Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

2 blackouts internet en même pas 1 semaine

Il est bien rare que l’Internet (à savoir le réseau d’interconnexion entre les différents opérateurs/pays) tombe en panne mais c’est justement ce qu’il est...

Blackout total

Il est bien rare que l’Internet (à savoir le réseau d’interconnexion entre les différents opérateurs/pays) tombe en panne mais c’est justement ce qu’il est arrivé vendredi dernier. Si vous étiez comme moi chez Free, Renater ou OVH entre autre, vous avez du ressentir une perturbation importante de votre accès internet pendant 30 minutes (si ce n’est pas plus). La cause ? Une expérimentation d’un nouveau de système de routage BGP initiée par la RIPE (La Réseaux IP Européens est un forum ouvert à toutes les parties ayant un intérêt dans le développement de l’Internet en Europe) et un groupe de recherche de l’Université Duke sur les serveurs européens.

En plus de toucher la plateforme européenne, la RIPE a aussi annoncé sur son site que les interconnexions avec les autres continents avaient connues des ralentissements importants. Bien évidemment à la découverte de ce bug, la RIPE a tout de suite tout remis en état. Elle précise pourtant avoir procédé à des tests avant la mise en pratique de vendredi mais avoue ne pas avoir poussé assez loin ces investigations, erreur qu’elle ne refera plus :

Avant de commencer l’expérience, le RIPE NCC a mené des essais limités et n’a pas rencontré de problèmes. L’expérience s’est achevée comme prévu à 09 :08.  Peu de temps après, nous avons découvert que l’expérience avait causé un impact négatif , imprévu et involontaire, sur le fonctionnement d’Internet qui a duré environ 30 minutes. Grâce à notre aide et la contribution de Cisco un correctif est en cours d’élaboration

Nous regrettons les inconvénients occasionnés et avons immédiatement mis sur le développement de procédures internes plus strictes pour mener des recherches similaires. Ces procédures comprennent des évaluations d’impact approfondie, avant les annonces préalables avec des délais suffisants pour les opérateurs Internet, et la gestion responsable des vulnérabilités détectées.

Le bug en question résulte de l’utilisation d’un paramètre encore qualifié d’expérimental dans le protocole BGP par l’université qui vraisemblablement est mal supporté par les routeurs Cisco. Le célèbre équipementier vient de publier un correctif en urgence pour combler cette faille qui pourrait être utilisé de manière frauduleuse. Cisco confirme que l’université a correctement utilisé le paramètre et qu’il n’y avait aucune intention de nuire. La RIPE a publié un article complet sur le souci en question. J’encourage les spécialistes à lire cet article pour le moins complet et intéressant : RIPE NCC and Duke University BGP Experiment.

Alors si comme moi vous avez pesté contre votre fournisseur d’accès, sachez qu’il n’y est pour rien (pour une fois) et que lui même a du subir le souci en plus des innombrables appels pour savoir ce qu’il se passait. On estime à 2 % le nombre d’internautes touchés par ce problème. On peut se consoler en se disant que c’était au mois d’Août et que bons nombres de personnes étaient encore en vacances.

Un deuxième souci indépendant s’est déroulé hier dans la journée. Facebook n’était plus disponible pour une bonne partie des utilisateurs. Le souci en question serait encore BGP d’après Stéphane Bortzmeyer. Il démontre assez simplement que les serveurs de Facebook répondent très lentement ou très aléatoirement et que du coup les routeurs internet considèrent que les sites Facebook ne sont pas disponibles. Cela est dû à une amélioration interne de Facebook qui explique avoir tenté d’améliorer son service pour un meilleur confort d’utilisation et plus de performances. Il explique aussi que tout est revenu à la normal et s’excuse de la gêne occasionnée.

Ce qui est marrant c’est que pour certains utilisateurs le souci de connexion Facebook a été plus « éprouvant » et « problématique » que la coupure globale d’Internet. D’après certains commentaires, on avait l’impression que c’était la fin du monde et que c’était la grosse news du siècle. J’ai été personnellement plus « touché » par le problème BGP remonté par le groupe de recherche et je trouve consternant que ce genre de bugs puissent arriver. Je trouve inadmissible que la cause du souci viennent d’un paramètre expérimental dans le sens où je ne comprends pas pourquoi il est disponible en production. Étant expérimentale, pourquoi est-il disponible sur les routeurs Cisco ? De la même manière pourquoi le groupe de recherche a eu le droit de s’interconnecter sur le réseau mondiale pour faire ses tests ? Personnellement je trouve que c’est un manque de professionnalisme et qu’au final comme toujours, ce sont les utilisateurs finaux qui en pâtissent.

Source : Zdnet

Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

5 astuces pour affirmer votre identité de marque (Infographie)

Créer une identité de marque n’est pas aussi simple que les marketers veulent parfois le faire croire. Pourtant, elle est absolument primordiale puisque...

Publié le par Jerome Dajoux
Webmarketing

Instagram : utilisez des filtres Windows 98 dans vos stories

Un product designer d’Instagram a conçu d’excellents effets, que vous pouvez appliquer dans vos stories. Les nostalgiques de l’informatique des...

Publié le par Thomas Coeffe