Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

Comment devenir community manager freelance ?

Pivot entre les marques et leurs communautés sur les réseaux sociaux, le métier de community manager freelance connaît une demande croissante depuis environ 10 ans. Avec...

Publié par Celine

Pivot entre les marques et leurs communautés sur les réseaux sociaux, le métier de community manager freelance connaît une demande croissante depuis environ 10 ans. Avec 83,4 % des internautes français utilisant au moins une plateforme sociale, les entreprises comprennent de plus en plus le rôle central de Facebook, Instagram, Threads, X, LinkedIn, Tik Tok ou encore Snapchat dans leur communication​​.

La multiplicité des réseaux sociaux, chacun avec sa spécificité et son audience, impose aux marques une présence diversifiée pour toucher leur public cible, renforçant ainsi le besoin d’experts en gestion des communautés en ligne.

Vous souhaitez lancer votre carrière de community manager freelance  ? Découvrez les démarches pour démarrer avec succès, nos astuces pour trouver des clients et les compétences indispensables pour communiquer sur les réseaux sociaux  !

Devenir community manager freelance  : les premiers pas

Avec un peu de préparation et de savoir-faire, vous serez prêt à conquérir le monde des réseaux sociaux en tant que professionnel  !

Choisir le bon statut juridique

La première question qui se pose souvent est celle du statut juridique à adopter. La micro-entreprise se distingue par sa simplicité administrative et sa gestion fiscale allégée. Deux atouts qui en font un choix populaire pour les nouveaux freelances.

Cependant, à mesure que votre activité grandit, vous pourriez sentir le besoin de passer à un statut supérieur. Si vous dépassez le chiffre d’affaires ou si vous avez des frais importants (déplacements, location de bureaux, sous-traitance…), le passage à une EI, EURL ou SASU peut s’avérer utile. Prenez conseil auprès d’un comptable pour connaître la forme juridique adaptée à vos besoins.

Poser les fondations de votre gestion financière et administrative

Une fois le statut juridique établi, il est temps d’ouvrir un compte bancaire dédié à votre activité. En plus d’être obligatoire, ce dernier vous permet de bien séparer vos finances personnelles de celles de votre entreprise, une étape clé pour une gestion claire et simplifiée de votre business.

Mettez en place un système de facturation efficace en adoptant un outil conçu pour les freelances, et familiarisez-vous avec les bases de la comptabilité.

N’oubliez pas également la souscription à une assurance responsabilité civile professionnelle, essentielle pour protéger votre activité contre les imprévus.

Se former en continu

Si vous lancez votre activité de community manager freelance, c’est que vous avez des connaissances en communication sur les réseaux sociaux. Néanmoins, vous savez que ce secteur évolue très vite  ! Durant vos démarches d’inscription, restez au top en veillant sur les évolutions des différentes plateformes.

Continuez à lire des blogs spécialisés, à participer à des webinaires et à suivre les influenceurs social media pour mettre à jour votre expertise.

Trouver des clients en tant que community manager indépendant

Pour dénicher vos premiers clients, vous devez maîtriser l’art de la prospection et du personal branding. Voici comment transformer vos efforts de prospection en stratégie gagnante  !

Miser sur les plateformes de réseautage et de freelances

La prospection commence par savoir où se trouvent vos clients potentiels. Des plateformes comme Codeur.com et LinkedIn sont des terrains de jeu parfaits pour le community manager à la recherche de nouvelles missions.

Codeur.com vous met directement en contact avec des entreprises cherchant vos compétences spécifiques en gestion de communauté, tandis que LinkedIn offre l’opportunité de réseauter, de publier des articles et de vous positionner en tant qu’expert dans votre domaine.

L’astuce ? Soyez actif, engagez-vous dans des discussions et n’hésitez pas à prendre l’initiative en contactant directement des marques qui pourraient bénéficier de vos services.

Créer un portfolio de qualité

Votre portfolio est votre vitrine professionnelle. Il doit illustrer votre expertise et montrer des exemples concrets de votre travail : campagnes sur les réseaux sociaux, contenus visuels captivants et tout autre projet dont vous êtes fier.

Ce portfolio doit être facilement accessible, bien organisé et régulièrement mis à jour pour refléter l’étendue de vos compétences et de votre créativité. Considérez-le comme votre argumentaire de vente le plus persuasif.

Le poids des témoignages clients

Les témoignages de clients satisfaits sont de l’or pur pour trouver de nouvelles missions. Ils ajoutent une couche de crédibilité et de confiance à votre profil. Sur LinkedIn et les autres réseaux sociaux, sur votre site internet, sur les plateformes comme Codeur… mettez en avant ces commentaires positifs, à travers de courtes recommandations ou des études de cas détaillées.

Un bon témoignage peut faire toute la différence dans la décision finale d’un prospect.

Les compétences clés d’un as du community management

Devenir community manager freelance demande plus qu’une simple passion pour les réseaux sociaux. Ce métier nécessite un éventail de compétences et une capacité d’adaptation maximale, car les outils et pratiques évoluent constamment.

Une maîtrise sans faille des réseaux sociaux

La première étape vers le succès en tant que community manager freelance est de devenir un expert des principaux réseaux sociaux  : Facebook, Instagram, X, LinkedIn, TikTok, Pinterest ou encore Snapchat.

Chaque plateforme dispose de ses propres particularités, de son langage et de ses outils de gestion. Se familiariser avec les spécificités de chaque canal est essentiel pour proposer une stratégie efficiente à ses clients, mais aussi adapter les formats de contenus.

De plus, la maîtrise des outils de gestion de réseaux sociaux tels que Hootsuite, Buffer ou Swello reste indispensable pour faciliter la planification des publications, le suivi des interactions et l’analyse des performances.

Une compréhension des objectifs digitaux

Un community manager doit savoir aligner la stratégie de contenu sur les réseaux sociaux avec les objectifs commerciaux de ses clients. Cela implique une compréhension profonde des besoins du client, de son public cible et des messages clés à communiquer.

Élaborer des campagnes de contenu qui soutiennent les objectifs de marque, qu’il s’agisse d’augmenter la notoriété, de générer des leads ou de booster les ventes, est essentiel pour démontrer la valeur ajoutée de vos services.

Des capacités créatives

La créativité est au cœur du métier de community manager. Votre capacité à produire des visuels accrocheurs, des vidéos engageantes et des textes percutants peut transformer la manière dont une marque est perçue en ligne.

La maîtrise de logiciels de design comme Photoshop, Canva ou encore Sketch, ainsi que des éditeurs de vidéo, est essentielle pour proposer des publications clés en main. Des compétences en photographie peuvent être un atout supplémentaire pour vos futurs clients  !

Notre dernier conseil pour devenir community manager freelance

Pour devenir community manager freelance et convaincre les clients de vous embaucher, il est important de maîtriser les réseaux sociaux de A à Z, de savoir vous adapter aux marques et de faire preuve de créativité  !

Nous vous encourageons vivement à rejoindre des communautés en ligne de community managers pour échanger des conseils, réseauter et bénéficier d’un soutien mutuel.

Et n’oubliez pas de vous inscrire sur Codeur.com pour trouver vos premières missions !

Lire la suite de l'article

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Twitter : Jack Dorsey envisage les tweets modifiables, mais sous condition

Jack Dorsey, le fondateur et CEO de Twitter a déclaré dans une interview que les tweets pourraient être modifiables sous deux conditions. Les tweets...

Publié le par Lucie Dorothe
Webmarketing

Google lance officiellement Honeycomb

Hier soir (2 février), Google annonçait enfin officiellement le lancement de son système d’exploitation dédiée aux tablettes : Android Honeycomb 3.0. Conférence à...

Publié le par Team WebActus