Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

Analyser votre notoriété : 6 indicateurs à surveiller

Que représente votre marque dans votre secteur d’activité  ? Quelle est votre place dans le cœur des consommateurs  ? Pense-t-on a...

Publié par Celine Albarracin

Que représente votre marque dans votre secteur d’activité  ? Quelle est votre place dans le cœur des consommateurs  ? Pense-t-on a vos produits en premier avant vos concurrents ?

La notoriété de marque influence les ventes de votre entreprise. Et pour connaître la vôtre, voici 6 indicateurs qui ne trompent pas  !

 

1. La notoriété spontanée

notoriété spontanée

La notoriété spontanée se caractérise par la proportion de consommateurs capables de citer le nom d’une marque ou d’un produit, sans aide. Facile à vérifier, il vous suffit de mener une enquête auprès d’un échantillon représentatif de votre cible est de lui demander  : « quelle(s) marque(s) de [votre secteur] connaissez-vous  ? »

Exemple
Imaginez que vous vendez des vélos. Dans ce cas, vous devrez simplement demander  : « quelle(s) marque(s) de vélo connaissez-vous  ? ».

La notoriété spontanée se détermine par le pourcentage de personnes citant spontanément votre marque.

 

2. La notoriété assistée

notoriété assistée

Dans la même lignée que l’indicateur précédent, la notoriété assistée permet de déterminer la position d’une marque dans son secteur. Mais cette fois-ci, sur une liste comprenant la concurrence.

Concrètement, la notoriété assistée fait référence au pourcentage de consommateurs connaissant votre marque parmi d’autres de votre secteur. Plus le score est élevé, plus votre entreprise est présente dans la pensée des consommateurs.

Exemple
Au lieu de demander « quelle(s) marque(s) de vélo connaissez-vous  ? », vous posez plutôt la question suivante  : « parmi ces marques de vélo, lesquelles connaissez-vous  ? ». Puis vous proposez une liste de réponses contenant votre marque et les concurrentes.

 

3. Le volume de “mentions” sur les réseaux sociaux

mentions Twitter

Plus les utilisateurs vous citent sur les réseaux sociaux, plus votre marque est populaire. A cet effet, votre notoriété se mesure aussi grâce au volume des mentions obtenues chaque semaine, mois ou année (selon le rythme de votre analyse). Ces dernières peuvent prendre la forme de commentaires, publications (sur des profils, pages ou groupes), mais aussi d’hashtags (sur Instagram, notamment).

Si possible, évaluez ce volume par rapport à celui de vos concurrents, afin de positionner votre marque sur son marché.

 

4. La portée sur les réseaux sociaux

portée de publication Facebook

S’il y a un endroit où se joue la notoriété des marques, c’est bien sur les réseaux sociaux. La portée désigne le nombre de personnes touchées par vos publications. Elle peut être calculée de manière hebdomadaire, mensuelle ou trimestrielle.

Plus vos publications génèrent des engagements, plus votre portée augmente. Un autre moyen de la stimuler est aussi d’organiser des campagnes payantes (retargeting, sponsorisation de publication, promotion d’une offre, etc.).

L’objectif est que ce chiffre augmente régulièrement  : plus vous êtes exposé aux yeux de potentiels consommateurs, plus vous avez de chance de développer vos ventes.

 

5. Le Sentiment Score

Le « sentiment score » désigne le ratio entre les retours positifs et négatifs que votre marque et vos produits reçoivent. Il permet d’appréhender la satisfaction (ou le mécontentement) de vos clients.

Pour le déterminer, aidez-vous des outils de social listening (vous trouverez une liste par ici). Ils disposent de fonctions pour déterminer la part des mentions positives, négatives et neutres.

Comme le suivi est continu et entièrement automatisé, vous pouvez évaluer la satisfaction de vos clients à tout moment et prendre les mesures adéquates.

 

6. Le volume de recherches de votre marque sur Google

volume de rechercher Google Search Console

Pour trouver un produit, les consommateurs se rendent sur Google. Les recherches mentionnant votre marque sont la preuve que vous occupez une bonne place dans leur cœur.

Rendez-vous dans Google Search Console pour trouver le nombre de fois où votre marque est recherchée sur la toile. N’hésitez pas rechercher les noms de vos produits, services, gammes ou collections, pour avoir une vision complète de votre notoriété.

Un autre indice concerne la nature du trafic venant sur votre site  : grâce à Google Analytics, vous pourrez savoir si les consommateurs se rendent directement sur le site sans passer par une requête. C’est une grande preuve de notoriété !

 

Plus votre marque est connue, plus vous avez de chances de générer des ventes. Alors, veillez constamment sur l’évolution de votre notoriété et prenez des mesures pour l’augmenter. N’hésitez pas à faire appel à un community manager freelance pour booster votre notoriété sur le web, en postant votre projet sur Codeur.com.

5
/
5
(
1

vote

)
Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

5 formations en développement mobile

Vous souhaitez vous perfectionner en développement mobile ? Nous avons sélectionné pour vous 5 formations proposées par des organismes...

Publié le par Ludwig Herve
Webmarketing

iOS 14 : les modèles d’iPhone compatibles avec la nouvelle version

Apple a annoncé la sortie de la nouvelle version de son système d’exploitation iOS 14 pour cet automne. Découvrez si votre modèle d’iPhone...

Publié le par Alexandra Patard