Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

Google Person Finder vous permet d’aider les identifications des survivants haïtiens

Google ne fait pas semblant de s’impliquer dans la catastrophe que connaît Haïti. Après avoir versé 1 million de dollars et avoir promu des associations (UNICEF et CARE)...

Google person finder

Google ne fait pas semblant de s’impliquer dans la catastrophe que connaît Haïti. Après avoir versé 1 million de dollars et avoir promu des associations (UNICEF et CARE) pour la récolte de dons, utilisé Google Earth et Maps pour fournir des images précises de la catastrophe, Google sort une application, Google Finder Person, aidant à l’identification et la recherche de survivants. Vous pourrez via cette application annoncer la recherche de quelqu’un en précisant son nom et prénom ou tout simplement donner des informations sur quelqu’un. Le but est de facilité la recherche des survivants et de pouvoir identifier ceux inconnus.

L’application a été développé par des bénévoles et le site a été relayé par de grands groupes comme le New York Times. Le journal a fourni toutes les informations qui étaient en sa possession et invite les autres personnes ayant la moindre information à la partager. Je vous invite donc à faire la même chose.

Pour ceux qui aurait un site web, vous pouvez aussi installer un widget qui permettront à vos lecteurs de pouvoir accéder directement à l’application. Cela pourrait être fort pratique sur des sites à très forte fréquentation et suivant l’actualité.

En tout cas on peut souligner l’idée qui est très intéressante et qui permet de centraliser l’information. Un petit détail me gène cependant pour rechercher ou donner des informations sur quelqu’un, il faut obligatoirement donner le nom/prénom de la personne. Or si l’on découvre quelqu’un sous des gravats que l’on connait pas (je pense aux écoles ou administration) qui a perdu connaissance mais qui est en vie et que l’on souhaite le rentrer dans la base de donner, ON NE PEUT PAS. Il faut lui créer un profil anonyme et donc aucune chance qu’on le retrouve. Aucune photo n’est demandée ou souhaitée ce qui permet une identification plus rapide. Il faut remplir l’adresse où on l’a trouvé et s’il vous a parlé ou pas, son nom/prénom, votre nom/prénom et un moyen de vous contacter.

Les données sont publiques et non relues par Google, espérons que des petits malins ne s’amusent pas à remplir la base de données avec des informations erronées comme on a vu la prolifération des arnaques sur les dons d’argents (Google affirme son soutien aux Haïtiens) :(

Source : Blog de Google

Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Social Media : 6 erreurs à ne pas faire pour communiquer avec vos fans

Les réseaux sociaux permettent aux professionnels de communiquer avec leurs fans. Véritable communauté, ces derniers peuvent suivre l’actualité...

Publié le par Gaelle Kurtz
Webmarketing

26 % des iPhones sont cassés sous 2 ans

SquareTrade vient de mener une étude sur l’état de santé des iPhones dans le temps. Il s’avère que 25,6 % des iPhones vendus cassent dans les 2 ans qui suivent...

Publié le par Team WebActus