Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

Rédaction web : 6 conseils pour rédiger une introduction percutante

L’introduction est le fer de lance de votre article. Pour inviter le lecteur à lire l’intégralité de vos contenus, vos premières lignes doivent être percutantes, intéressantes et...

Publié par Camille

L’introduction est le fer de lance de votre article.

Pour inviter le lecteur à lire l’intégralité de vos contenus, vos premières lignes doivent être percutantes, intéressantes et bien ficelées.

Plus facile à dire qu’à faire, allez-vous dire ! Et c’est bien vrai… Rédiger une introduction est un exercice parfois périlleux.

Voilà pourquoi Redacteur.com vous propose les 6 clés de la réussite pour un début de texte passionnant.

 

1. Déjà connaître la conclusion

Pour rédiger une bonne introduction, il faut déjà avoir en tête le contenu de l’article et surtout la conclusion.

Notre conseil
Pour ce faire, rédigez l’introduction en dernier !

Les informations clés sont identifiées et organisées, la conclusion est connue, vous savez donc comment présenter votre article.

Essayez, vous serez surpris de constater que l’introduction se rédige plus facilement et s’avère plus complète que si vous l’aviez écrite avant même de vous attaquer au corps de l’article.

Une autre astuce consiste à dresser, en amont de la rédaction de votre introduction, une liste des termes essentiels présents dans votre article. Cela vous permettra de bannir toute ambiguïté lors sa lecture et d’éviter tout hors-sujet lors de sa rédaction.

 

2. Commencer par une phrase choc

La première phrase de l’introduction doit interpeller le lecteur.

L’idéale est donc de choisir une phrase simple, brève et affirmative. Elle peut contenir :

  • Un fait
  • Un chiffre
  • Une citation
  • Une statistique, etc.

En bref, une information en rapport avec la thématique de l’article qui capte immédiatement l’attention du lecteur.

 

3. Utiliser la méthode de la pyramide inversée

La méthode de la pyramide inversée fonctionne à merveille !

Définition
Comme son nom l’indique, cette technique consiste à formuler les informations principales directement au début du texte. Par la suite, vous devez dérouler l’article pour apporter des précisions supplémentaires.

Cela signifie qu’au bout de l’introduction et du 1er paragraphe, le lecteur doit avoir toutes les informations qu’il est venu chercher. Il est libre ensuite de poursuivre sa lecture pour connaître des détails supplémentaires.

Attention
Cette méthode permet de bien situer la problématique traitée, mais ne convient pas à tous les articles. Par exemple, il est difficile d’utiliser la pyramide inversée dans un texte qui déroule une liste de conseils, comme celui-ci !

La technique rédactionnelle de la pyramide inversée est tout particulièrement recommandée pour les sujets techniques, précis ou spécialisés.

La méthode de la pyramide inversée permet aussi de rappeler un contexte ou de faire un rappel d’information avant de s’attaquer à une problématique ciblée. D’où son utilisation pertinente dans une introduction !

 

4. Annoncer le plan

Encore une fois, votre introduction doit permettre aux lecteurs d’accrocher directement à votre contenu en lui donnant l’envi de poursuivre sa lecture.

C’est ainsi que, après votre phrase d’accroche et les quelques mots qui s’en suit, vous rédigerez rapidement et soigneusement le plan de votre article.

Attention
Soyez bref, n’en dites pas trop mais soignez tout de même la rédaction de votre plan pour garder l’attention de votre lecteur.

 

5. Terminer en formulant la problématique

Après avoir trouvé une phrase choc et amené le sujet en utilisant la pyramide inversée, vous devez finir votre introduction. Pour ce faire, vous devez formuler la problématique qui sera traitée dans le corps de l’article.

En d’autres termes, vous reprenez l’idée principale du titre, pour confirmer au lecteur la question à laquelle vous allez répondre.

 

6. Faire court

Bien qu’une introduction performante soit complète et percutante, elle doit rester courte. En règle générale, elle ne doit pas dépasser un cinquième de l’article.

En quelques mots seulement, il faut que l’introduction :

  • Présente l’article
  • Le situe
  • Apporte des précisions sur la problématique

 

Elle doit fournir des informations clés qui donneront aux lecteurs l’envie d’aller plus loin, mais aussi ne pas trop en révéler afin qu’ils ne stoppent pas leur lecture après les premières lignes. Tout un challenge…

Enfin, il faut rappeler que dans l’introduction, comme dans l’article, la rédaction soit soignée. Des fautes d’orthographe ou une syntaxe lourde dès les premières lignes risquent de faire fuir le lecteur ! C’est dommage, surtout si votre call-to-action se situe à la fin de l’article.

Pour aller plus loin : consultez nos conseils pour une conclusion réussie.

Si vous avez besoin d’aide pour la rédaction de vos articles, il est recommandé de faire appel à un rédacteur professionnel. Alors, commandez dès maintenant vos articles de blog, fiches produits, etc., sur Redacteur.com et trouvez un freelance prêt à optimiser vos introductions !

Avant de partir ! Découvrez les 8 astuces pour écrire pour l’internaute.

4.5
/
5
(
42

votes

)
Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

9 tendances social media pour 2020

Alors qu’ils ont émergé il y a quelques années seulement, les médias sociaux évoluent à toute vitesse. Entre mouvements de...

Publié le par Flavien Chantrel
Webmarketing

5 formations pour maîtriser le référencement naturel

Chaque semaine nous vous proposons une sélection de formations qui permettent aux étudiants, demandeurs d’emploi, salariés en poste ou en...

Publié le par Ludwig Herve