Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

Peut-on facturer une association sans la TVA ?

S’immisçant dans pratiquement chaque transaction financière, la TVA est une omniprésente réalité économique que la plupart des entreprises et individus doivent gérer au...

Publié par Arthur

S’immisçant dans pratiquement chaque transaction financière, la TVA est une omniprésente réalité économique que la plupart des entreprises et individus doivent gérer au quotidien.

Cependant, lorsqu’il s’agit de travailler avec des associations, la question de l’application de la TVA se pose fréquemment. Essayons de chercher à élucider les différentes facettes de la réglementation fiscale, et comment ces dernières sont appliquées aux associations.

Une facture obligatoire suivant la prestation

Quelle que soit la nature de l’organisation ou de l’individu à qui un professionnel fournit des services, émettre une facture reste une obligation légale. Cette obligation permet de maintenir la transparence des transactions et de garantir qu’elles soient effectuées dans le respect des réglementations fiscales en vigueur.

Lorsqu’il s’agit de facturer des services à une association, le contenu de la facture doit inclure plusieurs éléments clés, tels que les détails du fournisseur et de l’association, la description de la prestation, la date d’émission de la facture, le montant total dû, etc.

Doit-on inclure la TVA ?

En ce qui concerne l’application de la TVA sur les factures destinées à une association, la situation peut varier en fonction de divers facteurs. Ces facteurs peuvent inclure le type de service fourni, le statut fiscal de l’association, la nature de l’association, entre autres.

En règle générale, si l’association est assujettie à la TVA comme n’importe quelle autre entreprise, la TVA doit être appliquée sur toute facture émise. Toutefois, certaines associations peuvent être exemptées de TVA. Cela dépend généralement du fait que l’association soit ou non à but non lucratif, et de la nature précise de sa mission et de ses activités.

Il est important de noter que même dans les cas où une association est exemptée de TVA, cela ne signifie pas nécessairement que les professionnels qui lui fournissent des services peuvent également ignorer la TVA sur leurs factures. Ces questions doivent être traitées au cas par cas, idéalement avec l’assistance d’un professionnel du droit fiscal ou d’un comptable expérimenté.

Comme nous le verrons plus en détail dans les sections suivantes, naviguer dans le paysage fiscal complexe des associations peut être délicat, mais une compréhension claire des principes de base peut grandement faciliter cette tâche.

Dans quels cas la TVA n’intervient pas ?

La TVA n’intervient pas sur les factures d’association dans certains cas particuliers, qui sont généralement liés au statut et à l’activité de l’association. Voici quelques situations dans lesquelles la TVA peut ne pas s’appliquer :

  1. Associations à but non lucratif : Les associations qui opèrent sans intention de réaliser un profit peuvent ne pas être soumises à la TVA. Cependant, cela dépend aussi de la nature exacte des activités de l’association.
  2. Activités exonérées : Certaines activités menées par des associations sont spécifiquement exemptées de la TVA. Cela peut inclure certaines formes de services éducatifs, culturels, sportifs ou de bienfaisance.
  3. Subventions : Si l’association reçoit des subventions non liées à une fourniture de biens ou de services spécifique, alors ces subventions ne sont généralement pas soumises à la TVA.
  4. Ventes à faible prix : Dans certains pays, les ventes de biens ou de services à des prix faibles par des associations (par exemple, les ventes de charité) peuvent être exonérées de TVA.

Il est essentiel pour les associations et les professionnels qui leur fournissent des services de se renseigner auprès d’un conseiller fiscal ou d’un expert-comptable pour comprendre les modalités réglementaires précises. Chaque cas peut varier et il est important de s’assurer de respecter toutes les obligations fiscales pertinentes.

Conclusion

La TVA n’est pas systématiquement appliquée aux factures d’associations. Son application dépend de divers facteurs tels que le statut à but non-lucratif de l’association, le type d’activités menées, la réception de subventions et le niveau des prix de vente.

Néanmoins, comme les réglementations fiscales sont complexes et peuvent varier selon les spécificités de chaque situation, il est vivement conseillé pour les associations de chercher les conseils d’experts ou via des plateformes apportant toutes les informations nécessaires comme Facture.net.

L’article Peut-on facturer une association sans la TVA ? est apparu en premier sur Facture.net.

Lire la suite de l'article

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Entrepreneuriat

Comment créer une entreprise sans argent ?

Est-il possible d’entreprendre et de créer une entreprise sans argent ? Si vous avez un projet professionnel qui vous tient particulièrement à cœur et qui nécessite la...

Publié le par Marion Desage
Entrepreneuriat

Cession PME : les clés pour céder votre entreprise

La cession d’une PME représente un tournant majeur dans la vie d’un entrepreneur et peut s’avérer être un processus complexe et délicat. Afin d’assurer une...

Publié le par Laura