Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

5 points à aborder dans un brief rédactionnel optimisé pour le SEO

Quels sont les points à aborder dans un brief rédactionnel optimisé pour le SEO ? C’est une question pratique à vous poser absolument afin d’optimiser la production de vos...

Publié par Elodie

Quels sont les points à aborder dans un brief rédactionnel optimisé pour le SEO ? C’est une question pratique à vous poser absolument afin d’optimiser la production de vos contenus texte.

Vous avez déjà réalisé une étape importante en trouvant un rédacteur web externe. Le fait qu’il soit externe vous garantit une certaine fraîcheur de ton, des idées neuves. Mais le revers de cette « extériorité », c’est le risque que le rédacteur tombe à côté parce qu’il ne connaît pas bien vos attentes.

Et là, c’est vous qui entrez en scène. En effet, si le rédacteur est un spécialiste de l’écrit, en revanche vous, vous êtes le seul spécialiste de votre entreprise.

Il est donc essentiel de bien communiquer, via un brief rédactionnel efficace, qui respecte votre ligne éditoriale et vous fasse gagner du temps en évitant les allers-retours avec votre rédacteur web. Alors, prêts pour les 5 points à aborder dans un brief rédactionnel optimisé pour le SEO ?

 

1. Indiquez votre délai de livraison

Pour quand ?
©Pixabay

Commençons par les informations objectives à indiquer clairement en haut du brief. Fixez un délai ferme mais réalisable. Cela n’est pas anodin en termes de coût : si vous ne planifiez pas la production, des demandes en urgence peuvent faire sensiblement monter la facture.

Si vous donnez plusieurs briefs d’un coup, n’hésitez pas à fixer des dates échelonnées pour recevoir les bons articles au bon moment.

Enfin, indiquez toujours un contact joignable par le rédacteur pour échanger le plus rapidement possible en cas de problème de timing.

 

2. Définissez l’objectif de vos contenus

On écrit toujours dans le but de créer un effet : à vous de définir lequel.

Voulez-vous pousser l’internaute à l’achat et augmenter votre taux de conversion ? Dans ce cas, demandez explicitement à votre rédacteur externe de placer un call-to-action ou le lien vers un produit phare à la fin de son contenu texte.

Vous voulez augmenter le nombre de visites ? Demandez à votre rédacteur externe de placer des liens vers d’autres articles sur la même thématique, pour garder le visiteur le plus longtemps possible sur votre site.

 

3. Définissez votre cible

Pour qui ?
©Pixabay

C’est le troisième point à aborder dans un brief rédactionnel SEO efficace : à destination de qui faites-vous rédiger ce contenu ? N’hésitez pas à donner au rédacteur des informations précises sur la typologie de vos prospects : âge, centres d’intérêt principaux, habitudes de consommation…

C’est essentiel, car le ton adopté dans le texte à écrire en découle. Un professionnel sera habitué à un ton neutre et technique, tandis qu’un amateur appréciera au contraire un ton chaleureux et plus généraliste.

Le tutoiement créera la proximité avec un public jeune proche de la culture anglo-saxonne, tandis qu’il rebutera des visiteurs âgés.

 

4. Définissez la forme de vos contenus

La structure du texte est au moins aussi importante que son contenu lui-même. Pourquoi ? Déjà parce qu’une fois optimisé pour le SEO, les titres et sous-titres feront apparaître en un clin d’œil au visiteur la démarche logique proposée par l’article.

Ensuite parce que l’influence du « zapping » peut pousser à ne lire qu’en diagonale, et encore plus à aller directement à la fin de l’article.

Enfin, parce que contrôler la structure logique vous permet de préparer efficacement le marquage SEO.

Pour finir, n’oubliez pas d’indiquer la longueur souhaitée en nombre de mots. C’est un point essentiel à adapter en fonction du support visé : un post « coup de poing » sur un réseau social peut tenir en 40-50 mots, une fiche produit en 300 mots, tandis qu’un article de fond comptera au moins 1 000 mots.

En outre, chiffrer la longueur voulue vous permettra d’évaluer votre budget, car le tarif de rédaction s’établit très majoritairement au nombre de mots.

 

5. Indiquez le format souhaité

A la question « sous quel format », concernant de la rédaction on serait tenté de répondre « .doc » ou « PDF ». Mais dans le cas d’un article optimisé pour le SEO, cela risque de générer des conversions fastidieuses et chronophages. Autant ouvrir un compte éditeur sur votre tableau WordPress à votre rédacteur web.

Non seulement vous gagnez du temps en évitant des conversions de fichiers, mais en plus vous voyez tout de suite le résultat en version SEO, avec les balises Hn clairement visibles. Cela permet enfin l’intégration des mots-clés de longue traîne, primordiaux pour une bonne santé SEO de votre site.

Last but not least, un accès WordPress permettra au rédacteur spécialisé SEO de travailler le maillage interne en renvoyant de manière naturelle à d’autres articles de votre site, grâce à des ancres bien intégrées au moment même de la rédaction.

Cette check-list des 5 points à aborder dans un brief rédactionnel optimisé pour le SEO peut vous être utile pour optimiser la production externe de vos contenus.

Il ne vous reste plus qu’à contacter un rédacteur SEO chevronné… c’est par ici : Redacteur.com !

Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

YouTube met à jour ses conditions d’utilisation pour lutter contre les défis dangereux

Alors qu’on voit de plus en plus de vidéos dédiées aux « challenges » fleurir sur YouTube et Facebook, la plateforme de...

Publié le par Clement Kolodziejczak
Webmarketing

Chef de projet digital : 10 offres d’emploi en CDI chez SNCF, Engie, RATP, Bouygues Telecom…

Ces offres d’emploi sont dédiées aux experts en gestion de projets. À la recherche de nouvelles opportunités ? À vos CV !...

Publié le par Estelle Raffin