Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

10 fondamentaux SEO pour référencer une page web

Améliorer la visibilité sur les moteurs de recherche nécessite de s’attaquer aux trois piliers du référencement : le contenu, la technique et la popularité. Dans cette...

Publié par Laura

Améliorer la visibilité sur les moteurs de recherche nécessite de s’attaquer aux trois piliers du référencement : le contenu, la technique et la popularité. Dans cette optique, référencer une page web s’appuie sur des fondamentaux à connaître pour maximiser vos chances d’apparaître dans les premiers résultats de Google.

La création de contenus est l’un des éléments phares du référencement naturel. Leur rédaction, leur mise à jour et la régularité de leur production avec des mots-clés pertinents et ciblés, sont autant d’atouts indissociables et absolument nécessaires sur un site web. Faire appel à un rédacteur web est donc la meilleure solution pour vous assure un contenu de qualité.

Cela fait partie intégrante d’une bonne expérience client qui, avec la performance technique et les outils SEO, compose une stratégie globale SEO que nous vous présentons ici.

1. Optimiser les performances techniques de son site

Outre l’optimisation sémantique des pages, la performance technique de votre site web est devenue un critère de positionnement prépondérant dans les moteurs de recherche. Cet élément comporte des indicateurs qui permettent aux robots d’estimer la rapidité de votre site web de les combiner avec d’autres facteurs pour déterminer la position de la page.

Pour optimiser les ressources, le robot de Google passe un temps limité sur chaque page. C’est ce qu’on appelle un budget de crawl. Plus votre page est optimisée, plus elle se chargera rapidement et mieux elle sera crawlée par Google.

Par conséquent, l’une des clés pour garantir que les pages de votre site web sont indexées et accessibles par Google est de présenter vos pages aux robots d’exploration de Google le plus rapidement possible.

Il est nécessaire de prendre en compte 3 facteurs principaux pour de bonnes performances de votre site :

1. Les images

Elles sont le premier facteur qui affecte le temps de chargement de votre site web. De nombreux sites ignorent cet aspect essentiel du référencement, insérant des images dans le contenu lui-même sans optimisation.

Il existe plusieurs outils et que vous pouvez utiliser pour améliorer vos images et les adapter au web.

2. Le cache

Comment ? En stockant des éléments statiques de votre page côté client. Sur le principe, les fichiers statiques (par exemple un logo) sont stockés sur l’ordinateur de l’utilisateur lors de sa première visite sur votre site web.

Lors de sa prochaine visite, la page sera servie presque immédiatement, car moins de demandes seront adressées au serveur. C’est un moyen puissant d’optimiser les temps de chargement. Si votre site web fonctionne avec un CMS comme WordPress, plusieurs extensions sont disponibles pour créer un système de cache.

3. Le CDN

Le réseau de diffusion de contenu est un autre paramètre important sous-utilisé pour les sites web. Au lieu de charger tous les éléments d’une page à partir d’un seul serveur, nous traversons un réseau de serveurs dans de nombreux centres de données à travers le monde pour que le temps de chargement soit plus court.

Sur plusieurs serveurs, un CDN peut servir des pages mises en cache à partir du serveur le plus proche. Assurez-vous également qu’il n’y a pas de pages d’erreur 404 (pages supprimées ou remplacées), de liens brisés ou de redirections enchaînées (où l’ancienne URL pointe vers une page actuelle différente).

2. Sélectionner des mots-clés pertinents

Le ciblage des internautes nécessite de définir une liste de mots-clés ou expressions stratégiques qui serviront à positionner votre site web. Lors de la définition de votre liste de mots-clés, il est judicieux de la limiter aux mots-clés qui vous intéressent.

En effet, il devient difficile de se classer sur des listes plus larges sans s’assurer que ces mots-clés puissent fidéliser les internautes. Lorsque vient le temps de définir la liste des mots-clés sur lesquels placer un site web, il y a trois critères importants à considérer :

  • Trafic généré par mot-clé : ce critère correspond au nombre de fois où les utilisateurs recherchent le mot-clé dans Google.
  • Qualité du trafic généré par les mots-clés : ce critère exprime la pertinence du contenu par rapport aux requêtes des internautes.
  • L’évocation du mot-clé : ce dernier critère représente le nombre de sites concurrents qui se positionnent sur un mot-clé identique au vôtre.

Un contenu de qualité, qui répond aux besoins du lecteur, est devenu un facteur clé pour obtenir de bons résultats SEO. La sélection des mots-clés dépend aussi des différents types de besoins, identifiés à travers 4 intentions de recherche.

Ainsi, il existe l’intention :

  1. Informative dans laquelle l’internaute veut se renseigner sur quelque chose.
  2. Commerciale dont la recherche a pour but d’avoir des informations avant un acte d’achat.
  3. De navigation qui consiste à rechercher un site web bien spécifique.
  4. De transaction pour acheter un produit ou un service.

L’ensemble de ces contenus doivent donc s’adapter au public visé et doivent alimenter votre site web régulièrement pour optimiser votre visibilité et augmenter le trafic. Leur rédaction demande expertise et maîtrise du référencement naturel afin d’interpeller le lecteur, et surtout d’apporter la visibilité recherchée.

Pour cela, commander des articles sur la plateforme de rédaction Redacteur.com vous assure d’avoir des contenus optimisés, clairs et précis. Des textes qui répondent à vos besoins en fonction de l’objectif que vous désirez atteindre.

3. Produire du nouveau contenu régulièrement

Les moteurs de recherche consultent régulièrement votre site web. Ce sont des robots qui naviguent sur votre site et qui explorent chaque lien, un par un.

La création régulière de contenu permet aux moteurs de recherche de voir que votre site est actif et que vous proposez du nouveau contenu aux internautes. En plus de vous permettre d’apparaître sur de nouveaux mots-clés, cela permet à Google de mieux parcourir votre site.

L’optimisation technique et l’arborescence du site sont importantes, car les moteurs de recherche doivent avoir la possibilité de parcourir correctement vos pages web afin de les indexer. Les robots disposent de ce qu’on appelle le “budget crawl”. Le budget crawl représente le nombre de pages que les robots visitent chaque jour ou à chaque passage sur votre site.

Un site peu actif voit son budget crawl diminuer. Créer de nouveaux contenus régulièrement vous permet donc de montrer à Google qu’il faut qu’il passe régulièrement sur votre site pour en indexer les différentes pages.

4. Obtenir des backlinks naturels

Les backlinks sont essentiels dans le cadre de votre stratégie de référencement naturel (SEO). Cela permet aux moteurs de recherche de voir qui attire l’attention sur un sujet particulier.

Une fois que votre site web est techniquement optimisé et que vous avez commencé à créer un contenu utile et de qualité, vous devez le promouvoir pour rendre votre site web plus populaire. Vous pouvez :

  • Utiliser les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Instagram, LinkedIn, Snapchat, etc.
  • Partager ce contenu dans les médias professionnels : journaux, blogs professionnels.

Cependant, ce qui compte vraiment pour un classement élevé sur les pages de résultats de recherche de Google, c’est d’avoir des backlinks cohérents et solides vers votre site et son contenu.

Plus votre site web reçoit de backlinks provenant d’une variété de sites Web complémentaires sur le même sujet, plus les moteurs de recherche sauront que votre site Web est le centre d’attention. Il devient alors une “référence” dans son domaine.

5. Soigner l’expérience utilisateur (UX)

Pour les sites web, l’expérience utilisateur dépend de plusieurs facteurs à la fois, techniques et ergonomiques (webdesign, responsive, etc.). L’UX comporte également un côté émotionnel. Car l’UX c’est l’ensemble des émotions des internautes lorsqu’ils naviguent sur les pages d’un site.

L’expérience utilisateur consiste donc à se mettre à la place de vos visiteurs afin de leur offrir une expérience optimale. Cette notion de parcours utilisateur fait partie intégrante de l’UX.

Pour améliorer l’UX de votre site web, vous devez tout faire pour le rendre convivial. En d’autres termes, il faut qu’il apparaisse User-Friendly. Un site web, doit être simple et efficace tout en permettant d’accéder aux informations importantes en quelques clics.

La navigation doit être fluide et intuitive. Voici quelques exemples d’éléments à prendre en compte pour une expérience utilisateur positive :

  • Aidez les internautes à se repérer et à accéder rapidement à ce qu’ils recherchent en soignant votre menu.
  • Assurez-vous que votre site web soit responsive, c’est-à-dire qu’il soit adapté à tout type d’écran (mobile, tablette, etc.).
  • Inciter les visiteurs à l’action en mettant en avant les boutons d’appels à l’action.
  • Mettez-vous à la place de l’internaute en personnalisant sa navigation.

6. Mettre à jour ses contenus

La mise à jour et la révision de votre contenu Web sont essentielles si vous souhaitez que votre site web se classe sur la première page des résultats de recherche Google. En fait, cela reste l’un des moyens les plus efficaces d’améliorer votre référencement SEO.

Le processus d’amélioration ou d’optimisation de votre contenu est sans fin. Il peut s’agir de nouveaux contenus qui doivent être optimisés d’un point de vue SEO, ou d’anciens contenus qui ne génèrent plus de visites, ou de contenus qui ont été retirés. Il y a toujours des raisons de réviser et de modifier des pages, des articles de blog ou des livres blancs.

L’objectif de la mise à jour des textes de votre site est de toujours proposer un contenu pertinent aux internautes. Pour l’ensemble de vos pages, posez vous la question suivante : “Si j’étais un internaute, cette page répondrait-elle à la requête que j’ai tapée sur Google ?”. En fonction de la réponse, veillez à corriger le contenu de la page pour répondre au besoin des internautes.

7. Se tenir informé des mises à jour de Google

En termes simples, l’algorithme de Google détermine le classement d’un site web dans la SERP. Chez Google, un algorithme de référencement est une description du code utilisé pour analyser le Web et classer les sites web en fonction de leur degré de conformité à ce code. Il décide ensuite quels sites web afficher pour la requête de recherche de chaque internaute.

Les différentes évolutions des algorithmes sont fondamentales pour afficher les meilleures informations possibles en fonction de la requête de l’utilisateur. De nombreux sites web vous informeront des différentes mises à jour qui ont été faites et de ce qu’elles contiennent.

Se tenir informé des mises à jour peut être assimilé à une veille technologique à ne pas négliger pour adapter et ajuster votre politique de référencement.

8. Être proactif pour anticiper les baisses SEO

Comme il est toujours mieux de prévenir que de guérir, éviter que le trafic SEO de votre site ne baisse soudainement est un travail à réaliser, et être proactif. Des actions peuvent être mises en place en amont pour anticiper les baisses de trafic. Ceci est particulièrement vrai pour anticiper les mises à jour des algorithmes de Google.

Il est également important de surveiller votre site Web de manière approfondie et quotidienne à l’aide de divers outils de référencement. Ce monitoring vous alerte des premiers signes de déclin. De cette façon, vous serez plus réactif et éviterez certainement une réduction excessive du trafic.

L’objectif est de suivre les positions, le trafic et les problèmes connus ou à venir. Vous pouvez également réaliser un audit SEO complet de votre site web. Il est recommandé que cet audit soit effectué plusieurs fois par an. Encore une fois, l’objectif est de pouvoir anticiper les problèmes de référencement et les baisses de trafic SEO.

9. Utiliser des outils adaptés

Une bonne stratégie de référencement nécessite les bons outils pour analyser l’avancement de vos travaux et suivre votre positionnement.

Il existe de nombreux outils que vous pouvez utiliser pour recueillir des informations sur le référencement de votre site web. Ainsi, les plugins SEO dans un CMS comme WordPress sont des outils d’optimisation puissants. Chaque pilier SEO dispose également d’un outil personnalisé.

Les outils d’analyse des données permettent de diagnostiquer le référencement global de votre site internet. Chaque outil propose plus ou moins ses propres diagnostics. De manière générale, les outils d’audit SEO analysent :

  • Balises meta (meta title, meta description, H1, H2, H3…) ;
  • Balises alternatives pour les images ;
  • Contenu (densité des mots-clés, images, aperçu sur Google) ;
  • Erreur de page 404, redirection 301 ;
  • Le fichier robots.txt de votre site Web ;
  • Plan du site du site ;
  • Code HTML du site Web ;
  • Certificat SSL.

Certains outils peuvent également suivre la position actuelle d’une page dans les résultats des moteurs de recherche pour un mot-clé ou une requête de recherche particulière. En plus des classements, certains outils vous permettent également de voir les recherches mensuelles par requête de recherche et d’analyser le trafic de votre site.

Cela vous donne les ingrédients pour améliorer le positionnement de chaque page et les requêtes les plus intelligentes à utiliser. Si votre site web n’est pas bien classé pour les requêtes de recherche à forte demande, vous pouvez améliorer votre contenu pour améliorer votre classement.

Chez Google, comme vu précédemment, les backlinks sont l’un des meilleurs éléments de référencement pour votre site web. Pour vous aider à gagner en popularité grâce à votre site web, vous pouvez utiliser des outils pour analyser vos propres backlinks et ceux de vos concurrents.

10. Suivre les performances SEO avec la Search Console

Le suivi des variations du trafic provenant de Google est important. Mis à disposition par Google, la Search Console est un outil de référencement gratuit qui permet de tracer l’origine de vos visiteurs à partir du trafic organique, d’identifier les requêtes de recherche qui ont conduit à vos pages, et de faire évoluer leur positionnement.

Vous pouvez également utiliser la Search Console de Google pour vous assurer qu’il n’y a pas d’erreurs d’indexation sur les pages de votre site web. Vous pouvez faire une demande d’indexation manuelle de votre page au cas où les robots Google la rateraient. L’outil SEO de Google identifie également les backlinks (domaines référents).

Notre astuce pour appliquer les fondamentaux SEO

Vous l’aurez compris, appliquer les fondamentaux du SEO est un travail continu. Plaire à Google n’est pas une chose aisée. Il est pourtant tout à fait possible d’accéder à un meilleur référencement en vous donnant les moyens de rendre une expérience utilisateur réussie. Un site web doit vivre, se renouveler régulièrement. C’est ainsi que votre référencement s’améliore.

Dans ce sens, les contenus sont des éléments clé en termes de SEO. Faire appel à un rédacteur sur la plateforme de rédaction de textes Redacteur.com, qui vous offre la possibilité d’offrir aux internautes des contenus de qualité.

Avoir un site web, c’est bien, le rendre visible est une nécessité ! Grâce à l’aide de rédacteurs professionnels, vous vous assurez d’avoir des articles optimisés pour contribuer à un meilleur référencement.

L’article 10 fondamentaux SEO pour référencer une page web est apparu en premier sur Redacteur.com.

Lire la suite de l'article

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Google officialise son Nexus S et Android GingerBread 2.3

On avait appris le mois dernier que Google travaillait sur un Nexus S. Pour ceux qui me suivent sur Twitter (@WebActus), ils savaient aussi que Google devait annoncer hier la...

Publié le par Team WebActus
Webmarketing

Étude : 42 % des sites WordPress ont des problèmes de sécurité

Un livre blanc fait le bilan de la sécurité sur WordPress en 2022.

Publié le par Jose Billon