Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

Les Anonymous déclarent la guerre à l’Iran

Décidément les Anonymous ont beaucoup de travail ces derniers temps, en effet, depuis le début de l’année beaucoup de cyber-attaques ont été orchestré par leur association....

Décidément les Anonymous ont beaucoup de travail ces derniers temps, en effet, depuis le début de l’année beaucoup de cyber-attaques ont été orchestré par leur association. Même si toutes ne sont pas officiellement confirmées (notamment le hack du Playsatation Network), les Anonymous ont déclaré avoir désormais une nouvelle cible qu’ils connaissent bien : l’Iran.

Tout d’abord un peu d’explication sur l’origine des Anonymous.

Les Anonymous (ou Anonymes en Français) sont une organisation de plusieurs personnes ne se connaissant pas forcément mais ayant pour objectif de lutter pour la liberté d’expression, notamment sur internet. C’est pourquoi les membres ont souvent des compétences informatique au dessus de la moyenne.

Leur devise est : « We are Anonymous. We are Legion. We do not forgive. We do not forget. Expect us.  » (« Nous sommes les Anonymes. Nous sommes Légion. Nous ne pardonnons pas. Nous n’oublions pas. Attendez-vous à nous. »)

Leurs actions sont donc généralement ciblées sur des sociétés ou gouvernements en particulier.

Par exemple, en 2009, ils s’étaient déjà attaqués à l’Iran et avait pris le contrôle de nombreux sites du gouvernement, tout cela pour dénoncer le régime en place. Cette année, l’organisation s’est attaqué à de nombreux états, tels que la Tunisie, l’Algérie, le Vénézuela puis l’Egypte. Toutes leurs actions étaient destinées à pirater les sites officiels afin d’encourager les manifestations qui avaient lieu dans le pays.

En fin d’année dernière, les Anonymous s’en étaient également pris à tous ceux qui avaient coopérer avec les Etats-Unis et qui ont accepter d’arrêter leur soutien à Wikileaks. Des sites tels que Mastercard, Visa ou encore Paypal avaient du être temporairement fermés. Une très belle victoire pour l’organisation qui avaient ainsi fait beaucoup parler d’elle dans les médias.

Ainsi, il y à quelques jours, les Anonymous ont de nouveau déclaré leur soutien au peuple Iranien via une vidéo Youtube. Ils souhaitent donc arrêter les actes de torture et l’oppression visant à faire taire les Iraniens. Alors que leurs cyber-guerres se déroulent toujours en Lybie, au Bahreïn, contre le PSN et au Yémen, l’organisation souhaite également s’attaquer à l’Iran.

[youtube width= »550″ height= »343″]http ://www.youtube.com/watch ?v=M8SOFqAcSJc[/youtube]

La vidéo de déclaration de guerre, nom de code : #opIran (Apportez votre soutien sur ananops #opIran)

Il faut noter que l’Iran est un des pays les plus puissants dans les cyber-guerre, en effet, le pays est connu pour avoir une « armée de hackers » parmi les plus performantes du monde et dont seul quelques états seraient capable de rivaliser. En 2008, lorsque les Anonymous s’étaient attaqués à l’Iran, beaucoup avaient été éliminés très rapidement par le gouvernement et leurs attaques n’avaient pas eu d’impacts retentissant dans le reste du monde. Cette nouvelle cyber-guerre ne sera pas aussi facile que celle orchestrée contre la Tunisie ou l’Egype…

Un exemple de ce qui apparaîtra sur les sites hackés en Iran : http ://www.orion-is.com/ash.html

Enfin, pour tout ceux qui sont intéressés, n’hésitez pas à jeter un coup d’oeil sur le compte Youtube des Anonymous, c’est sur leur chaîne qu’il déclare la majorité des cyber-guerre.

[Source]

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

6 conseils pour réduire le stress au travail

En France, 52  % des salariés avouent être anxieux au travail tandis que 24  % se trouvent en situation d’hyperstress. Et les causes sont...

Publié le par Charlotte Chollat
Webmarketing

Classement TIOBE : Python sur le point de passer devant Java 

Une petite révolution se prépare parmi les langages de programmation les plus recherchés par les développeurs. L’article Classement TIOBE : Python sur le point de...

Publié le par Alexandra Patard