Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

La jolie Bayonetta séduit le pays du soleil levant.

       Le jeu de SEGA, Bayonetta, fait une entrée fracassante au Japon. On savait le jeu de Platinum Games comme étant d’excellente facture mais le fait qu’il soit si...

image bayonetta

       Le jeu de SEGA, Bayonetta, fait une entrée fracassante au Japon. On savait le jeu de Platinum Games comme étant d’excellente facture mais le fait qu’il soit si bien accueilli est une petite surprise.

          Le beat ’em all, Bayonetta, est sortie le 29 Octobre au Japon et on peut dire que le jeu est un succès. En effet, le soft s’est retrouvé entre les mains de pas moins de 136 000 nippons dès la première journée. La performance est d’autant plus remarquable que le jeu est une nouvelle licence. Par comparaison, Devil May Cry 4 s’est vendu à 168 000 exemplaires et Soul Calibur IV à 92 000 copies le premier jour.

        Pour rappel, ce même studio avait concocté le magnifique Madworld, qui s’est transformé en fabuleux échec commercial, malheureusement. Il faut dire que la note de 40/40 attibuée à Bayonetta par le célèbre magazine japonais, Famitsu, a contribué à l’engouement général.

Vivement le 10 Janvier que l’on puisse enfin toucher, en Europe, à Bayonetta.

Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Xbox 360 : un point sur Kinect et arrivée d’une nouvelle manette

Gamekult interroge des personnalités du jeu vidéo français. Dernièrement, c'est le responsable marketing Xbox France, David Dufour, qui s'est prêté à l'exercice des...

Publié le par Team WebActus
Webmarketing

Twitter fête ses 15 ans : les hashtags marquants de chaque année

Revivez les 15 ans de Twitter à travers 15 hashtags qui ont marqué le réseau social. L’article Twitter fête ses 15 ans : les hashtags marquants de chaque année a été...

Publié le par Arthur Aballea