Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

Travailler avec un rédacteur web : comment faire un bon briefing ?

Le socle d’une relation productive et sereine avec un rédacteur web freelance, c’est la bonne communication de vos besoins. Pour obtenir les articles de blog,...

Publié par Leo Chatillon

Le socle d’une relation productive et sereine avec un rédacteur web freelance, c’est la bonne communication de vos besoins.

Pour obtenir les articles de blog, fiches produits et autres contenus web de vos rêves, encore faut-il faire un bon briefing à votre rédacteur web pour qu’il saisisse au mieux vos attentes, vos contraintes et vos envies.

Voici 5 étapes essentielles pour briefer efficacement un rédacteur web freelance.

 

Bien cadrer le sujet

Le sujet d’un article de blog, d’une page web, d’un livre blanc ou de tout autre contenu web est la base sur laquelle repose tout le reste.

S’il est mal défini ou trop vague, il risque d’induire en erreur le rédacteur et de lui empêcher de cerner les vrais enjeux de votre texte. Il est donc indispensable de bien le délimiter et de le rendre compréhensible.

S’il s’agit d’un thème inhérent à votre secteur d’activité, que vous connaissez sur le bout des doigts et dans lequel vous baignez au quotidien, essayez de prendre du recul et de reformuler votre idée avec des mots simples, surtout si le sujet est technique ou très spécifique.

 

Définir vos objectifs

Pour répondre au mieux à votre demande, il est primordial pour le rédacteur de connaître les objectifs que vous visez avec votre texte.

En effet, les qualités requises d’un contenu ne seront pas exactement les mêmes en fonction de ce que vous recherchez :

  • Un texte optimisé pour le référencement naturel : si vous souhaitez avant tout propulser une page web ou un article en première page des résultats de recherche Google, la présence de mots-clés, d’un vocabulaire riche (avec de nombreux synonymes), ou encore la bonne utilisation des balises HTML (<title>, <h1>, etc.) seront des facteurs proéminents, qui peuvent prendre le pas sur le fond du texte.
  • Un texte informatif, divertissant : si l’objectif de votre texte est avant tout de passionner le lecteur, de lui apprendre de nouvelles choses et de lui donner envie de lire jusqu’au bout, alors les facteurs SEO seront moins importants. Le rédacteur se concentrera sur la construction de phrases joliment composées, sur la transmission d’informations intéressantes : bref, il aura à coeur de séduire le lecteur.
  • Un texte descriptif, synthétique : on peut aussi vouloir un texte plus neutre, comme une description plutôt impartiale, où c’est surtout l’esprit de synthèse du rédacteur qui sera sollicité.
  • Ou bien peut-être un peu de tout ça à la fois…

 

Dans chaque cas, le rédacteur doit s’atteler à un exercice de style particulier : d’où l’intérêt de bien clarifier vos buts afin que son travail soit conforme à vos attentes.

 

 

Définir votre cible

Vous en conviendrez, on ne s’adresse pas de la même façon à un étudiant urbain et hyperconnecté qu’à un retraité installé à la campagne (pour prendre deux exemples opposés).

Pour que vos contenus plaisent à votre public, encore faut-il que celui qui les rédige sache à qui il s’adresse : essayez donc de définir aussi précisément que possible votre cible.

Demandez-vous qui est votre « lecteur idéal », celui que vous aimeriez toucher avec vos contenus.

Le rédacteur pourra alors adapter son niveau de langage, ses références culturels et son style à votre audience.

 

Définir un ton

Définir ses objectifs est un bon début, mais il y a toujours plusieurs moyens d’aboutir à un même résultat… C’est pourquoi il est important de bien définir sa cible, afin de trouver le ton adapté.

Le « ton » est étroitement lié à une émotion que l’on cherche à susciter chez le lecteur (joie, tristesse, indignation…) Il peut être comique, tragique, lyrique, ou encore polémique… Mais au-delà du jargon littéraire, il s’agit d’un élément important de tout contenu web.

En fonction de vos objectifs, de votre cible mais aussi de l’image que vous voulez renvoyer de votre entreprise ou de votre site, vous pouvez déterminer le ton le plus approprié pour vos contenus :

  • Plutôt léger et drôle ?
  • Plutôt sérieux et solennel ?
  • Plutôt poétique ?

 

 

Donner une trame

Vous avez besoin que votre contenu respecte une forme précise ? Par exemple, si vous souhaitez faire rédiger des fiches produits à un rédacteur web sur le modèle de fiches existantes sur votre site, il est important de le préciser.

Contenu des titres, utilisation des balises HTML, nombre de mots des différentes sections, mots ou expressions à proscrire, etc.

Plus vous fournirez d’informations sur la structure attendue de votre texte, plus votre rédacteur pourra travailler rapidement et répondre à vos besoins, évitant ainsi les incompréhensions et les allers-retours chronophages.

 

Ces différents conseils vous aideront à travailler plus efficacement avec un rédacteur web. Vous pouvez d’ailleurs appliquer toutes ces astuces lors de l’écriture des consignes de votre commande sur Redacteur.com.

Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

5 logiciels de traitement de texte gratuits qui vous feront oublier Word

Word est le le logiciel de traitement de texte de référence depuis plusieurs décennies. Pourtant, il existe différentes alternatives de très...

Publié le par Leo Chatillon
Webmarketing

ADN-consulting recherche des talents pour compléter son équipe de consultants Ops

Dans un contexte où les contraintes business évoluent continuellement, et où de nouvelles fonctionnalités font leur apparition, les défis...

Publié le par Cyrielle Maurice