Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

La Game Room, le Projet Natal et sa sortie

             Aujourd’hui nous avons eu la surprise d’apprendre par la bouche de Robbie Bach, un des responsables de Microsoft, que le Projet Natal sortirai pour les...

             Aujourd’hui nous avons eu la surprise d’apprendre par la bouche de Robbie Bach, un des responsables de Microsoft, que le Projet Natal sortirai pour les vacances d’été de cette année. En plus de cela nous apprenons que la Game Room, qui est un futur service du Xbox Live, ressemblera au Home de la Playstation 3. Ce service permettra aux avatars de parcourir une salle d’arcade et de faire des parties d’anciens jeux vidéo moyennant finance.

             Le service sortira cette année 2010 et proposera, à son lancement, un catalogue de 30 jeux rétro et ces derniers seront en ventes pour la somme de 240 à 400 points Microsoft (entre 2,50€ et 5€ plus ou moins). De plus, il sera aussi possible de faire une seule et unique partie pour 40 points, soit moins d’un euro. Au final Microsoft espère mettre en ligne plus de 1000 jeux, pour le plus grand bonheur des fans de rétro-gaming.

           Pour finir, sachez qu’il y a 39 millions de Xbox 360 partout dans le monde et 500 millions de jeux. Et tous ces jeux vendus auront permis d’amasser 20 milliards de dollars.

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Un réseau mobile OpenSource avec OpenBTS ?

Connaissez-vous OpenBTS ? Il s’agit tout simplement d’un projet open source construit sur Linux sous licence AGPLv3 qui permet de créer un réseau mobile open...

Publié le par Team WebActus
Webmarketing

Les 7 secrets d’une infographie massivement partagée

Vous le savez, les internautes sont friands d’infographies. Chaque jour, certaines d’entre elles sont massivement relayées sur les réseaux sociaux et...

Publié le par Leo Chatillon