Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

Répertoire ou sous-domaine : lequel choisir pour votre blog ?

Vous avez votre site internet et souhaitez y ajouter un blog. Vient alors la question qui agite de plus en plus les référenceurs  : dans un sous-domaine ou...

Publié par Sebastien Turbe

Vous avez votre site internet et souhaitez y ajouter un blog. Vient alors la question qui agite de plus en plus les référenceurs  : dans un sous-domaine ou dans un répertoire  ? Quelle est la meilleure solution, s’il y en a une  ? Peut-être que chaque solution répond à un besoin spécifique, auquel cas vous devez vous poser les bonnes questions afin de choisir judicieusement.

Dans cet article nous allons voir comment l’une ou l’autre de ces solutions affecte votre référencement et quelle stratégie appliquer selon que vous ayez un site récent ou plus ancien, contenant donc plus ou moins de contenu.

 

D’un point de vue technique, quelles sont donc les différences  ?

Sous-domaine

sous-domaine

Un blog placé dans un sous-domaine va se trouver « isolé » de votre domaine principal, afin que vous puissiez y publier des types de contenu spécifiques, différents de votre domaine racine. Un sous-domaine peut être utilisé si votre site est suffisamment vaste et possède déjà une hiérarchie très élaborée  : cela justifie le recours à un sous-domaine, qui possèdera sa propre hiérarchie.

Google a choisi d’installer son blog sur https ://www.blog.google/  : c’est un choix qui se comprend aisément, puisque c’est un moteur de recherche et que le contenu de son blog doit être dûment compartimenté de son activité principale.

Répertoire

répertoire

Le répertoire est quant à lui un chemin d’accès à votre site. Les $répertoires sont un niveau de cette hiérarchie, et partent du domaine auquel ils appartiennent. En clair, votre blog ainsi installé fera partie intégrante du domaine principal, et sera donc une nouvelle branche de votre site internet.

Comme vous pouvez le constater, Codeur.com a choisi cette dernière solution : vous vous trouvez en effet sur https ://www.codeur.com/blog/.

 

Quel impact sur le référencement  ?

sous-domaine répertoire blog SEO

Selon Google, son robot crawle, indexe et classe les sous-domaines et répertoires de la même manière.

Si cela est vrai, il ne faut pas pour autant siffler la fin de la partie et prononcer l’ex-aequo : si Google ne fait pas de différence entre ces 2 solutions, votre stratégie de référencement, elle, devra être différente et tenir compte de votre choix. Car Google explique aussi qu’un sous-domaine est traité comme un domaine à part entière, et c’est là que les ennuis commencent.

Référencement d’un blog en sous-domaine

Puisqu’un sous-domaine est considéré comme un site à part entière, il n’héritera pas de l’autorité de votre domaine principal.

Les backlinks que vous recevrez (pour avoir écrit un super article) ne bénéficieront qu’à votre sous-domaine, et évidemment, les backlinks vers votre domaine principal ne bénéficieront pas non plus de l’autorité que créent ces liens entrants.

Important
Pire, si vous essayez de positionner votre blog sur les mêmes mots-clés que votre site principal, vos deux sites vont se faire concurrence.

Référencement  d’un blog en répertoire

Tout ceci est bien sûr réglé dans le cas où vous décideriez de placer votre blog dans un répertoire de votre domaine principal. Tous les mots-clés serviraient votre site principal et tous les backlinks reçus également.

Cependant, si votre site est déjà très construit, avec une hiérarchie travaillée aux petits oignons, vous prenez le risque de rendre la navigation sur votre site plus difficile, et donc d’appauvrir l’expérience utilisateur.

Si vous avez une grosse structure, un site web de plusieurs centaines de pages, y ajouter un répertoire peut nuire à votre SEO et vous devriez donc considérer d’installer votre blog dans un sous-domaine.

 

Alors, que choisir ?

Les sous-domaines devraient être réservés aux sites dont la hiérarchie est complexe et dont les activités sont diverses. Si votre futur blog se situe sur une thématique de niche, vous aurez peut-être envie qu’il gagne sa propre autorité. Le sous-domaine est indiqué dans le cas où le sujet principal de votre blog est sensiblement différent de celui du domaine principal. Et pour finir, il peut s’avérer délicat de monter un blog sur un site existant depuis plusieurs années, avec déjà une hiérarchie complexe et travaillée.

Clouflare par exemple, possède de nombreux sous-domaines, qui contribuent à rendre le site plus agréable à explorer  : https ://blog.cloudflare.com/, https ://support.cloudflare.com/, https ://developers.cloudflare.com/, https ://community.cloudflare.com/ sont autant de sous-domaines avec un contenu spécifique qui n’avait pas lieu d’être sur le domaine principal.

Si vous n’êtes pas dans ce cas, et que le site sur lequel vous souhaitez ajouter un blog est récent ou en construction, alors l’utilisation d’un sous-répertoire s’impose. Cela peut vous aider à mieux référencer votre domaine principal, en concentrant les liens entrants sur celui-ci. Votre domaine gagnera en autorité grâce à votre blog autant que grâce au contenu déjà existant.

Si vous hésitez toujours sur la meilleure option, vous pouvez demander (sur Codeur.com évidemment) à un freelance en référencement de réaliser un audit de votre site internet afin d’y voir plus clair. La plupart du temps il sera également à même de vous créer votre sous-domaine ou votre répertoire.

 

 

5
/
5
(
1

vote

)
Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Les 8 meilleurs outils de marketing automation

Le marketing automation est une stratégie indéniable pour gagner du temps et toucher plus efficacement votre cible en vue de la convertir. Envoi d’emails, de...

Publié le par Charlotte Chollat
Webmarketing

Multilingue : l’anglais est-il incontournable pour votre entreprise ?

La prédominance de l’anglais Au point d’agacer les plus réticents, l’anglais est présent partout. Dans la rue, à la télé,...

Publié le par Thomas