Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

Comment mesurer l’efficacité de votre newsletter ?

Dans le cadre de votre stratégie de content marketing, mais aussi dans vos actions de communication, vous avez choisi d’envoyer une newsletter à votre audience. Sachez que cette...

Publié par Gaelle Kurtz

Dans le cadre de votre stratégie de content marketing, mais aussi dans vos actions de communication, vous avez choisi d’envoyer une newsletter à votre audience.

Sachez que cette démarche prend du temps, elle ne se limite pas à la production de contenus et à leur diffusion. En effet, une fois qu’elle a été envoyée, il faut mesurer l’efficacité de cette newsletter.

Comment ?

Voici les indicateurs de performance à surveiller.

 

Pourquoi diffuser une newsletter ?

Proposer une newsletter à ses clients, mais aussi à toutes les personnes qui s’intéressent à votre activité, est une opportunité de démontrer votre savoir-faire et votre expertise, de fidéliser vos clients et de mieux identifier votre cible et ses attentes.

Les contenus d’une newsletter doivent varier et toujours être de grande qualité. Véritable plus-value, la newsletter peut impacter positivement votre image de marque tout en boostant le trafic sur votre site et votre activité.

Voici quelques points à définir avant de lancer votre newsletter.

  • L’objectif. Il est impératif de vous fixer des objectifs avant chaque envoi. Ces derniers vous guident dans le choix des contenus mais aussi lorsque vous déterminerez à qui vous souhaitez les envoyer.
  • L’audience. Vous devez avoir une base de données rassemblant tous vos contacts. Sachez qu’une newsletter peut être envoyée à l’ensemble des contacts ou à une partie seulement, en fonction de l’objectif, pour avoir plus d’impact.
  • Le contenu. Une fois que vous avez déterminé un but à atteindre et une cible, vous pouvez rédiger les contenus en tenant compte de ces paramètres.
  • La fréquence. Il est important de définir une fréquence d’envoi. La newsletter peut être hebdomadaire, mensuelle, trimestrielle…

 

S’assurer que la newsletter arrive à destination

Lorsque vous envoyez une newsletter, les premiers retours sont rapides.

belle newsletter

Le plus souvent, ils se composent des notifications des newsletters qui ne sont pas arrivées à destination. On appelle cela le taux de rebonds. Cette donnée, très importante, se calcule facilement.

 (Nombre de newsletters non délivrées/nombre d’emails envoyés) x 100

Il est essentiel que votre taux de rebond soit le plus bas possible.

résultats marketing newsletter

Pour y parvenir, il faut analyser chaque retour et surtout chaque erreur.

  • Si la boîte de réception de votre destinataire est pleine, renvoyez la newsletter.
  • S’il y a eu une erreur technique, identifiez-la et corrigez-la.
  • Si l’adresse est erronée, vérifiez-la et corrigez-la.

Il est important de bien entretenir la base de données et d’apporter toutes les corrections qui s’imposent.

Bon à savoir
Le taux de délivrabilité est proche du taux de rebond. Pour qu’une newsletter soit performante, il faut atteindre un taux de délivrabilité de 95 %. Voici comment le calculer.

(Nombre de newsletters non délivrées/nombre d’emails envoyés) x 100

 

Réduire les spams, un enjeux de taille !

Vous avez vous aussi une boîte mail et vous savez que bon nombre de messages arrivent directement dans les indésirables. Ce sont les spams.

Il est important que vous réduisiez au maximum ce phénomène.

Pour y parvenir, plusieurs solutions existent.

  • Evitez d’utiliser une adresse mail générique et « noreplay ».
  • Assurez-vous que chaque contact s’est volontairement inscrit à la newsletter. Pour ce faire, ajoutez une question au formulaire d’inscription pour confirmer l’abonnement.
  • L’abonnement à la newsletter doit être facile, tout comme le désabonnement !

Il est également important de tenir compte de la pression marketing, autrement dit du nombre de message publicitaire que votre audience recevra en une journée.

Cette donnée est difficile à définir mais il est possible d’en avoir une idée en fonction du jour de la semaine et de la saison. Voici la formule pour calculer le taux de spams.

(Nombre de spams/nombre d’emails envoyés) x 100

Il est intéressant de surveiller le nombre d’abonnements et de désabonnements. Ces indicateurs permettent d’évaluer la qualité de la newsletter.

Bon à savoir
Un taux de désabonnements élevé peut être dû à un contenu moins adapté ou moins attrayant. Si vous avez changé de design, celui-ci est peut-être moins agréable ou moins responsive.

 

Mesurer l’impact de la newsletter

Vous souhaitez savoir si l’envoi d’une newsletter a été un succès ?

Pour cela, il vous suffit de calculer différentes données.

  • Le taux de clics : (Nombre clics sur un lien/nombre d’emails envoyés) x 100
  • Le taux de réactivité : (Nombre clics sur un lien/nombre d’emails ouverts) x 100
  • Le taux de conversion : (Nombre de conversions/nombre d’emails envoyés) x 100

Pour que la newsletter ait un réel impact, vous devez proposer le bon contenu à la bonne audience. Il faut donc apprendre à connaître les personnes qui vous suivent. Pour ce faire, vous pouvez analyser les interactions sur votre blog ou sur les réseaux sociaux.

  • Pensez à ajouter un Call to Action (CTA) à toutes vos newsletters. Il est important aussi de rappeler vos coordonnées pour que le lecteur puisse vous joindre facilement et rapidement !
  • Enfin, en fonction des retours de vos précédentes newsletters, vous devez identifier le meilleur moment pour procéder à votre envoi.
  • Il est peu recommandé de miser sur une diffusion le vendredi à 16h00 ! Les mails sont traditionnellement traités le matin, à l’arrivée au bureau. Il est donc préconisé de les envoyer tôt.

 

Besoin d’aide pour rédiger votre newsletter ? Vous pouvez compter sur les équipes de Redacteur.com.

5
/
5
(
1

vote

)
Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

WhatsApp lance son service de paiement au Brésil

La messagerie instantanée s’appuie sur Facebook Pay pour permettre aux utilisateurs de payer et d’envoyer de l’argent directement depuis...

Publié le par Alexandra Patard
Webmarketing

A quel point sommes-nous dépendant de notre téléphone ?

Cette infographie nous présente quelques une de nos habitudes téléphoniques. Alors que ce petit équipement nous suit partout dans nos déplacements, cette image tente de répondre à...

Publié le par Team WebActus