Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

7 conseils pour rédiger une newsletter

La newsletter a pour objectif d’établir un lien de proximité avec vos clients et de les inciter à l’action. Il est donc essentiel de soigner sa...

Publié par Camille

La newsletter a pour objectif d’établir un lien de proximité avec vos clients et de les inciter à l’action. Il est donc essentiel de soigner sa rédaction pour la rendre attractive.

Redacteur.com vous livre ses précieux conseils pour créer une newsletter pour que vos emails atterrissent dans la boîte de réception de vos destinataires.

 

1. Utiliser un objet accrocheur

Dans un monde ultra connecté, les décisions se prennent désormais en 2 secondes. Vous devez, en un clin d’œil, susciter la curiosité de votre lecteur.

Comment ?
En proposant d’emblée un titre accrocheur qui permet d’augmenter votre taux d’ouverture.

Votre contenu aura beau être excellent, si les destinataires de votre newsletter ne cliquent pas, ils ne le liront jamais.

Cependant, votre objet doit aussi transmettre le cœur de votre message et évitez les fausses promesses. Sinon, vos abonnés risquent de se désinscrire ou de ne plus jamais ouvrir un seul de vos emails.

 

2. Éviter les mots « spam »

Pour que votre emailing provoque l’intérêt des destinataires, vous devez soigner le style et le langage de votre contenu.

Attention
Ne tombez pas non plus dans l’excessif  ! Une newsletter trop accrocheuse est automatiquement assimilée à une tentative d’arnaque.

Certains termes sont à bannir absolument  :

  • Offre exceptionnelle
  • Gratuit
  • Argent
  • Facile
  • Profit
  • Essai gratuit, etc.

En effet, les filtres anti-spam appliqués par les fournisseurs de services email opèrent systématiquement un tri des messages reçus.

Ceux comportant des mots à visée promotionnelle sont censurés et atterrissent directement dans le dossier des indésirables.

 

3. Mettre en avant une phrase ou un chiffre percutant

Une méthode simple, mais redoutable d’efficacité pour attirer l’attention de votre lecteur, consiste à quantifier une information présente dans votre newsletter, à l’aide d’un chiffre clé.

newsletter email exemple

Pensez-y
Cette donnée attire bien souvent l’attention du lecteur, surtout si elle est valorisée par une mise en avant percutante (en gras, en couleur, via un design spécifique, etc.).

L’insertion d’un chiffre percutant encourage le destinataire à en savoir plus en lisant le reste de l’email et/ou en cliquant sur le call-to-action.

Le saviez-vous ?
90  % des internautes se servent des emails au moins une fois par semaine. Près de 65  % des internautes possèdent au minimum 2 boîtes de réception d’emails. Et plus de 80  % des internautes sont inscrits à au moins une newsletter.

L’email est le canal de distribution et de réception préféré des internautes, notamment pour interagir avec les marques. Les réseaux sociaux se placent juste derrière l’email.

 

4. Résumer les grandes idées

Pour que votre newsletter ne soit pas indigeste, évitez les romans  ! Une centaine de mots, structurés en paragraphes, titres et phrases d’accroche sont largement suffisants.

newsletter courte exemple email

L’objectif est de résumer les points essentiels d’une information, puis de rediriger les internautes vers votre site, votre blog, une landing page, une fiche produit, les réseaux sociaux, etc.

 

5. Utiliser des phrases courtes et simples

Adopter le langage de vos destinataires constitue le meilleur moyen de les inciter à cliquer. En effet, peu de personnes prennent le temps de lire l’intégralité du contenu.

newsletter exemple coloré email

Vous devez donc opter pour la rédaction de phrases courtes et simples qui décrivent parfaitement le contenu, l’offre, la promotion, etc.

Notre conseil
Pour aérer et faciliter la lecture, privilégiez les tirets et les puces.

 

6. Utiliser la mise en forme

Pour faciliter la lecture, votre newsletter doit respecter une structure rigoureuse et posséder un design ergonomique. Les visuels et les couleurs ont pour mission de valoriser votre message, d’illustrer vos propos et de captiver l’attention du destinataire.

Pour la rédaction, pensez à utiliser la mise en forme « classique » comme le gras, l’italique, le souligné, voire l’écriture barrée. Pour cela, utilisez un format HTML (responsive) avec des illustrations, une adaptation à la lecture sur smartphone, etc.

En principe, les newsletters HTML ont un meilleur taux de clics internes et permettent de suivre les taux d’ouverture (combien de lecteurs ont ouvert votre newsletter). Il est donc intéressant d’utiliser ce type de format dans la rédaction de vos newsletter.

 

7. Se concentrer sur le call-to-action

Outre les informations transmises par le biais de votre newsletter, vous devez également encourager les destinataires à engager une action.

exemple de newsletter email coloré inspiration creative

Il est donc important de mettre en valeur le call-to-action pour concrétiser les objectifs de votre newsletter.

N’oubliez pas !
Un internaute n’entreprend jamais d’actions s’il n’y est pas invité  !

 

En respectant ces 7 conseils pour la rédaction de votre newsletter, celle-ci devrait atterrir dans la boîte de réception du destinataire. Ces astuces vous aident aussi à remplir vos objectifs en termes de trafic et de conversion.

Besoin d’aide pour la rédaction de vos newsletters  ? Faites appel à un rédacteur web qualifié sur Redacteur.com.

4.7
/
5
(
40

votes

)
Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

4 outils pour partager votre contenu de manière intelligente

Créer du contenu est une chose, mais il faut aussi le partager de manière intelligente afin qu’il soit lu. Grâce à une bonne stratégie,...

Publié le par Gaelle Kurtz
Webmarketing

7 techniques de street marketing pour se faire remarquer

Parce qu’il n’y a pas que le web dans la vie, et que les canaux publicitaires traditionnels peuvent être difficilement accessibles, de nombreuses marques ont...

Publié le par Leo Chatillon