Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

Comment calculer le prix d’un partenariat influenceur ?

En 2021, les marques prévoient d’investir plus de 12 milliards et demi d’euros dans le marketing d’influence. Oui, vous avez bien lu ! Un tel engouement s’explique simplement...

Publié par Celine Albarracin

En 2021, les marques prévoient d’investir plus de 12 milliards et demi d’euros dans le marketing d’influence. Oui, vous avez bien lu ! Un tel engouement s’explique simplement par le taux de retour : chaque euro investi dans le marketing d’influence rapporte 4 euros.

Cependant, afin de gérer votre budget de manière optimale, il est nécessaire de calculer le tarif juste pour chaque influenceur contacté. L’idée est de mener une négociation qui permet à votre entreprise de remplir ses objectifs, tout en rémunérant vos partenaires à leur juste valeur.

Alors, quels sont les critères pour définir le tarif d’un partenariat influenceur ? Comment définir au mieux son budget influence ? Suivez nos conseils !

 

1. Trouver le bon modèle de tarification

Pour fixer le prix d’un partenariat avec un influenceur, vous devez d’abord éditer un modèle de calcul qui convient à vos besoins.

Vous avez le choix entre 3 méthodes :

Le paiement par publication

Encore appelé « paiement à la carte », ce modèle de tarification rémunère l’influenceur en fonction du nombre de posts qu’il crée pour une marque. Cela peut prendre la forme d’un billet de blog, d’un tweet, d’une photo Instagram, d’une story ou d’une vidéo YouTube.

Les tarifs des influenceurs utilisant ce modèle dépendent du type de contenu et de leur nombre d’abonnés.

Attention
Cette méthode de tarification peut être coûteuse sur le long terme, notamment si vous voulez confier de nombreuses publications à un même partenaire. Elle correspond davantage à des campagnes éphémères ou dans le cadre d’un test, avant d’entamer une collaboration plus pérenne.

Le paiement par groupe de publications

Une autre option consiste à proposer une rémunération pour un nombre spécifique de contenus postés sur différents canaux. En général, ce type de tarification est pratiqué avec les influenceurs qui possèdent un blog et plusieurs comptes sur les réseaux sociaux.

Vous pouvez aussi l’utiliser si vous avez de nombreuses nouveautés à venir et que vous souhaitez faire appel aux mêmes influenceurs.

Le coût par engagement (CPE)

Ce modèle s’utilise avec les influenceurs qui possèdent un blog ou sont actifs sur un réseau social qui autorise des liens cliquables comme Facebook, Twitter ou LinkedIn. Sur Instagram, cette méthode est viable uniquement si l’influenceur dispose de l’option « Swipe Up » en story. Dans ce cas, il pourra faire un lien (tracké) vers votre site internet.

Bon à savoir
Pour sa rémunération, le partenaire percevra une commission basée sur le nombre de conversions générées par ses publications. À vous de définir le type de conversion : souscription à une offre d’essai, achat d’un produit, inscription à un événement, demande de devis…
Influenceur actif sur un réseau social

2. Connaître les critères tarifaires

Il existe différents facteurs qui impactent les tarifs d’un influenceur. Parmi eux, on retrouve :

Le réseau social

Les tarifs varient d’une plateforme à l’autre, car l’influenceur n’utilise pas les mêmes ressources pour produire une vidéo TikTok que pour un article de blog, une story ou un tweet.

La communauté de l’influenceur

Le nombre d’abonnés et le volume de visiteurs quotidiens sur son blog sont des facteurs qui pèsent sur la rémunération. Mais ce n’est pas tout ! Vous devez également analyser le profil de sa communauté.

Bon à savoir
Plus un influenceur est spécialisé dans une niche, plus son tarif augmente (alors que la taille de sa communauté peut être restreinte, par rapport à des influenceurs plus généralistes).

L’engagement de la communauté

Les tarifs des influenceurs fluctuent également en fonction de l’engagement qu’ils génèrent sur leurs contenus organiques. Plus le taux d’engagement est élevé, plus l’exposition de votre marque est grande. Forcément, cette donnée se répercute sur le tarif.

Le type de contenu

Le type de contenu va aussi impacter le prix de votre partenariat.

Selon le format, la qualité et la longueur, la production de contenus requiert diverses ressources. Plus l’effort nécessaire à la création du contenu est important, plus le tarif sera élevé.

Le type de contenu produit par l'influenceur va aussi impacter le prix de votre partenariat.

Les droits d’utilisation et d’exclusivité

Si vous planifiez de réutiliser le contenu d’un influenceur, assurez-vous d’en discuter avec lui à l’avance. Certains influenceurs facturent davantage si vous souhaitez réutiliser leur publication sur plusieurs plateformes ou dans une campagne publicitaire.

De même, si vous souhaitez que l’influenceur évite de s’engager avec la concurrence, pendant une période donnée, signez une clause d’exclusivité… et payez ce droit.

 

3. Partenariat direct ou agence ?

Vous devez prendre en compte tous les coûts supplémentaires associés à la recherche et à la contractualisation de votre influenceur.

Si vous les trouvez vous-même et négociez votre propre contrat, le tarif sera moins élevé qu’en passant par une agence.

Néanmoins, cette dernière peut sécuriser le contrat et vous assurer des résultats. Sans compter qu’elle vous fera gagner du temps dans la recherche et le démarchage.

4. Anticiper les coûts inattendus

Le coût de la plupart des campagnes d’influence comprend la production du contenu, la distribution et son adaptation sur plusieurs plateformes. Pour certaines campagnes, l’influenceur peut avoir besoin d’un photographe professionnel, de louer un studio, d’engager des assistants pour la coiffure et le maquillage, etc. Tous ces facteurs ont une incidence sur le tarif final.

Le nombre d’heures consacrées à une collaboration est un autre critère de tarification pour les influenceurs. Par exemple, si le post nécessite de s’éloigner de leur vie quotidienne ou de voyager, le tarif va augmenter en conséquence.

Le prix d'un influenceur augmente si le post nécessite de voyager

 

5. Utiliser un outil pour calculer le prix de votre partenariat

En dehors des agences, il existe des outils qui vous libèrent des processus de calcul !

Avec un outil comme le KOLculator, vous pouvez estimer le coût d’un contenu sponsorisé publié par l’influenceur de votre choix sur Instagram.

Storyclash vous permet d’estimer le prix, mais aussi de simuler la portée de vos publications selon l’influenceur sélectionné.

Bien entendu, les tarifs indiqués sont indicatifs et rien n’empêche de négocier avec le partenaire. Surtout que ces outils ne prennent pas en compte les critères annexes comme la durée de la collaboration, les déplacements et frais éventuels ou simplement la passion de l’influenceur pour votre marque ! En effet, certains influenceurs acceptent de revoir leurs tarifs s’il s’agit de produits qu’ils consomment quotidiennement. Le fait de les recevoir gratuitement compense tout ou partie du partenariat.

Notre conseil
La rémunération de votre influenceur joue un rôle important dans l’efficacité de vos campagnes et la réputation de votre marque. Pour éviter les mauvaises surprises, prenez le temps de bien lister tous vos besoins, pour anticiper au mieux le budget, tout en permettant à l’influenceur d’avoir toutes les informations nécessaires pour réaliser son devis.

Déposez votre projet web sur Codeur.com et entrez en contact avec de nombreux prestataires freelances professionnels de la gestion de projets.

5
/
5
(
1

vote

)
Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Le Clickbait pour faire le buzz : une méthode payante ?

Exploitant la théorie selon laquelle les internautes sont curieux de nature, le clickbait (piège à clics en français), aussi connu sous le nom plus...

Publié le par Jerome Dajoux
Webmarketing

MySpace efface accidentellement 12 ans de musique

Alors que la lecture de certaines titres sur MySpace était impossible depuis un an, la plateforme a confirmé avoir perdu des millions de morceaux de musique suite...

Publié le par Clement Kolodziejczak