Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

Comment trouver des missions freelances ?

Plus de 51 % des freelances citent le manque de clients comme leur plus grand défi. Rien d’étonnant ! Si passer au statut d’indépendant est une aventure passionnante, on...

Publié par Celine Albarracin

Plus de 51 % des freelances citent le manque de clients comme leur plus grand défi. Rien d’étonnant ! Si passer au statut d’indépendant est une aventure passionnante, on ne peut compter que sur soi-même pour trouver de missions.

La bonne nouvelle, c’est qu’il existe des moyens de trouver des clients régulièrement. Lesquels ? On vous dévoile 7 techniques éprouvées !

 

1. S’inscrire sur Codeur.com

Développeurs web, spécialistes marketing, graphistes, community managers, télésecrétaires… le site Codeur.com rassemble tous les travailleurs du web. L’objectif ? Vous mettre en relation avec des clients en quête de prestations.

Le principe est simple : les porteurs de projet postent leurs annonces et énoncent leurs besoins. Les freelances qui peuvent répondre à la demande soumettent un devis. Les professionnels peuvent alors étudier les propositions et entrer en contact avec les indépendants qui les intéressent.

Pour avoir accès à ces annonces, il suffit de vous inscrire sur la plateforme.

Les clients Codeur.com peuvent aussi vous contacter directement. En effet, en créant votre profil sur la plateforme, pensez à bien renseigner toutes les informations et à remplir votre portfolio. Certains professionnels préfèrent consulter l’annuaire et s’adresser directement aux freelances qui correspondent au profil recherché.

L’inscription sur la plateforme Codeur.com reste gratuite. Cependant, un abonnement vous permet de répondre à 160 annonces par mois ! De quoi trouver régulièrement des missions !

Le saviez-vous ?
Un abonnement vous place en pole position lors des recherches de freelances. Vous augmentez donc vos chances d’être contactés directement par un client potentiel.

 

2. Faire appel à son réseau

« Je connais quelqu’un, qui connait quelqu’un, qui.. ». Vous connaissez certainement cette phrase !

En tant que freelance, vos réseaux personnels et professionnels constituent une de vos premières forces pour trouver des missions.

Faites passer l’info à tous vos proches ! Informez-les du lancement de votre activité en tant que freelance, sans oublier de bien préciser vos services. Soyez précis, car beaucoup ne connaissent pas les métiers du digital et on risque de vous appeler pour dépanner un ordinateur… N’hésitez pas à expliquer clairement ce que vous faites.

Servez-vous aussi de votre réseau professionnel. Dans vos anciennes entreprises, pouvez-vous reprendre contact avec des collègues ou un supérieur ? Les informer de votre toute nouvelle vie de freelance peut les encourager à parler de vous, voire à vous confier directement une mission. Après tout, ils vous connaissent et savent comment vous travaillez.

Faire appel à son réseau

3. Penser aux réseaux sociaux

Utilisez vos réseaux sociaux pour partager vos compétences et recherches de missions. Votre profil Facebook vous aidera à activer votre réseau personnel, mais n’oubliez pas de communiquer sur Twitter et LinkedIn. Deux plateformes où la quête de freelances est courante !

Cependant, ne vous contentez pas de publier votre recherche de missions, imposez-vous comme un expert dans votre secteur d’activité. Personne n’a envie de confier un travail à une personne qui ne fait qu’en réclamer… Penser à donner !

Des conseils, des études, des chiffres clés… Partagez la veille réalisée sur votre marché et prenez la parole pour donner votre point de vue sur l’actualité de votre activité. Cela va encourager des prospects à vous suivre et, peut-être, à vous contacter pour des missions par la suite.

Penser aux réseaux sociaux

4. Prospecter auprès des entreprises locales

Après votre entourage immédiat, votre ville ou région représente un réservoir de missions potentielles.

C’est le moment d’affûter votre prospection. Identifiez et contactez les entreprises de votre zone géographique. Commencez par les plus proches et élargissez le cercle au fur et à mesure.

La proximité est un argument fort pour travailler avec un freelance. Les clients sont rassurés quand ils peuvent rencontrer un prestataire et s’assurer de sa réactivité. Faites-en une opportunité pour trouver des missions.

Servez-vous de Google Maps pour les retrouver ou des bonnes vieilles Pages Jaunes (en version digitale, bien sûr !).

Autre astuce
Prospectez sur LinkedIn. Abonnez-vous aux pages des entreprises de votre région et connectez-vous avec leurs décideurs. Par exemple, si vous êtes graphiste, repérez les directeurs et responsables marketing de ces entreprises et envoyez-leur une demande de contact personnalisée.

5. S’inviter dans les événements professionnels

La période ne s’y prête pas pour l’instant, mais ça va revenir ! Le networking a toujours représenté une approche efficace pour trouver des missions. Foires, salons, conférences, clubs d’entreprise… ces événements offrent une occasion unique d’approcher des clients, mais aussi d’autres freelances. C’est parfait pour bâtir votre réseau et augmenter vos chances de trouver des projets !

Cependant, pour que cette technique soit efficace, effectuez un travail de recherche sur les participants avant de vous y rendre. Vous pourrez élaborer un plan d’action et définir les contacts à privilégier.

Par ailleurs, se renseigner sur les entreprises présentes vous permet de personnaliser votre approche. Les professionnels préféreront toujours travailler avec des freelances qui connaissent leurs produits ou services.

 

6. Miser sur le guest blogging

La publication d’articles dans des blogs sectoriels à forte autorité est un moyen efficace d’élargir votre audience et de toucher des clients. Faites la liste des médias et blogs spécialisés dans votre secteur d’activité, puis entrez en contact avec les rédacteurs en chef.

Consultez les articles récemment publiés pour vous faire une idée du style et des thèmes abordés. L’idée est de trouver des sujets qui n’ont pas encore été étudiés pour les proposer au responsable de la rédaction.

Attention
Ne faites pas l’erreur d’écrire un article et de le soumettre. S’il est rejeté, vous venez perdrez votre temps. Définissez le thème avec le média contacté avant de passer à la rédaction.
Miser sur le guest blogging

7. S’établir en tant qu’expert

Il existe différents moyens de prouver votre expertise en tant que freelance. En dehors, du guest blogging, vous pouvez participer ou lancer un podcast, créer une chaîne YouTube ou intervenir en tant qu’invité.

Les forums de discussion comme Reddit ou les groupes LinkedIn offrent un moyen de répondre aux questions d’autres professionnels et de prouver votre valeur.

En parlant de questions, nous pouvons aussi citer Quora ! Ce réseau social dispose d’une forte communauté qui répond aux interrogations de la communauté. Vous pourrez sûrement apporter votre expertise sur certains sujets.

Pourquoi ne pas écrire un livre blanc également ? Cela vous positionne en tant qu’expert, tout en vous aidant à générer des leads à convertir en clients ! Vous pouvez aussi publier des études de cas pour présenter vos précédentes missions réalisées avec brio.

 

Ces 7 techniques vous aident à augmenter votre visibilité et à gérer votre image pour capter l’attention des prospects. Bien entendu, n’hésitez pas à être proactif, via Codeur.com notamment, en répondant à des annonces. L’objectif est de tirer profit des méthodes actives, ainsi que des techniques servant à attirer les prospects vers vous !

5
/
5
(
1

vote

)
Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Le petit guide du marketing d’affiliation

Pour monétiser son site internet et générer des revenus passifs, il existe une méthode très connue  : l’affiliation. Si elle est...

Publié le par Celine Albarracin
Webmarketing

Twitter communique son nombre d’utilisateurs actifs par mois pour la dernière fois

Twitter privilégie désormais le nombre d’utilisateurs actifs par jour (DAU) au nombre d’utilisateurs actifs par mois (MAU), un indicateur plus...

Publié le par Thomas Coeffe