Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

Le Japon fait preuve de censure envers Call Of Duty : Modern Warfare 2

              Après avoir provoqué bon nombre de critiques, la mission « No Russian » du jeu Call Of Duty : Modern Warfare 2 refait parler d’elle. Effectivement,...

image mw2 russe

              Après avoir provoqué bon nombre de critiques, la mission « No Russian » du jeu Call Of Duty : Modern Warfare 2 refait parler d’elle. Effectivement, l’archipel à décidé de renommer cette mission « No Killing » lors de sa sortie.

             Pour resituer le contexte, je vais vous expliquer le but de cette mission. Lors de celle-ci, vous vous retrouvez dans la peau d’un agent américain inflitré dans une équipe de terroriste russe et vous devez tuer énormément de civils dans un aéroport. Je vous prie de croire que la scène est assez violente… mais ce n’est que du jeux vidéo.

             Suite à cela, nous savons que cette mission a été complétement shunter en Russie car dans cette lointaine contrée il n’y a pas de sytème préventif contre les jeux violents, à caractères sexuels et autres. Ainsi n’importe qui pourrait se procurer le jeu, interpréter librement cette mission et se retrouver choqué.

             Aujourd’hui ce sont les japonais qui ont décidé de changer le titre de cette mission car ils la considéraient trop choquante. De ce fait, si vous décidez de tuer froidement les civils lors de la première scène de la mission, vous récoltez un Game Over. Je tiens tout de même à rappeler que le jeu d’origine vous permettait de choisir entre l’exécution ou non des civils durant cette scène.

           Si les jeux occidentaux n’ont dèjà pas trop la côte chez les nippons, cette histoire ne risque que d’empirer les choses malgré la qualité indéniable du soft.

 

Source : cvg.com.

Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

6 plateformes pour recruter un développeur

Nous y sommes : votre entreprise grandit, grossi, et l’heure est venue de recruter un développeur. La chose n’est pourtant pas aisée, surtout quand...

Publié le par Sebastien Turbe
Webmarketing

Les professionnels du digital sont-ils heureux au travail ?

Nous lançons une enquête sur le bonheur des professionnels du digital. Notre étude réalisée l’an dernier avait permis de pointer du doigt...

Publié le par Thomas Coeffe