Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

Faut-il maîtriser l’anglais oral ou écrit en entreprise ?

Parler anglais est devenu primordial dans certaines entreprises, particulièrement pour une part croissante de métiers exposés aux interactions avec l’international. Une...

Publié par Arthur

Parler anglais est devenu primordial dans certaines entreprises, particulièrement pour une part croissante de métiers exposés aux interactions avec l’international. Une enquête du CREDOC le chiffre très clairement, en montrant que 31 % des actifs français sont amenés à travailler dans une langue étrangère, ce que l’anglais domine largement avec une part à 84 %.

De toute évidence, l’anglais ouvre à la possibilité d’interagir avec plusieurs milliards de personnes. C’est la langue la plus parlée au monde, celle des pays anglophones mais aussi celle qui est utilisée comme terrain commun par les autres populations. Mais, concrètement, à quoi sert de savoir parler ou écrire en anglais en entreprise ? Voici quelques exemples de situations du quotidien où la maîtrise de la langue anglaise devient un véritable atout professionnel.

Les avantages de maîtriser l’anglais oral pour travailler

Répondre au téléphone en anglais

C’est à la fois la tâche la plus difficile quand on est peu habitué à parler anglais et la première à laquelle on est souvent confronté : répondre au téléphone. Mission essentielle des métiers de réception, elle revêt un enjeu important puisqu’il s’agit de la première image que l’on donne de l’entreprise. Il faut alors pouvoir saisir ce qui est dit et y répondre de manière efficace, ce qui implique d’avoir une très bonne compréhension orale de l’anglais et d’être capable de soi-même bien parler la langue.

Négocier avec des clients internationaux

Parler anglais est particulièrement important pour les professions portées à beaucoup interagir, par exemple avec des clients que l’entreprise peut avoir en dehors de la France. Cela concerne les commerciaux en import-export, qui doivent participer à des réunions et mener des négociations avec des partenaires internationaux. C’est un métier qui amène à multiplier les échanges, il faut donc être à l’aise à l’oral et être capable de mener une conversation riche, avec un enjeu important.

Assister à des salons ou conférences

Parmi les missions qui impliquent une excellente compréhension orale de l’anglais, on peut également citer le fait d’assister à des événements publics internationaux. C’est le cas notamment des salons, congrès ou séminaires réunissant des participants de plusieurs nationalités. Certaines professions sont aussi portées à participer à des conférences, pour écouter des intervenants internationaux ou soi-même prendre la parole devant une assistance venue des quatre coins du monde.

Partir en déplacement professionnel à l’étranger

Certains métiers amènent à voyager pour rencontrer des collaborateurs ou des clients à l’étranger. Or, un déplacement professionnel à l’international implique de sortir de sa zone de confort. On est amené à multiplier les échanges lors du voyage, à la fois pendant le transport, sur le lieu d’hébergement ou lors des sorties au restaurant. C’est souvent une manière de se challenger dans sa maîtrise de l’anglais oral.

Mener des réunions avec des partenaires étrangers

C’est chez les cadres que l’on identifie le plus grand nombre d’actifs étant amenés à parler une langue étrangère au travail, et ce n’est pas un hasard. La maîtrise de l’anglais des affaires est en effet essentielle dans de nombreuses réunions à gros enjeu, par exemple avec des fournisseurs et des prestataires internationaux de l’entreprise.

Les avantages de maîtriser l’anglais écrit en entreprise

Échanger par mail en anglais

Démarcher des clients étrangers, négocier des contrats, assurer le suivi des commandes… Il existe de très nombreuses situations de la vie professionnelle dans lesquelles on doit envoyer ou lire des e-mails en anglais. Dans ces cas de figure, il faut être capable de mener des échanges fluides et précis, sans risquer des incompréhensions qui seraient dommageables pour l’entreprise.

Assurer la veille de ressources en anglais

De nombreux métiers font appel à des ressources disponibles en langue anglaise. C’est le cas des revues scientifiques, qui impliquent de savoir lire mais aussi rédiger soi-même ses publications en anglais. C’est aussi la langue la plus répandue sur le web, donc tout travail de documentation et de recherches sur internet nécessite de comprendre l’anglais écrit. En ce sens, les compétences linguistiques font partie des incontournables pour les ingénieurs et les chercheurs.

Lire des documents techniques

Dans certains métiers, il est essentiel de pouvoir comprendre un portfolio technique. Cela vaut dans l’industrie, où il est parfois nécessaire de maîtriser l’anglais pour lire des consignes de sécurité. Cela concerne aussi, par exemple, les pilotes d’Air France, dont les manuels de navigation et documents techniques sont en anglais. Il peut s’agir d’exceptions à la loi Toubon, acceptées par la justice dès lors qu’elles garantissent la sécurité des travailleurs ou des usagers.

Utiliser des outils disponibles en anglais

Tous les actifs ne sont pas concernés par le besoin de maîtriser l’anglais écrit, mais certains sont plongés dans un environnement anglophone au quotidien. Les métiers du digital et de l’informatique sont emblématiques en ce sens : que l’on soit community manager ou développeur web, on utilise des outils en grande majorité anglophones et on a donc plus besoin que quiconque de maîtriser la lecture et l’écriture de l’anglais.

À quelle carrière professionnelle ouvre la maîtrise de l’anglais ?

Les secteurs professionnels qui font le plus appel à l’anglais

D’après une étude menée par Monster et Babbel en 2021, 13 % des offres d’emploi publiées en France requièrent de bien maîtriser l’anglais. Mais certains domaines sont plus concernés : ce taux est de 31 % pour les métiers de l’information et des nouvelles technologies. Monster liste aussi l’ingénierie, le secteur englobant la réception, l’administration et le service client, ainsi que le domaine de la santé. Et, bien entendu, dès lors que vous souhaitez travailler en étant tourné vers l’international, il est également nécessaire de parler anglais, qu’il s’agisse d’humanitaire, de sport, de politique ou de commerce.

Les métiers qui requièrent la maîtrise écrite ou orale de l’anglais

Impossible de tous les citer, tant les métiers faisant appel à l’anglais sont nombreux ! Certains sont évidents, comme traducteur, guide touristique, commercial en import-export, responsable d’achat… Il y a aussi des professions auxquelles on pense moins comme chargé de recrutement : il faut en effet pouvoir tester les futurs candidats à qui il sera demandé de parler anglais et, potentiellement, être en mesure de recruter à l’étranger. Certains métiers font plutôt appel à l’oral, d’autres à l’écrit, et d’autres encore nécessitent une maîtrise globale comme un directeur marketing, qui va toucher à la fois à la lecture et à l’expression orale en anglais.

Les contrats proposés quand on parle anglais

La même étude de Monster montre que les offres demandant une bonne maîtrise des langues étrangères ouvrent en grande majorité à des CDI, notamment quand c’est l’anglais qui est requis (70 %). Ce critère est beaucoup moins présent dans les offres de CDD ou de stages professionnels. Les recruteurs valorisent donc la capacité des candidats à comprendre et parler anglais, que ce soit à l’oral ou à l’écrit, et leur réservent des contrats longs.

Trouver le bon partenaire de traduction en anglais

Quel que soit votre secteur d’activité ou votre métier, le plus important, dans un premier temps, est de maîtriser l’anglais à l’oral, celui pour lequel vous serez en première ligne. Pour produire du contenu écrit en anglais pour votre entreprise, vous pouvez en effet vous faire accompagner par des professionnels de la langue.

Si vous souhaitez concevoir une brochure marketing, un site web en anglais ou écrire des e-mails, les traducteurs anglophones de Traduc.com peuvent répondre à vos demandes rapidement et s’adapter à vos contraintes. Et si vous parlez la langue et souhaitez vous démarquer sur le marché du travail, vous pouvez aussi faire appel à nos services pour obtenir une traduction parfaite de votre CV en anglais.

Demandez un devis pour vos traductions en anglais et nos experts s’occupent de tout !

L’article Faut-il maîtriser l’anglais oral ou écrit en entreprise ? est apparu en premier sur Traduc.com.

Lire la suite de l'article

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Les robots n’ont pas vraiment appris à lire, mais une intelligence artificielle a battu les humains à un test de lecture

Les robots nous battent aux échecs, au jeu de go. Ils composent même des albums. Aujourd’hui, une nouvelle étape vient d’être franchie par...

Publié le par Thomas Coeffe
Webmarketing

7 bonnes pratiques pour gérer un groupe Facebook

Découvrez des conseils pour optimiser la gestion de votre groupe Facebook.

Publié le par Elisa Leon