Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

4 astuces pour la traduction des sous-titres vidéos

Véritable star de la communication, la vidéo est à son apogée en communication interne comme en communication externe. C’est simple  : elle...

Publié par Thomas

Véritable star de la communication, la vidéo est à son apogée en communication interne comme en communication externe. C’est simple  : elle est au cœur de toutes les stratégies de communication, et on ne pourrait s’en passer  !

Communiquer avec vos clients, atteindre une nouvelle cible, faire de la publicité pour votre nouveau produit, créer un esprit d’équipe en interne, fédérer autour des valeurs de votre entreprise  : la vidéo s’adapte admirablement bien à tous vos projets de communication.

 

Son efficacité n’est plus à prouver  :

80  % du trafic internet est lié au visionnage de vidéos, 20  % seulement est lié aux contenus texte et images.

– Selon une étude de Médiamétrie, les 25-49 ans consacrent près de 80  % de leur temps sur la toile à regarder des vidéos pour s’informer sur des produits ou des services.

– Une minute de vidéo a le même impact qu’un texte de 1,8 millions de mots, d’après une étude de Forrester Research

– La publication de vidéos sur votre site internet vous donne 53 fois plus de chance de remonter dans les résultats de recherche sur la première page de Google.

– Les publicités sous forme de vidéo représentent 1/3 de l’investissement publicitaire et sollicitent plus d’intérêt que les contenus sous forme de texte et/ou image.

Comme ces chiffres le prouvent, le format vidéo ne présente que des bénéfices  ! Mais il ne suffit pas de publier votre vidéo en ligne et de claquer des doigts pour voir grimper votre trafic. Il faut valoriser son contenu, et c’est là que les sous-titres interviennent.

Sous-titre youtube

Pourquoi les sous-titres sont indispensables  ?

Vous avez sans doute remarqué qu’à présent les vidéos se lancent sans aucune manipulation nécessaire de votre part sur certains réseaux sociaux et sites internet. L’époque où il fallait cliquer sur « play » pour les visionner semble alors lointaine  ! Le lancement automatique des vidéos, lorsque vous scrollez votre fil d’actualité par exemple, s’appelle « l’autoplay », et c’est Facebook qui a été le premier à l’utiliser.

Qu’est-ce que ça change  ? Maintenant, les vidéos se visionnent sans son et c’est de là que vient tout l’intérêt des sous-titres. Imaginez qu’un client potentiel prend les transports en commun et que votre publicité tombe sous ses yeux. Le son de son téléphone est désactivé, mais votre publicité se lance grâce à l’autoplay  : la présence de sous-titre permet de capter l’attention de ce potentiel client et de lui laisser savoir de quoi votre vidéo parle.

Un autre avantage du sous-titrage de votre vidéo est le référencement. Les moteurs de recherche ne sont pas capables d’interpréter la bande-audio d’une vidéo. Autrement dit, ils ne savent pas de quoi parle une vidéo si elle n’est pas sous-titrée. Et s’ils ne savent pas, elle ne peut pas être référencée comme elle le devrait. Cela revient à se couper l’herbe sous le pied  : on utilise le format de communication le plus puissant et tout en se privant en même temps de son référencement.

En faisant une retranscription de vos vidéos, vous démultipliez leur capacité à générer du trafic. Une simple traduction peut vous ouvrir les portes de la scène internationale  : internet ne connaît pas de frontières  ! La traduction de vos sous-titres est nécessaire, même si vous proposez déjà une version

traduite de votre site internet par exemple. Comme nous l’avons déjà démontré, la vidéo est le canal le plus puissant pour diffuser un message, faire connaître une entreprise, un produit, un service… Il faut donc la rendre accessible au plus grand nombre pour que son impact soit réel  ! Mais comment s’y prendre  ?

Retranscription

1. Faites appel à un vrai professionnel  !

Les erreurs de traduction peuvent vous coûter cher. Perte de confiance, perte de crédibilité, perte de ventes… Quand on connaît la rapidité à laquelle se partagent les vidéos, plus que jamais, confiez vos projets de traduction à un vrai professionnel  : un traducteur spécialisé.

 

2. Traduisez vos sous-titres en plusieurs langues

Pour avoir un réel impact, l’anglais est bien évidemment dans le top 3 des langues cibles, soit les langues vers lesquelles on traduit un contenu. Mais si de plus en plus de monde parle la langue internationale par excellence, il n’est pas moins sûr aujourd’hui qu’elle soit suffisante pour atteindre le plus de monde. Vous n’arriverez pas aussi bien à capter l’attention d’un potentiel client dans une langue étrangère  : mieux vaut s’adresser à lui dans sa langue maternelle  !

 

3. Ne confondez pas traduction automatique et plateforme de traduction

Cela n’a rien à voir  ! Les services proposés par les plateformes de traduction n’ont aucunement recours à la traduction automatique. Elle est d’ailleurs à fuir  ! Google Translate est loin d’être votre ami. Surtout quand il y a autant d’enjeux  !

 

4. Fournissez les fichiers textes de vos sous-titres lorsque possible

Cela permet un grand gain de temps  ! Si le traducteur a accès au fichier texte des sous-titres, il pourra plus rapidement vous le renvoyer traduit dans les langues cibles de votre choix.

 

Chez Traduc.com, nous comptons sur un solide réseau de traducteurs spécialisés expérimentés qui peuvent prendre en charge vos projets de traduction de sous-titres. Notre plateforme de traduction en ligne vous permet d’obtenir un devis rapide et personnalisé. Optimisez la diffusion de vos contenus à l’international grâce à nos services sur mesure  ! Une question, un projet  ? Nous sommes à votre écoute  !

L’article 4 astuces pour la traduction des sous-titres vidéos est apparu en premier sur Traduc.com.

Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Facebook vient d’embaucher GeoHot

Le célèbre hacker, George Holtz, plus connu sous son pseudonyme « GeoHot », a qui on doit notamment quelques jailbreaks d’équipement Apple, travaillerait désormais pour le...

Publié le par Team WebActus
Webmarketing

Sécurité, réactivité, agilité : Safran veut attirer de nouveaux talents des technologies numériques pour développer ses services

Proximité avec les clients, suivi en temps réel, accroissement de la sécurité… La collecte de données est devenue une intarissable...

Publié le par Cyrielle Maurice