Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

6 conseils pour sécuriser votre application mobile

L’un des défis lorsqu’on développe des applications mobiles est la sécurité. Chaque fois que vous créez une application mobile pour...

Publié par Thomas Lazzaroni

L’un des défis lorsqu’on développe des applications mobiles est la sécurité. Chaque fois que vous créez une application mobile pour une entreprise, vous devez vous assurer qu’elle est protégée contre tout type de cyberattaque. En cas d’atteinte à la sécurité, l’entreprise en question peut pâtir d’une mauvaise réputation.

Si vous n’assurez pas la sécurité des données des utilisateurs, ces dernières pourraient être manipulées ou volées et être utilisées à mauvais escient. Une application mal sécurisée peut aussi être infectée par un virus, ou même clonée. Vos efforts bénéficieraient à des gens mal intentionnés, qui se seraient contentés de se jouer de vos lacunes en matière de sécurité.

 

Voici 6 conseils pour vous aider à protéger l’application contre les brèches :

Éliminer les failles côté serveur

Toute communication entre une application et un utilisateur, qui a lieu à l’extérieur d’un téléphone mobile, se fait principalement à l’aide d’un serveur. Ces serveurs sont une cible privilégiée pour les pirates informatiques.

Il arrive que le développeur ne prenne pas de précautions côté serveur, c’est alors que des problèmes de sécurité apparaissent. Parfois, les vulnérabilités découlent du développement et de la compilation multiplateformes, pouvant également entraîner des problèmes de sécurité.

Commencez par scanner vos applications à l’aide d’un scanner automatique  : vous serez informé des vulnérabilités pouvant affecter votre application. Si vous ne le faites pas, les pirates, eux, commenceront par ça, et trouveront facilement les failles pour pirater votre application.

Si vous ne savez pas comment corriger ces failles, vous pouvez missionner un professionnel de la sécurité informatique.

 

Sécuriser le stockage de données

Si les données stockées par les utilisateurs sont facilement accessibles, manipulables et utilisables, votre application s’expose à une fuite de ses données. Les pirates sont friands de ces informations, revendues parfois à prix d’or au marché noir. Les dégâts sur la réputation d’une entreprise, ou de son application, sont souvent terribles.

En plus du cryptage déjà existant, fourni par le système d’exploitation, vous pouvez ajouter une seconde couche de cryptage sur ces données sensibles  : vous augmenterez de façon spectaculaire la sécurité de votre application  !

Considérer une forte authentification

C’est l’un des points de sécurité les plus importants : un faible niveau d’authentification peut entraîner des vulnérabilités de votre application mobile.

L’authentification classique est bien sûr assurée par un mot de passe, il est donc essentiel que vous ayez une politique de mot de passe forte, afin qu’il ne puisse pas être piraté facilement.

Avec l’authentification multifactorielle, vous pouvez sécuriser encore davantage votre application. Pensez également que vous pouvez proposer à vos utilisateurs de le faire à l’aide de la biométrie.

Prévenir l’injection côté client

Tout comme nous avons parlé, la sécurité des informations tant du côté du client que du côté du serveur doit être protégée coûte que coûte. Mais il existe également une possibilité d’exécuter du code malveillant du côté du client.

En fait, il existe des robots malicieux qui saisissent le code malveillant dans l’application mobile par différents moyens. La plupart du temps, l’application mobile traite ce code comme les autres données qui existent sur cet appareil. Pendant le traitement, ce code entraînera un changement de contexte et le logiciel pourra réinterpréter n’importe quelle donnée en tant que donnée exécutable. Il se peut que ces données soient traitées dans le cadre des droits d’accès et d’utilisation des utilisateurs.

De plus, l’injection du côté client peut se faire via des attaques binaires. Vous pouvez vous prémunir de telles vulnérabilités aux injections en identifiant les sources d’entrée. Ensuite, identifiez les données fournies par l’utilisateur ou l’application, et soumettez ces données à la validation, ce qui interdit l’injection de code. De plus, vous pouvez analyser le code pour vérifier si l’application gère correctement les données fournies, afin d’assurer la sécurité de l’application.

Offrir moins de privilèges

Cela va sans dire mais je vais le dire quand même, pour la sécurité du code même de votre application. Ne donnez accès au code qu’à ceux qui en ont besoin  : personne d’autre ne doit avoir accès aux différents fichiers composant votre application, et les privilèges des utilisateurs doivent être maintenus au strict minimum.

 

Tester régulièrement

Le dernier conseil pour maintenir votre application à un haut niveau de sécurité est de tester à plusieurs reprises tous les points évoqués dans cet article. Il est primordial que vous restiez au courant des tendances en matière de sécurité pour sécuriser votre application.

Un petit test à intervalle régulier vous aidera à mieux détecter s’il des vulnérabilités ont pu apparaître.

En conclusion

Les conseils listés ci-dessus ne sont que le b.a.-ba de la sécurité mobile. À la fin de 2018, il y avait plus de 30 millions de logiciels malveillants à destination des appareils mobiles. Ce chiffre grossit de manière constante. N’hésitez pas à faire appel à un professionnel pour sécuriser votre application  !

 

Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Enquête – les community managers face à leurs communautés : pratiques, conditions et éthique

Nous vous proposons régulièrement des enquêtes pour mieux cerner le quotidien des professionnels du digital. Nous en lançons aujourd’hui une...

Publié le par Cyrielle Maurice
Webmarketing

LTSE : une bourse américaine dédiée aux startups sera lancée d’ici fin 2019 dans la Silicon Valley

La SEC, l’autorité de régulation des marchés financiers aux États-Unis, a approuvé la création d’une bourse pensée...

Publié le par Thomas Coeffe