Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

Comment rédiger un mémoire ?

Rédiger un mémoire n’est pas si simple  ! Cet « exercice de style », très connu des étudiants, peut aussi vous...

Publié par Emeline

Rédiger un mémoire n’est pas si simple  ! Cet « exercice de style », très connu des étudiants, peut aussi vous être demandé dans le milieu professionnel pour un client ou des partenaires.

Mais quel que soit l’objectif, les étapes à respecter restent toujours les mêmes.

Voici en quelques points une méthode à suivre pour rédiger votre mémoire.

 

1. Définissez, au préalable, un projet de recherche

Un mémoire a pour principal objectif de valoriser votre expertise dans un domaine donné ou d’analyser une problématique.

Vous allez être jugé sur le fond aussi bien que sur la forme de celui-ci. Pour ce faire, définissez le type de mémoire à réaliser pour utiliser la méthode de recherche appropriée  : mémoire de recherche, mémoire universitaire, mémoire de fin d’études, mémoire de master, etc.

Au préalable, établissez un projet de recherche en vous posant les bonnes questions  :

  • Re-lisez les consignes et les méthodes de recherche à utiliser,
  • Définissez précisément un sujet qui vous intéresse en vous demandant si celui-ci est réalisable,
  • Collectez des données en amont grâce à vos recherches (sur le terrain et / ou documentaires),
  • Analysez-les pour concevoir votre question centrale de recherche.
Notre conseil
Évitez de stresser  ! Établissez un calendrier de travail pour planifier les futures étapes de rédaction.

 

2. Les étapes à suivre pour rédiger votre mémoire

Trouver une problématique spécifique

La formulation d’une bonne problématique est la base de l’élaboration de votre mémoire  ! Trouvez le problème principal que soulève votre sujet et rédigez-le sous la forme affirmative. Ensuite, vous pourrez élaborer la question centrale de recherche qui est la suite logique de votre problématique.

Votre mémoire devra y répondre en confirmant ou en infirmant des hypothèses ou des théories. Cette étape est importante car c’est elle qui structure votre plan et votre développement.

Élaborer le plan de mémoire

Le plan composé de titre et de sous-titre sera la « colonne vertébrale » de votre mémoire. Chaque partie est équilibrée et met en exergue des sous-questions de recherche qui permettront de répondre, au final, à votre question centrale de recherche.  Ce déroulé doit être fluide, argumenté et logique tout en évitant les hors-sujets  !

Écrire méthodiquement une introduction

Point de départ de votre mémoire, il s’agit de ne pas rater l’introduction. Celle-ci doit introduire clairement le sujet, présenter votre méthode et définir les termes principaux utilisés durant votre développement. Elle annonce aussi la problématique et doit dérouler le plan.

Rédiger le développement

Mêlant théorie et pratique, votre développement permet de comprendre les théories et les concepts clés en lien avec votre sujet tout en prenant connaissance de vos différentes recherches effectuées sur le terrain ou documentaires. L’aspect empirique de votre travail permet de nourrir la réponse à votre problématique, il s’agit donc de bien analyser vos observations, entretiens ou questionnaires.

Le saviez-vous ?
La rédaction des idées et des hypothèses doit faire entre 60 et 100 pages. 

Formuler une conclusion pertinente

En reprenant les points essentiels de votre développement, la conclusion se construit en réponse à la question centrale de recherche énoncée en introduction. Elle doit être rédigée au présent pour les faits et au passé pour les actions effectuées, et ne doit pas dépasser entre 200 et 400 mots

Tout comme votre introduction, soignez votre conclusion. Certains lecteurs ne liront que ces deux parties de votre mémoire pour se faire une opinion de votre travail.

Choisir un titre percutant

Le choix du titre peut se faire à la fin de la rédaction du mémoire. Veillez à ce qu’il soit assez accrocheur pour retenir l’attention de vos lecteurs.

 

3. Soignez la forme de votre mémoire

La mise en page est aussi importante que la rédaction de votre contenu principal.

Pour un mémoire compréhensible et logique, n’oubliez pas de soigner  :

  • La couverture  : choisissez une forme sobre en lien avec votre sujet.
  • La page de garde  : présente les informations principales pour identifier le sujet de votre mémoire.
  • Le sommaire  : grâce aux titres et à la numérotation des différents chapitres et des pages, le lecteur visualise l’ensemble de votre mémoire.
  • La préface  : placée avant l’introduction, elle permet de mettre une petite touche personnelle à votre travail.
  • Les remerciements  : permettent de remercier ceux qui vous ont aidé dans la réalisation de ce long travail (professeurs, amis, collègues ou spécialistes de votre domaine).
  • Le résumé  : synthétise l’objectif du mémoire avec les informations principales.
  • La bibliographie  : organisez la bibliographie par ordre alphabétique selon le nom de l’auteur, vérifiez son orthographe, date de publication, maison d’édition.
  • Les annexes  : ajoutez les documents que vous avez utilisés pour élaborer votre mémoire. Cela permet aux lecteurs de comprendre votre démarche.

De plus, pour la mise en page de votre mémoire, il existe des conventions à suivre obligatoirement  :

  • Le choix de la police  : times New Roman, taille 12, interligne 1, (ou double),
  • Texte justifié,
  • Alinéa/indentation en début de paragraphe,
  • Notes en bas de page,
  • Rédaction en recto de feuille seulement,
  • Numérotation des pages,
  • Liste des abréviations,
  • Liste des tableaux et figures,
  • Le glossaire,
  • Les recommandations,
  • Citations référencées.
Notre conseil
N’oubliez surtout pas de faire relire votre mémoire pour bannir fautes orthographiques et grammaticales  !

 

Faites appel aux services de nos rédacteurs professionnels pour vous aider à rédiger un mémoire.

5
/
5
(
3

votes

)
Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Partager vos MP3 entre deux téléphones Android

S’il y a une chose qui est toujours aussi chiante avec nos téléphones, c’est le partage de données entre plusieurs équipements. Mais c’était sans compter sur des...

Publié le par Team WebActus
Webmarketing

SEO : 6 tendances fortes pour 2020

Vous disposez d’un site Internet ou d’un blog et vous désirez continuer d’accroître la visibilité de ce dernier, il est évident que...

Publié le par Jerome Dajoux