Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

Microsoft, Facebook & Aol : petits arrangement entre amis

Business is business… On a beau être un géant du web extrêmement riche comme Microsoft, quand il faut faire les comptes et optimiser ses coûts, tous les montages sont...

Business is business… On a beau être un géant du web extrêmement riche comme Microsoft, quand il faut faire les comptes et optimiser ses coûts, tous les montages sont possibles.

Et c’est un travail d’orfèvre que vient de réaliser la firme fondée par Bill Gates en revendant pour 550 millions de dollar 650 brevets sur les 925 qu’il venait juste d’acquérir 15 jours auparavant auprès d’Aol pour 1 milliard de dollar.

Récapitulons :

  1. Au départ Microsoft a 1 milliard de dollar.
  2. Il les « donne » à Aol et reçoit 925 brevets (en cours ou à venir) en pleine propriété ainsi qu’une licence d’utilisation sur 300 autres.
  3. Il revend à Facebook pour 550 millions de $ une grande partie des brevets, non stratégiques pour ses activités, en gardant tout de même une licence d’utilisation de ces derniers
  4. Au final : Microsoft a 550 millions et détient 1225 brevets (en pleine propriété ou sous licence).
  5. Économie : 50 %

Pour Microsoft, l’objectif est atteint en disposant à présent de la licence ou de la propriété de tous les brevets qu’Aol vendait.

Idem pour Facebook qui souhaite se constituer un vrai patrimoine de brevets et autres propriétés intellectuelles pour résister et s’affirmer face aux menaces qui l’entourent en particulier en provenance de Yahoo et Google. Avec cette acquisition et celle faite auprès d’IBM, Facebook détient à présent 1400 brevets… alors qu’au 1er janvier 2012, il n’en avait que 56 !

L’avis de WebActus : ce genre d’arrangement entre firmes, potentiellement concurrentes à moyen terme, est une pratique assez courante qui permet à chacun d’optimiser ses investissements. Microsoft a su profiter du risque réel encouru par Facebook de perdre ses procès en cours pour obtenir auprès de Mark Zuckerberg un très bon prix. C’est ce qu’on appelle le pragmatisme 2.0 !

Restez en contact avec nous :

Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Google Search Console : 5 informations à ne pas ignorer

Google Search Console, c’est l’outil indispensable pour tout propriétaire de site désireux d’améliorer son...

Publié le par Celine Albarracin
Webmarketing

Pourquoi et comment protéger votre e-réputation ?

De plus en plus de personnes sont présentes sur le web, mais ceci n’est pas sans danger. Tout ce que vous dites et faites sur Internet peut avoir des répercussions, tant sur le...

Publié le par Camille