Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

Un point sur la hausse de la TVA imposée aux FAI !

2011, c'est le signe du changement et comme le dit si bien Free, c'est la "Révolution". Sans doute pour les Fournisseurs d'Accès à Internet mais surtout pour les consommateurs....

2011, c’est le signe du changement et comme le dit si bien Free, c’est la « Révolution ». Sans doute pour les Fournisseurs d’Accès à Internet mais surtout pour les consommateurs.

Ainsi, cette année marquera la fin des forfaits internet triple play à 29,99€ par mois, lancé par Free en 2002. Inscrite dans le projet de loi de finances, les opérateurs vont en effet augmenter leurs tarifs en répercutant directement la hausse de la TVA sur leurs clients.

Orange a été le premier à annoncer officiellement qu’il allait répercuter jusqu’à 3€ la hausse de la TVA sur la facture de ses clients. Ainsi, un forfait Net Plus (Internet+Téléphone Fixe+TV) passe de 34,90€ par mois à 37€ par mois. A noter tout de même que cette augmentation prévue initialement le 1er Janvier a été repoussée au 1er février comme l’ensemble des opérateurs.

Poursuivons l’augmentation mensuelle pour les abonnements ADSL avec SFR qui annonce que cette dernière s’élèvera à 2€ par mois pour les offres coûtant plus de 20€. A titre d’exemple, l’abonnement mensuel à l’offre Neufbox passera ainsi de 29,90€ à 31,90€ par mois. Pour les offres inférieures à 20€ mensuels, la hausse sera en revanche limitée à 1€. Pour les abonnements en fibre optique, la TVA sera modifiée, mais le tarif de l’abonnement mensuel demeurera inchangé. Pour les abonnements proposés aux Professionnels : seuls les abonnements MaxiDSLPro + neufTV et neufbox Pro sont concernés par cette modification de la TVA.

De son côté, Free nous réserve encore une bonne surprise. Via un article sur son site, on y apprend que pour les abonnés non dégroupés ( Freebox Révolution ou pas ), c’est tout simplement la fin de l’abonnement à 29,99€ et un passage à 35,98 € par mois. Une augmentation de 5,99€ obligatoire en contrepartie de l’arrivée de la téléphonie illimitée vers les téléphones mobiles en France métropolitaine. Pour les abonnés dégroupés, le service de télévision devient une option payante à 1,99 € par mois afin de bénéficier des chaînes de la Freebox TV. Même sans cette option, un service comme la VOD, la TV perso et autres demeure accessible. Une incertitude persiste sur l’accès sans option TV aux chaînes de la TNT via le tuner de la Freebox. Le prix de l’abonnement de base (sans option TV) reste à 29,99€ par mois pour l’offre Freebox (c’est aussi le cas pour la Freebox Révolution en dégroupage partiel) et 35,98€ par mois pour l’offre Freebox Révolution. Pour du triple play avec service de télévision complet, il en coûtera donc respectivement 31,98 € et 37,97€ par mois.

Enfin, Numericable a averti par courrier ses clients qu’il appliquerait une augmentation entre 1€ et 3€ de plus par mois, selon l’offre à laquelle ils ont souscrit. Environ 70 % de ses abonnés sont concernés. Par exemple, le forfait triple play NC Power va passer de 39,90€ (décodeur inclus) à 42,90€ par mois, à partir du 1er février. Bouygues Telecom appliquera une hausse au mois de mars, dont on ne connaît pas encore les détails.

Je dois vous avouer que tout cela me donne déjà mal à la tête et il va être de plus en plus difficile de comparer les offres. Je vous épargne la hausse de la TVA sur les forfaits mobiles sinon je crois que je serai obliger de prendre un aspirine.

C’est pour cela que, selon l’AFPEric Besson (ministre de l’Economie Numérique) demande aux FAI plus de transparence quand à la hausse de la TVA, qui passe de 5.5 % à 19.6 %. Il est vrai que cette hausse de TVA semble très inégale.

Bref, Frédéric Lefebvre (secrétaire d’état à la Consommation) a averti les opérateurs qu’ils seraient « sanctionnés » s’ils ne prenaient pas « en compte les demandes de résiliation » des clients dont les forfaits internet et mobiles augmenteront.

Et oui, car c’est bien là où ça peut devenir intéressant pour le consommateur. Un bon article sur Agoravox vous explique ce que vous pouvez faire ou non avec cette augmentation. On y apprend qu’on peut exiger le maintien de nos conditions d’abonnement ou alors qu’on peut procéder à la résiliation de son abonnement, sans frais à payer (frais de résiliation ou pénalité) et cela même si on est encore engagé. Par contre, si vos conditions générales d’abonnement renvoient notamment aux nouveaux tarifs intégrant la hausse de TVA, il n’y a pas de recours possible pour résilier son abonnement.

Autre point intéressant, cette hausse de la TVA vous permettra aussi de « désimlocker » gratuitement votre mobile même si vous avez acquis votre appareil depuis moins de 6 mois. Votre engagement auprès de votre opérateur étant de fait anéanti. Enfin, si vous pensiez changer d’opérateur en profitant de cette hausse, la portabilité de numéro semble tout de même assez complexe. Il faudra donc suivre tout ça de près dans les semaines et mois à venir…

Source : Les Echos / Generation NT / Univers Freebox / Le Figaro

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

TikTok est l’application la plus téléchargée de 2020 devant Facebook et WhatsApp

TikTok continue son ascension vertigineuse en 2020, et détrône Facebook pour le titre d’application la plus téléchargée de l’année. L’article TikTok est...

Publié le par Arthur Aballea
Webmarketing

Inbound Marketing France 2019 : 10 places à gagner pour le rendez-vous des marketeurs, le 29 janvier à Rennes

L’an passé, la première édition de l’Inbound Marketing France avait été un franc succès. Plus de 750 participants...

Publié le par Ludwig Herve