Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

Améliorer votre e-réputation : 10 tendances à suivre en 2023

Avant d’acheter auprès d’une marque, les consommateurs font des recherches sur le web. Que ce soit en B2C ou B2B, les potentiels clients veulent connaître le degré d’expertise...

Publié par Laura

Avant d’acheter auprès d’une marque, les consommateurs font des recherches sur le web. Que ce soit en B2C ou B2B, les potentiels clients veulent connaître le degré d’expertise d’une entreprise, ainsi que les retours des acheteurs précédents. D’où, en premier lieu, l’importance de publier régulièrement du contenu qui prouve votre expertise.

D’ailleurs, pensez à faire appel à un rédacteur web freelance pour vous aider à publier des contenus percutants pour gérer votre image.

Alors, comment améliorer votre réputation en ligne ? Promouvoir vos valeurs, miser sur la vidéo, prévoir un plan de gestion de crise, lutter contre les fake news… Découvrez le top 10 des tendances e-réputation de 2023 !

1. Soyez acteur de la société en 2023

Nous l’avons vu ces dernières années, les grands mouvements sociétaux ont pris d’assaut les réseaux sociaux.

C’est une évidence, les internautes se mobilisent sur le web. Et si vous voulez rester dans la course et peaufiner votre e-réputation vous allez devoir vous engager !

En 2023, les marques devront non seulement prendre en considération les enjeux sociétaux dans leur communication, mais devront agir, ou du moins réagir, au quotidien sur ces enjeux. En bref, être acteur de la société !

À lire aussi : SEO : 10 astuces pour gérer votre e-réputation

2. Médias, réseaux sociaux et influenceurs ne font plus qu’un

Depuis quelques années, les influenceurs prennent de plus en plus de place dans la communication digitale des entreprises en étant un vecteur important de leur réputation sur les réseaux sociaux. Ils sont devenus de véritables relais de l’information sur l’ensemble des médias, qu’ils soient traditionnels ou sociaux.

Nous avons même vu apparaître une nouvelle forme de média : le média-hybride comme Brut ou encore Views. Un format qui a tellement bien fonctionné que leurs journalistes sont devenus de véritables influenceurs !

Conséquence de ce changement : en 2023 les entreprises vont devoir repenser leur communication et adopter une stratégie unifiée qui englobe les trois leviers marketing que sont les médias, les réseaux sociaux et les influenceurs.

À lire aussi : Comment analyser votre réputation sur le web ?

3. Soignez votre e-réputation sur tous les réseaux sociaux

Si Facebook et Instagram étaient les réseaux sociaux à privilégier pour soigner votre e-réputation, vous allez devoir élargir votre horizon et compter sur TikTok ! En 2023, le réseau social devrait atteindre les 1.9 milliard d’utilisateurs.

Autant dire que vous allez donc devoir surveiller les partages liés à votre marque sur cette plateforme (en plus des autres) pour désamorcer les bad-buzz, mais aussi profiter des good-buzz !

Bon à savoir : mettez en place une veille segmentée par réseau, chacun n’utilisant pas les mêmes KPIs, les mêmes catégories d’influenceurs et n’attirant pas les mêmes utilisateurs.

4. Les vidéos courtes en top tendance e-réputation

En 2023, vous allez devoir maîtriser la snack-vidéo ! Produit phare du réseau social TikTok, cette courte vidéo a l’avantage d’apporter un moment de détente et de rire aux internautes en quête de divertissement.

La snack-vidéo a provoqué un tel engouement que cela a poussé les réseaux sociaux concurrents comme Instagram avec Reels, YouTube avec Shorts et Snapchat avec Spotlight, à rapidement adopter ce format vidéo.

Simples à réaliser et très engageantes, de nombreuses marques ont vu là une opportunité pour booster leur notoriété.

Toutefois, comme toutes les publications à succès, elles sont aussi l’occasion de commentaires négatifs et de contenus dénonçant les pratiques immorales de certaines marques comme Amazon avec la vidéo sur le #boycottamazon.

Là encore, la vidéo courte est un excellent moyen de valoriser votre e-réputation sur les réseaux sociaux. Pensez toutefois à effectuer une veille minutieuse pour éviter tous les risques inhérents à la mauvaise publicité sur Internet et aux propos diffamatoires.

5. Les Fake News, toujours une tendance e-réputation

Si les Fake News ne sont pas un phénomène nouveau, depuis 2020, elles pullulent sur les réseaux sociaux. Même les informations les plus folles ont réussi à semer le doute dans l’esprit des internautes.

Bien que les plateformes sociales et les journalistes aient su alerter et convaincre le grand public de se montrer vigilant et de mieux vérifier les sources d’information, les Fake News sont et seront encore très présentes en 2023.

Pour éviter que votre marque ne soit la cible de ces fausses actualités, soyez transparent dans votre communication, établissez un lien de confiance fort entre vous et les consommateurs.

Non seulement vous allez soigner votre e-réputation, mais si vous avez une communauté soudée autour de votre marque, elle sera la première à venir dénoncer et décrédibiliser ces fausses informations.

À lire aussi : 8 conseils pour une e-réputation au top grâce à vos contenu

6. Partager votre expertise pour gérer votre autorité

Soyez proactif pour vous forger une solide réputation en ligne ! N’attendez pas que les autres publient du contenu sur vous, prenez les devants en partageant des articles sur votre blog, des livres blancs avec des méthodes concrètes et des conseils sur les réseaux sociaux.

L’objectif est de prouver le savoir-faire de votre entreprise, en proposant des solutions adaptées aux problèmes de vos clients / prospects.

Par ailleurs, incitez vos salariés experts à publier également du contenu pertinent sur votre blog institutionnel, comme sur leurs profils social media (Twitter et LinkedIn, notamment).

Vous pouvez faire appel à un rédacteur web freelance pour vous accompagner dans la rédaction de ces différents contenus.

Bon à savoir : cette stratégie permet aussi de bâtir votre autorité auprès de Google. Plus votre entreprise et vos employés publieront du contenu à forte valeur ajoutée, plus vos pages vont remonter dans les résultats des moteurs de recherche.

7. S’inviter dans des médias avec une audience qualifiée

En plus de publier régulièrement du contenu sur vos propres plateformes, la gestion de votre e-réputation passe par le guest-blogging. Celui-ci peut prendre différentes formes :

  • Interview du PDG de votre entreprise ou d’un de vos experts dans un média.
  • Webinaire traitant d’une problématique clé de votre audience, co-animé avec une autre entreprise ou un influenceur.
  • Tribune postée dans un webzine ou dans la presse spécialisée.
  • Participation à un podcast qui traite de votre secteur d’activité.
  • Session live sur les réseaux sociaux d’un partenaire, d’un influenceur ou d’un média.

L’objectif est d’occuper au maximum les terrains où se situe votre audience pour améliorer votre visibilité et votre notoriété. En étant régulièrement invité comme « expert », que ce soit dans la presse, sur une chaîne YouTube ou dans une émission de podcast, vous devenez une figure d’autorité sur votre marché. Votre e-réputation s’en trouve forcément améliorée !

D’ailleurs, le guest-blogging améliore également le référencement de vos contenus dans les moteurs de recherche, puisqu’il influence l’autorité (dont nous avons parlé ci-dessus), facteur SEO important pour Google.

8. Avoir une vraie politique de gestion des avis clients

Les consommateurs font davantage confiance à leurs pairs. Ils croient plus facilement aux avis des autres acheteurs qu’aux discours marketing d’une entreprise, vous le savez.

De nos jours, les clients peuvent donner leur avis sur leur expérience avec votre entreprise à de nombreux endroits : sur votre profil Google Business, sur Facebook, sur des sites officiels comme Avis-Vérifiés.com, sur TripAdvisor (si vous êtes dans le tourisme), etc.

Pour votre e-réputation, il est important de mettre en œuvre une véritable politique de gestion des avis clients. Cela signifie :

  • Mettre en place des systèmes pour encourager les avis (positifs) : emails de rappel, campagnes sur les réseaux sociaux…
  • Faire preuve de digital listening pour rapidement détecter les avis postés et y répondre. Cette méthode vous permet aussi d’analyser les feedbacks de vos acheteurs pour améliorer vos offres et ainsi augmenter la satisfaction client.
  • Créer une stratégie de réponse aux commentaires négatifs : même le plus parfait des services reçoit des critiques venant de clients mécontents. Soyez prêts à les traiter de manière cordiale et efficace.

Plus que les avis négatifs, c’est surtout votre façon de réagir qui va être déterminante pour votre e-réputation. Considérer les retours de consommateurs insatisfaits et, surtout, proposer des solutions profitera grandement à votre image en ligne.

9. Créer une stratégie de gestion de crise

Une stratégie de gestion de crise définit le cadre collectif des décisions et des choix qu’effectue une entreprise pour répondre à un bad buzz. L’objectif est d’anticiper les potentielles frictions, afin d’y répondre au plus vite et d’atténuer les éventuelles retombées négatives.

Votre plan de gestion de crise doit répondre à ces 3 questions fondamentales :

  • Quels types de bad buzz notre entreprise peut-elle subir ?
  • Comment se justifier ou répondre efficacement à chaque crise potentielle ?
  • Quelle équipe s’occupera de la communication inhérente à ces crises possibles ?

Pensez bien à transmettre ce plan aux personnes en charge de votre marketing et de votre communication. Notamment celles qui répondent en direct aux prospects et clients : agents du service client, community manager, commerciaux, etc.

10. Marque employeur et UGC comme tendance e-réputation incontournable

Marque employeur et User Generated Content (UGC) ont un objectif commun : valoriser votre entreprise via du contenu publié par vos ambassadeurs. Dans le premier cas, il s’agit de vos employés et dans le second, de vos consommateurs.

Cette tendance e-réputation rejoint les avis clients : ici, la communication est faite par des particuliers auxquels votre cible peut s’identifier.

Les salariés, même s’ils font partie de l’organisation, bénéficient d’une cote de confiance importante. Lorsqu’ils partagent leur bien-être au travail, qu’ils montrent qu’ils se sentent écoutés et valorisés, cela profite à l’image de votre entreprise.

Quant aux contenus générés par les consommateurs, là encore, ils profitent d’une aura rassurante. Votre cible aura tendance à croire leurs avis authentiques et donc à associer votre marque à un sentiment positif.

Qu’est-ce que l’e-réputation  ?

La réputation en ligne, ou e-réputation, désigne l’image d’une entreprise, d’une personne, d’un produit, d’un service ou d’une marque sur Internet.

En résumé, il s’agit de l’opinion que les utilisateurs se forgent à travers les informations qu’ils peuvent trouver sur les médias en ligne, blogs, réseaux sociaux, plateformes d’avis, etc.

Cette image digitale dépend de deux facteurs principaux :

  • Les informations publiées par la marque ou l’entreprise elle-même : sur son blog d’entreprise, via sa newsletter, sur ses réseaux sociaux…
  • Les avis que les clients ont partagés sur Internet : les commentaires laissés des plateformes spéciales, le contenu généré par les utilisateurs sur les réseaux sociaux…

Travailler l’e-réputation d’une personne physique

Si gérer l’e-réputation d’une personne et d’une entreprise possède des similarités, il est important de noter des différences importantes.

Vous pouvez avoir envie de travailler votre marque personnelle pour trouver des clients (si vous êtes freelance, par exemple), dénicher un nouveau job (si vous êtes en recherche d’emploi) ou booster votre carrière en devenant ambassadeur de votre entreprise.

Vous devez donc vous positionner sur vos forces : qui êtes-vous ? Quelle est votre expertise ? Pour devenir une référence dans votre domaine, vous avez besoin de publier du contenu en votre nom, même si vous êtes ambassadeur d’une marque ou entreprise.

Il est essentiel de parler de votre cœur de métier et de vos méthodologies propres.

Améliorer l’e-réputation d’une personne morale

En tant que personne morale, vous devez parler des qualités de votre entreprise, mais aussi de vos produits et services.

Cependant, en plus de le faire avec vos propres contenus, il est important de compter sur les avis de vos clients. C’est d’ailleurs l’une des composantes les plus importantes dans l’amélioration de votre e-réputation.

Encouragez les avis authentiques et sincères en demandant à vos clients de laisser des commentaires sur vos produits et services. Puis interagissez avec les évaluateurs, que leur retour soit positif ou négatif.

Le fait d’écouter et considérer vos consommateurs améliore forcément votre image et donc votre réputation online.

Bien entendu, adoptez aussi les méthodes pro-actives que nous avons listées dans cet article ! Publiez du contenu d’expert, travaillez avec des médias externes (et ciblés), montrez vos valeurs et vos engagements… Vous pourrez améliorer facilement votre e-réputation.

Notre astuce pour améliorer votre e-réputation en 2023

Vous avez pu le constater, soigner votre e-réputation en 2023 va vous demander beaucoup d’investissement en termes de temps. Il va falloir publier de nombreux contenus sur vos médias ou des plateformes extérieures, mais aussi veiller sur les informations publiées sur votre entreprise.

Entre le digital listening à effectuer sur tous les réseaux et les publications à rédiger pour booster votre image de marque, la meilleure stratégie reste peut-être de déléguer cette tâche à un rédacteur web professionnel en commandant vos textes sur Redacteur.com !

L’article Améliorer votre e-réputation  : 10 tendances à suivre en 2023 est apparu en premier sur Redacteur.com.

Lire la suite de l'article

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

LinkedIn : 5 conseils pour une photo de profil professionnelle

Vous souhaitez faire la meilleure impression possible sur LinkedIn ? Voici 5 recommandations à suivre pour bien choisir votre photo de profil.

Publié le par Heloise Famie-Galtier
Webmarketing

La Galaxy Tab de Samsung officialisée

Samsung vient (enfin) de dévoilé sa tablette tactile Samsung Galaxy Tab lors de la conférence IFA consumer electronics fair qui se tient actuellement à Berlin. Samsung qui...

Publié le par Team WebActus