Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

Free Mobile : Nicolas Sarkozy attaque Xavier Niel !

Pas facile d’innover ou de vouloir casser les codes et autres monopoles sans recevoir des volées de bois verts. C’est là toute la magie du conservatisme national qui...

Pas facile d’innover ou de vouloir casser les codes et autres monopoles sans recevoir des volées de bois verts. C’est là toute la magie du conservatisme national qui touche le puissant et populaire Free Mobile.

Après avoir été pointé du doigt (à juste titre) plusieurs fois en 3 mois d’existence : lenteur du service client, mauvaises performances techniques, pratiques sociales et managériales douteuses, Xavier Niel a désormais un nouvel adversaire de premier plan : le Président de la République Nicolas Sarkozy.

En effet ce dernier, peu amical depuis de longues années avec le patron du groupe Free et ses autres activités légèrement sulfureuses, en a rajouté lors d’une rencontre avec les agriculteurs de la Fnsea où il a mis en cause les pratiques low-cost du nouvel opérateur qui, selon lui, pourrait entrainer la destruction d’emplois chez ses concurrents confrères. Pour faire simple : il y aurait vase communicant des abonnés qui quittent les opérateurs historiques mais pas des employés qui seraient en nombre nettement inférieur chez Free Mobile.

Sans parti prix, le passé a déjà montré que cette idée était fausse et ne correspondait pas du tout au dynamisme actuel des différentes entreprises qui sont parfois le fleuron de notre économie (internet, transports aériens…).

C’est bien sur une pierre de taille dans le jardin de Free Mobile mais c’est aussi (et surtout) une forme de reconnaissance au plus haut niveau car Free, avec son offre et son approche de la téléphonie « équitable », permet d’ouvrir de nombreux débats autour des réelles préoccupations des français.

Par ailleurs, que le président vilipende un opérateur sur le fait de baisser les prix et ainsi, potentiellement, redonne du pouvoir d’achat à chacun d’entre nous, alors que c’est justement un de ses cheval de bataille, peut paraître étrange… voir incompréhensible ! En plus, s’attaquer à une entreprise française, imparfaite mais perfectible, qui est reconnue pour ses initiatives et son dynamisme, c’est pas très « fair » !

Mais, quand les experts du secteur, annoncent déjà plus de 2 millions d’abonnés en quelques semaines et une perspective au-delà de 5 millions dans les 2 prochaines années, cela fait des nerveux envieux qui actionnent tous les lobbies possibles ! Ce sont des milliards qui sont en jeu et, à ce niveau, tous les coups sont permis.

Et vous, pensez vous que Free Mobile pèse négativement sur le secteur ?

Source

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

SEO : comment utiliser les intentions de recherche pour votre entreprise ?

Dans le monde du web, il est constamment question d’attirer du trafic vers le site Internet de son entreprise mais il est surtout primordial de générer du...

Publié le par Jerome Dajoux
Webmarketing

Etude : des PME peu digitalisées, mais qui veulent générer de la croissance sur Internet

Google et YouGov viennent de conduire une enquête sur les préoccupations des PME et des dirigeants à propos de la digitalisation. The post Etude : des PME...

Publié le par Fabian Ropars