Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

Comment migrer un site sans impacter le SEO ?

Vous avez donc un vieux site web poussiéreux qui a besoin d’une sérieuse mise à jour. Vous savez qu’un nouveau look pour votre site web est la...

Publié par Sebastien Turbe

Vous avez donc un vieux site web poussiéreux qui a besoin d’une sérieuse mise à jour. Vous savez qu’un nouveau look pour votre site web est la seule façon d’obtenir plus de trafic, de prospects et de revenus.

Heureusement pour vous, vous avez un ami diplômé en conception de sites web. Son portfolio est rempli de sites web modernes qui correspondent à ce que vous recherchez. Votre nouveau site est mis en ligne, mais le trafic que vous attendiez n’arrive jamais…

Si cela vous semble familier, vous avez probablement été pris dans l’excitation d’un nouveau site web et n’avez pas porté votre attention sur le référencement. Cela arrive, mais ce n’est pas nécessaire.

Un nouveau site permet souvent de régler les problèmes qui ont entravé sa croissance. C’est une chance d’améliorer votre site web, sans perdre tout le travail accompli qui vous a permis de créer une audience organique.

On entend souvent des expériences malheureuses, sur la perte de trafic due à une mauvaise migration, mais cela est tout à fait évitable lorsque celle-ci est dûment planifiée. Afin d’éviter les cauchemars potentiels lors de la refonte de votre site, voici une checklist pour effectuer une migration vers un nouveau site web, tout en gardant le référencement à l’esprit.

 

Cartographier la nouvelle structure du site

carte architecture migration de site

Une migration de site est l’occasion de tout optimiser, y compris la structure des URLs de votre site. C’est également le moment d’envisager des changements de format d’URL, comme par exemple :

  • www ou  pas www ?
  • Une barre oblique à la fin ou pas de barre oblique à la fin ?

Vos catégories, au fil du temps, sont devenues trop nombreuses, et parfois presque similaires  ? Il est là aussi temps de réorganiser tout ça.

Les nouvelles structures d’URL vont vous contraindre à mettre en place des redirections sur les anciennes URL vers les nouvelles. Heureusement, toutes les URL n’auront pas besoin d’être modifiées.

Lors d’un changement d’architecture de site, les moteurs de recherche doivent réapprendre à connaître la structure de votre site web. Bien sûr, il faudra du temps pour mettre à jour l’indexation de votre site avec chaque nouveau détail de son architecture, mais le résultat en vaut la peine.

 

HTTP vs HTTPS

Depuis que Google a annoncé le HTTPS comme un signal positif dans son classement, avoir un site sécurisé est devenu une condition non-optionnelle si vous souhaitez squatter la page 1. Si votre site web est l’un des derniers sites HTTP restants, c’est le moment de commencer à crypter les données de vos utilisateurs.

Non seulement il y a un avantage en termes de classement, mais vos visiteurs se sentent plus en sécurité lorsqu’ils entrent leurs informations personnelles. Qu’il s’agisse de remplir un formulaire ou d’effectuer un achat, Google traitera une migration vers HTTPS beaucoup plus rapidement qu’une migration vers une nouvelle architecture de site. Il peut rapidement scanner et mettre à jour l’index de votre site, car il n’y a pas beaucoup de différence avec votre ancien site non HTTPS.

 

Décidez de ce que vous devez migrer

choix du contenu à migrer

Si vous avez votre site depuis un certain temps, vous avez peut-être créé de nombreuses pages uniques. Certaines d’entre elles ont peut-être donné de bons résultats, et d’autres beaucoup moins : peut-être faut-il les éliminer ?

Le fait de ne conserver que les pages qui ont le meilleur ranking  sera déterminants dans les performances organiques de votre nouveau site. La méthode est peut-être un peu agressive, mais quitte à changer…

Voici les principaux moyens de déterminer les éléments de contenu à migrer :

Backlinks

Votre classement est en partie déterminé par le nombre de backlinks que votre site a obtenus. Ils sont le moteur du succès de votre site et si vous les supprimez, votre site échouera.

La première étape consiste à examiner vos liens entrants et regarder où vont ces liens. Utilisez des sites comme Majestic ou Ahrefs pour extraire vos données sur les backlinks et commencez à dresser votre liste de pages à conserver.

Trafic du site web

Même sans backlinks pointant directement sur une page, le site peut encore attirer un trafic organique. Il vous faut examiner les pages de trafic organique des 12 derniers mois et les organiser par popularité.

Cela mettra aussi en évidence les pages qui ont peu ou pas de trafic organique  : vous pourrez les laisser de côté. Tout le reste va rejoindre la liste des pages prioritaires à reporter sur le nouveau site.

Classement par mot-clé

Si une page se classe vraiment bien pour un mot-clé pertinent, vous devez la reporter sur le nouveau site.

Utilisez les traqueurs de mots-clés pour surveiller les fluctuations après la migration. Si les choses tournent mal, un tracker vous aidera à identifier où cela s’est produit.

En fonction du nombre de mots clés que vous ciblez, sélectionnez ceux qui représentent les objectifs importants et commencez le suivi avant la migration.

Audit de contenu

Tous les contenus ne peuvent pas être gagnants sur le plan organique. Il y aura des pages qui ne se développeront pas sur les moteurs de recherche mais qui auront quand même de la valeur sur votre site.

Si vous êtes un site de commerce électronique, vous n’allez pas supprimer un produit parce qu’il n’est pas classé.

Si vous suivez le blog de Codeur.com depuis longtemps, vous savez que beaucoup de contenu a été créé au fil des ans. Tous ne rankent pas de la même manière, évidemment. Si ce blog devrait migrer, le blog serait sans doute allégé. Ce n’est pas qu’on n’aime pas cet article sur ce qui va changer pour les freelances en 2018, mais disons qu’il risque de ne plus intéresser grand monde. En revanche, cet article du même âge sur les bénéfices d’un programme de fidélité a de fortes chances de contenir des conseils qui sont toujours utiles.

 

Créer une liste de redirections

liste des redirections migration

Les redirections sont la partie la plus importante de cette checklist. Si les anciennes URL ne redirigent pas correctement vers le nouveau site, votre trafic organique en pâtira fortement.

Les redirections assureront le transfert des signaux de classement organique des anciennes URL vers les nouvelles et éviteront la chute des pages concernées dans les SERPS.

Attention
Ne pas définir de redirections enverra les robots des moteurs de recherche et les utilisateurs vers des pages 404, ce qui peut avoir des conséquences négatives.

Vous aurez sans doute quelques pages en double. Mappez vos pages en pointant les pages les plus pertinentes et évitez de prendre le chemin le plus facile en envoyant tout à la page d’accueil. Google a déclaré que l’envoi de toutes les pages vers la page d’accueil sera traité comme un soft 404.

Important
S’il n’y a absolument aucune page pertinente, redirigez vers la page de la catégorie parente.

 

Le jour J est arrivé

migration de site

Le jour tant attendu est enfin arrivé  : vous allez montrer votre nouveau site et commencer à recueillir les fruits de votre labeur ! Malheureusement, le travail ne fait que commencer.

  • Le jour de la migration, parcourez toutes les URL importantes pour vous assurer qu’elles mènent à la bonne page et vérifiez les liens brisés. Si vous avez accès à un site cloné, vous pouvez sauter cette étape le jour de la migration en le faisant à l’avance.
Attention
La mise en place de redirections peut provoquer des chaînes de redirection. La suppression des redirections superflues réduira le temps de latence et améliorera la vitesse de chargement des pages. Une chaîne de redirection est une série de redirections qui passent d’une URL à l’autre, obligeant les visiteurs et les moteurs de recherche à attendre qu’il n’y ait plus de redirections pour arriver sur la page attendue. Parfois, elles forment même une boucle de redirection, sans jamais atteindre la page de destination.
  • Vérifiez vos métadonnées pour vous assurer que tout a été transféré correctement. Les balises de titre, les méta-descriptions et les balises Hx doivent être là où elles sont censées être. Si elles n’ont pas été transférées correctement ou si vous êtes passé sur un nouveau CMS qui a différents formats de métadonnées par défaut, alors le classement sur vos mots-clés peut être touché négativement, et c’est ce qu’on cherche à éviter  !
  • Assurez-vous que votre suivi analytique est fonctionnel. La nouvelle structure du site peut nécessiter une mise à jour des objectifs et des événements. Les données analytiques sont importantes pour trouver puis résoudre tout problème lié à la migration.
  • Si vous changez de nom de domaine, réclamez le nouveau domaine dans la console de recherche Google et utilisez l’outil de changement d’adresse pour en informer Google. Soumettez votre sitemap mis à jour à Google pour lui faciliter le processus de découverte et d’indexation. La mise à jour de votre index prendra du temps, mais faire des choses comme soumettre le nouveau sitemap va accélérer le processus.
  • Enfin, vérifiez vos balises canoniques pour voir si elles sont mises à jour en fonction de la nouvelle structure d’URL. Vérifiez également les pages qui n’ont pas de canonicals et ajoutez-les.

 

Conclusion

Comme vous l’avez vu, les migrations de sites web peuvent être très délicates. Pour réussir la migration de votre site web, vous devez disposer d’un plan solide, exécuté avec précision. Si vous n’êtes pas sûr de vous, vous pouvez aussi faire appel à un professionnel en postant votre projet sur Codeur.com. Vous recevrez rapidement de nombreux devis de prestataires freelances.

Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

L’industrie du sexe récupère la kinect

Il n’aura pas fallu longtemps avant que l’industrie de la pornographie utilise la Kinect pour proposer un jeu très cokins. Pour le moment, cela reste assez soft...

Publié le par Team WebActus
Webmarketing

6 astuces pour réussir votre stratégie inboud marketing

Difficile de passer à côté de l’inbound marketing lorsque l’on cherche à développer son entreprise. Cette stratégie visant...

Publié le par Charlene Vella