Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

Impression : comment choisir le bon grammage et taux d’encrage ?

Une fois votre document finalisé, soit vos textes bien rédigés et la mise en page achevée, il ne vous reste plus qu’à l’imprimer....

Publié par Solenne Ricard

Une fois votre document finalisé, soit vos textes bien rédigés et la mise en page achevée, il ne vous reste plus qu’à l’imprimer.

Cependant, cette étape d’impression nécessite encore toute votre attention. En effet, vous devez ici choisir correctement le grammage de votre papier et vérifier le taux d’encrage de votre document.

Deux éléments indispensables à prendre en considération pour une qualité d’impression idéale.

Voyons cela ensemble.

 

Choisir le bon grammage avant impression

impression grammageEn impression, le grammage n’est autre que le poids du papier en grammes par mètre carré. Plus ce grammage est important, plus le papier présente une rigidité et une épaisseur importante.

Le grammage est ainsi défini en fonction du type de document à imprimer. Par exemple, un poster présente un grammage plus élevé qu’un journal. Avant de faire imprimer votre document, vous devez donc choisir votre grammage en fonction du type de support envisagé.

 

Les grammages faibles pour vos supports de correspondances

impression grammage papier printLes grammages les plus faibles correspondent au papier journal (35 à 42g/m²), et aux papiers dits de correspondances (65 à 75g/m²).

Ce type de papier est à la fois extrêmement fin et relativement fragile. Notons ici que l’impression recto verso sur ce type de support peut être problématique, justement en raison de sa finesse et de sa fragilité.

 

Les grammages standard pour le papier d’imprimante

print grammar papierLe grammage compris entre 80g/m² à 90g/m² est le plus couramment employé. Il correspond en effet au papier que l’on trouve traditionnellement dans les ramettes des imprimantes de bureau.

Ce papier fait lui aussi partie des plus fins, mais il offre une résistance suffisante pour être imprimé sans difficulté en recto verso.

 

Les grammages élevés pour vos supports rigides

  • Les supports rigides de 120g/m² sont appelés “cartonnettes” dans le langage courant. Ce type de support est utilisé pour l’impression des premières pages des brochures et dossiers.
  • Pour imprimer un poster ou une affiche, on utilise généralement un grammage compris entre 90 et 180g/m².
  • Selon la rigidité désirée, les flyers et dépliants présentent quant à eux un grammage compris entre 90 et 250g/m².
  • Les faire-part utilisent un grammage compris entre 170 et 350 g/m², tandis que le papier photo présente un grammage à 200g/m².
  • Les grammages inclus entre 250 et 350 g/m² sont utilisés à l’impression des cartes de visite, cartes postales et cartes de vœux…
  • Enfin, on utilise un grammage de 430g/m² environ, afin d’imprimer les fonds de dossiers reliés des mémoires et thèses universitaires.

 

Choisir le bon taux d’encrage pour une impression de qualité

Dans le mode d’impression CMJN, les nuances de couleurs sont produites à partir du mélange des quatre teintes primaires de l’impression, la quadrichromie classique composée du :

  • cyan,
  • magenta,
  • jaune
  • noir.

Le mélange s’effectue alors par superposition des couches au cours de l’impression de votre document.

Le saviez-vous ?
Pour ce faire, chacune de ces couches renferme les renseignements relatifs aux zones et à la quantité d’encres à répartir sur votre document au moment de son impression. Cette quantité se mesure à l’aide d’un pourcentage allant de 0 à 100 %.

Par exemple : le taux d’encrage de la couleur noire est égal à 100 % puisqu’il est défini comme suit :

  • Cyan : 0 %,
  • Magenta : 0 %,
  • Jaune : 0 %
  • Noir : 100 %

En résumé, le taux d’encrage équivaut à l’addition du pourcentage de chacune des couleurs de votre document, et le taux maximal correspond à la partie la plus sombre de votre visuel.

 

Quel impact en cas de taux d’encrage trop élevé ?

Un taux d’encrage bien maîtrisé assure la qualité de votre impression, puisqu’il permet de contrôler cette superposition des encres.

Attention
En effet, une quantité d’encres trop élevée risque d’entraîner des défauts sur votre document, telle qu’une humidité excessive, des coulisses, un maculage, un salissage ou encore un relief non désiré. Le rendu visuel des images en sera de même affecté.

 

Un taux d’encrage variable selon votre imprimeur

En fonction du papier utilisé, ce taux doit être inférieur à 330 % (selon la norme colorimétrique en vigueur). Cela signifie qu’aucune zone de votre document ne doit dépasser ce taux.

taux d'encrage

Votre taux d’encrage est dit trop élevé s’il dépasse la limite exigée par votre imprimeur.

Une limite qui fluctue d’une imprimerie à l’autre. En effet, certaines d’entre elles réclament un taux d’encrage limite de 280 %, tandis que d’autres exigent un taux de 320 % maximum.

Vérifiez donc ce paramètre avant d’envoyer votre document à l’impression.

 

Vérifier et corriger le taux d’encrage

Afin de vérifier votre taux d’encrage, et le corriger le cas échéant, il vous suffit d’ouvrir votre fichier source et de vous rendre dans les paramètres couleurs de votre logiciel de création graphique (Indesign, Photoshop, Xpress).

Ces logiciels intègrent des fonctions vous permettant de repérer visuellement les éventuelles zones problématiques de votre document.

 

En conclusion

Choisir le bon papier, son grammage, pour imprimer votre document, est aussi important que de définir son taux d’encrage afin de répondre aux exigences de votre imprimeur. Ces deux paramètres sont directement responsables de la qualité finale de votre document imprimé.

5
/
5
(
1

vote

)
Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Graphisme

Comment faire une brochure avec Photoshop ?

Vous souhaitez faire une brochure avec Photoshop pour promouvoir votre entreprise ou présenter vos produits ? Vous êtes au bon endroit : dans ce tutoriel,...

Publié le par Leo Chatillon
Graphisme

5 conseils pour trouver le graphiste adapté à vos besoins

Pour trouver le graphiste adapté à vos besoins, vous allez faire bien mieux que regarder des dizaines de portfolios, vous allez d’abord réfléchir...

Publié le par Melanie De Coster