Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

6 signes d’une mauvaise UX sur votre site

Si vous lisez ceci, c’est que vous avez probablement des inquiétudes quant aux performances de votre site web. Vous vous demandez peut-être s’il est mauvais, ce qu’en pensent vos...

Publié par Sebastien Turbe

Si vous lisez ceci, c’est que vous avez probablement des inquiétudes quant aux performances de votre site web. Vous vous demandez peut-être s’il est mauvais, ce qu’en pensent vos clients et dans quelle mesure votre site web nuit à votre entreprise.

Que vous essayiez d’évaluer la situation ou que vous fassiez un audit pour déterminer la rentabilité d’une éventuelle refonte, cette liste vous aidera à reconnaître certains des symptômes les plus courants d’une mauvaise expérience utilisateur.

Parmi les symptômes suivants, lesquels s’appliquent à votre site web ?

 

1. Les taux de rebond sont élevés

taux de rebond

Que faites-vous lorsque vous ne trouvez pas ce que vous cherchez sur un site web ? Vous partez !

Si les pages de votre site ont un taux de rebond d’au moins 50 %, cela signifie qu’une majorité de vos visiteurs s’en vont. Ils ne trouvent sans doute pas l’information qui les intéresse et ne trouvent pas non plus de raison de rester : ce n’est pas le signe d’une bonne UX.

Même problème sur les appareils mobiles. Même si votre site web est responsive, certains problèmes d’UX peuvent apparaître sur smartphone :

  • Difficulté de navigation,
  • Informations difficiles à trouver,
  • Taille de police trop petite,
  • Un pop-up qui prend presque tout l’écran et qu’il est impossible de fermer…
  • Etc.

Si le taux de rebond sur les téléphones portables est sensiblement plus élevé que sur bureau, l’UX mobile est à revoir.

 

2. Votre site web ne convertit pas

Un site web bien conçu devrait générer des conversions. Si votre site web convertit moins de 5 % du trafic en nouvelles opportunités (ventes, pistes, demandes, etc.), il n’attire tout simplement pas, n’engage pas et ne transforme pas vos visiteurs en clients.

Il y a toujours des raisons à cela :

  • une mauvaise proposition de valeur,
  • un manque de clarté du message,
  • des preuves sociales insuffisantes,
  • des CTA peu convaincants…

 

3. Les sites web de vos concurrents sont plus attractifs

Si c’est ce que vous pensez, vos visiteurs le pensent aussi ! Lors d’une recherche, on prend souvent le temps de regarder plusieurs sites concurrents, et on choisit souvent celui qui aura la meilleure UX.

Une analyse de la concurrence révélera les faiblesses de votre site, et les menaces qui pèsent sur celui-ci.

4. Votre contenu n’intéresse pas

Est-ce que l’engagement de vos visiteurs est satisfaisant ?

Est-ce qu’ils lisent vos contenus, les partagent ou interagissent avec ? Si la réponse est « Non » il y a de fortes chances qu’il s’agisse d’un problème d’UX.

Les problèmes peuvent aller de la lisibilité du texte à l’utilité du contenu, ou la facilité de trouver des informations utiles.

Notre conseil
Utilisez une carte thermique ou toute autre métrique en votre possession afin de déterminer la cause de ce désintérêt. Vous pouvez également demander à vos utilisateurs !

 

5. Vos clients préfèrent vous appeler, plutôt que d’utiliser votre site

L’évolution des tendances est claire : les jeunes générations n’aiment pas téléphoner ou se rencontrer, elles préfèrent trouver des informations et effectuer des tâches sur un site web plutôt qu’interagir avec une vraie personne.

Cependant, s’ils ont recours à l’appel, cela peut être un indicateur qu’il est plus facile pour eux d’appeler plutôt que d’utiliser votre site.

Vérifiez auprès de votre centre d’appels, de votre service des opérations ou de votre service clientèle : combien de problèmes rencontrés auraient pu être résolus avec un site mieux conçu ?

Des recherches excessives et répétitives peuvent indiquer le même problème d’accès à l’information. Commencez par analyser les logs de recherche sur votre site web.

  • Quelles sont les principales requêtes ?
  • Les utilisateurs trouvent-ils ce qu’ils recherchent ?
  • Que se passe-t-il lorsque vous recherchez des mots-clés similaires ?
  • Qu’est-ce qui apparaît ?
  • L’information est-elle enterrée ou manquante ?

Vous pourrez également trouver dans les journaux de recherche les informations qui manquent sur votre site web.

 

6. Votre équipe n’a pas l’impression que le site web est utile

Votre site web doit soutenir toute votre équipe (ventes, marketing, RH, support client, etc.) et l’aider à mieux faire son travail. Chaque service doit avoir un objectif bien défini en lien avec le site web.

Demandez à vos collègues comment le site web fonctionne pour eux. S’il ne leur apporte rien, ou pire s’ils évitent d’y recourir, alors peut-être que ce site internet recèle un problème encore plus important.

Par exemple, une équipe de vente devrait faire l’éloge de son site web pour l’aide qu’il lui apporte dans la conclusion de contrats. S’ils sont gênés d’envoyer des prospects sur le site, ou qu’ils omettent même de les informer de l’existence du site, alors cela signifie que votre site joue probablement contre votre entreprise, et non pour elle.

 

Conclusion

Si vous reconnaissez l’un des symptômes énoncés ici, il est grand temps d’envisager d’améliorer l’expérience utilisateur de votre internet.

Des freelances sont disponibles sur Codeur.com pour vous aider dans cette tâche !

Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

L’iPad est-il écologique ?

L’iPad ferait partie de nos appareils électroniques les plus verts de nos foyers. C’est ce qu’il ressort de l’analyse de l’Electric Power Research Institute (EPRI) qui a analysé...

Publié le par Team WebActus
Webmarketing

La communication : l’ingrédient clé pour bâtir une entreprise rentable

Derrière toute entreprise florissante se cache une stratégie de communication maîtrisée. Que ce soit celle avec les clients actuels, les potentiels...

Publié le par Celine Albarracin