Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

5 critères à étudier pour bien choisir votre CMS

De nos jours, la présence en ligne est cruciale dans la croissance d’une entreprise, et même de sa survie. Plus vous aurez de visiteurs, plus vous aurez des clients qui...

Publié par Sebastien Turbe

De nos jours, la présence en ligne est cruciale dans la croissance d’une entreprise, et même de sa survie. Plus vous aurez de visiteurs, plus vous aurez des clients qui deviendront fidèles… Ou pas ! Car bien sûr, cela n’est possible que si votre site Web est bien conçu, doté des bonnes fonctionnalités et agréable à naviguer.

Alors quel CMS choisir ? Nous allons voir dans cet article les points à examiner avant de faire votre choix.

Pensez-y
Vous pouvez aussi faire notre test : Quel CMS e-commerce est fait pour vous ?

 

1. Le prix du CMS

Tout d’abord, votre premier critère sera peut-être… le prix. Car tous les CMS ne sont pas gratuits ou open-source, et même là, les extensions dont vous aurez besoin sont souvent payantes.

Dans votre recherche vous tomberez donc sur des CMS « grand public » qui proposent une formule gratuite enrichies d’options payantes, et des CMS « professionnels » qui eux, proposent plutôt formule payante, le plus souvent sous la forme d’un abonnement mensuel ou annuel. Pour les plus simple, cela vous coûtera quelques dizaines d’euros mais pour les solutions plus musclées, cela peut vitre grimper dans des sommes à 3 chiffres…

Attention
Veillez également à vous renseigner concernant l’hébergement, qui est inclus ou non !

La plupart des CMS « premium » proposent une version d’essai gratuite, aux fonctionnalités limitées ou bien limitée dans le temps : un bon moyen si vous voulez essayer une plateforme avant de souscrire à un abonnement.

Le prix du CMS

2. La facilité d’utilisation

Un bon CMS doit rendre la vie de son propriétaire facile. Il doit être capable de mettre vos idées (ou votre maquette de site) en forme simplement. Par exemple, une fonction de drag-and-drop (glisser-déposer) peut vous faciliter la tâche pour déplacer des éléments.

Prenez bien en compte tous les aspects de votre site Web, et de ses évolutions futures, en choisissant un CMS qui peut rendre possible la création d’un site « vitrine » avant de transformer celui-ci en lui ajoutant une boutique.

 

3. Regardez sous le capot

Les différents CMS diffèrent parfois beaucoup, car nombreux sont ceux qui se sont spécialisés dans un domaine précis, comme le commerce en ligne. D’autres offrent des modèles simples mais de qualité, en ayant un minimum de fonctionnalités.

En revanche, les CMS les plus riches (comme WordPress) peuvent vous offrir une très grande variété de plugins où vous pourrez enrichir votre site avec des éléments comme des formulaires, des pop-ups.

Vous devez également vérifier les points suivants :

CMS : Regardez sous le capot

4. Assistance

Tous les CMS ne fournissent pas le même support client. Certains proposent une assistance par e-mail, ou vous devez remplir un formulaire et attendre (parfois longtemps) une réponse, qui peut ne pas être satisfaisante… C’est pour cela que d’autres, souhaitant se démarquer, proposent à leurs clients une assistance par téléphone et par chat (24 heures sur 24), ce qui peut être déterminant si vous rencontrez des difficultés techniques en cours de route. D’autres enfin bénéficient d’une communauté plus ou moins grande, prête à vous aider !

Dans la mesure du possible, ne choisissez pas un CMS qui n’offre aucune forme d’assistance technique à ses clients et se contentent de proposer une base de connaissances en ligne, ou des forums communautaires dont les utilisateurs se servent pour trouver de l’aide (et aider les autres), mais ce n’est pas toujours probant et ne doit pas suffire à guider votre choix.

Si vous souhaitez disposer d’une équipe d’assistance disponible et fournissant des réponses rapides à vos problèmes, vérifiez que le CMS vers lequel vous vous tournez le propose.

5. Développer des fonctionnalités

Dans certains cas, vous aurez la possibilité d’enrichir votre CMS avec votre propre code, ce qui peut être pratique si vous recherchez à implémenter une fonction très spécifique. Il est donc essentiel de connaitre les fonctionnalités dont vous aurez besoin et de savoir si votre CMS est assez flexible pour vous le permettre.

Certes, la raison d’être du CMS est de pouvoir créer son site sans avoir à programmer quoi que ce soit. Mais que vous souhaitiez vous démarquer de vos concurrents ou proposer une fonction très spécifique, voir inédite, il faudra que le CMS vous le permette, quitte à confier la tâche à un développeur indépendant, que bien évidemment vous recruterez chez Codeur.com  !

À savoir
Une fois votre CMS choisi, vous pourrez apprendre à le personnaliser et à l’optimiser grâce aux tutoriels de Codeur Tuto !

5
/
5
(
1

vote

)
Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

MWC 2019 : LG G8 et V50 ThinQ se dévoilent

LG a dévoilé ses deux derniers smartphones haut de gamme lors du MWC 2019. Si les spécificités techniques du LG G8 et le LG V50 ThinQ sont très...

Publié le par Cyrielle Maurice
Webmarketing

Snapchat lance les snaps en 3D

Les snaps en 3D arrivent sur Snapchat. The post Snapchat lance les snaps en 3D appeared first on BDM.

Publié le par Thomas Coeffe