Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

Manque d’amis sur Facebook ? Achetez-vous en

Vous avez bien compris le titre de cette news, la société uSocial.net vous propose moyennant finance de vous vendre des amis. Après s’être illustré il y a quelques semaines...

uSocial - Acheter des amis facebook

Vous avez bien compris le titre de cette news, la société uSocial.net vous propose moyennant finance de vous vendre des amis. Après s’être illustré il y a quelques semaines avec la vente de suiveurs sur Twitter, le site australien se lance dans les services facebook.

Vous l’aurez bien compris, il ne s’agit pas de vendre des contacts à tout le monde mais plutôt de faire profiter les entreprises de futurs clients possibles. Le site met en avant le nombre d’utilisateurs impressionnant que possède la plateforme et laisses réfléchir sur les retombés publicitaires que pourrait avoir une entreprise dessus : « Avec une large audience sur Facebook, vous avez un groupe ciblé de personnes que vous pouvez contacter pour faire la publicité de ce que vous voulez. » uSocial vend donc une campagne marketing sur Facebook. Facebook est « un outil marketing extrêmement efficace, indique dans un communiqué un dirigeant de uSocial, Leon Hill. Le seul problème, c’est qu’il est parfois difficile d’avoir de l’audience. C’est là que nous intervenons. »

Pour de tels services comptaient entre 177,30 dollars (un peu moins de 125 euros) pour 1000 amis et 654,30 dollars pour 5000 amis (nombre maximum autorisé pour un compte « personne »). Il est aussi possible d’acheter des fans. Dans ce cas aucune limitation n’est posée, comptez alors 177,30 dollars pour 1 000 fans à 1 167,30 dollars pour 10 000 fans.

Cependant, le fond de commerce de uSocial fait polémique. Facebook a mis en garde, contre l’utilisation de ce service. Il indiquait : « Nous avons tout juste commencé une enquête, mais il est clair que les clients potentiels de ce service doivent être prudents ». Facebook ajoute aussi : « La valeur d’une personne qui a été manipulée, contrainte ou soudoyée pour devenir un ami ou un supporter sur Facebook est particulièrement limitée et risque plus vraisemblablement d’aller à l’encontre des objectifs visés ».

Dans tous les cas, Facebook rappelle que le règlement proscrit une utilisation des comptes personnels à des fins commerciales et qu’il n’hésitera pas à fermer de manière permanente les comptes resquilleurs.

Pour rappel, Twitter avait tenté de faire fermer uSocial sans succès. De la même manière Digg.com (Plateforme de vote d’articles par les internautes) s’était plaint de la vente de vote qui faussait tous les résultats.

Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Google lance Realtime Content Insights, pour aider les journalistes à identifier les articles et les sujets populaires en temps réel

Google lance un dashboard gratuit pour aider à les journalistes à repérer les sujets chauds de leur région et visualiser leurs articles les plus vus....

Publié le par Thomas Coeffe
Webmarketing

La Commission Européenne prévoit une taxe de 3 % sur les revenus des géants du web

La Commission Européenne va proposer un projet de loi visant à taxer les revenus des géants du web qui opèrent dans l’Union...

Publié le par Ludwig Herve