Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

Qui veut flash sur iPhone ? Au moins 7 millions de personnes

On ne compte plus le nombre de personnes possédant un iPhone en France et même dans le monde entier. C’est impressionnant le nombre de personnes que l’on peut croiser...

Flash sur iPhone?

On ne compte plus le nombre de personnes possédant un iPhone en France et même dans le monde entier. C’est impressionnant le nombre de personnes que l’on peut croiser dans une journée et qui possèdent le téléphone de la pomme alors qu’il ne supporte pas l’une des technologies les plus en vogue : le Flash. Eh oui depuis la création de l’appareil, Apple interdit sur ses téléphones que la technologie Flash soit installée, rendant impossible la visibilité de certains sites. Adobe propriétaire de la technologie Flash est quant à lui prêt à diffuser une application permettant sa lecture et donc le support dans l’iPhone depuis plus d’1 an et demi. Mais Steve Jobs ne veut pas.

On assiste donc à une guerre entre les deux compagnie. Steve Jobs a commencé en interdisant l’installation de la technologie sur ses téléphones et en faisant tout pour accélérer le développement de l’HTML 5, censé replacer cette technologie « bugée ». Pour rappel Steve Jobs avait qualifié d’Adobe de fénéant et que leur technologie Flash était ultra bugué. Il partait du constat que lorsqu’un Mac plante c’est souvent à cause de Flash (Apple qualifie d’Adobe de fainéant et défit Google).

Pour contrer Apple, Adobe vient de dévoilé un chiffre impressionnant : 7 millions de personnes ayant des iPhones/iTouch se serait rendu sur le site d’Adobe en décembre 2009 pour tenter d’acquérir le plugin qui va bien pour lire correctement les sites utilisant le Flash. Une chiffre qui permet à Adobe rappeler que ce n’est pas une petite technologie sous utilisé. Il essaye de culpabilisé Apple en lui rappelant qu’au moins 7 millions de ses clients sont demandeurs de ses produits.

C’est marrant de voir cette gué-guerre entre les sociétés. Cependant je partage un peu l’idée de Steve Jobs. Il faut évoluer. La technologie flash ralenti beaucoup le développement d’un site sur plusieurs points. Il prend plus de ressources machines, on ne peut pas le référencer en tant que tel et si on a pas de plugin, on ne peut pas voir le site. Bref c’est pas l’idéal. Il est donc important qu’on arrive à se diriger vers un web plus rapide avec plus de standard bien fait. Google l’a très bien compris en limitant le nombre de navigateur qu’il supporterait sur ses améliorations et nouvelles applications (Google ne souhaite plus supporter les vieux navigateurs)

Cependant je trouve abusif qu’Apple de refuser l’installation à moins d’être sûr que cela engendre de gros souci sur les équipements. Cela pénalise considérablement certains utilisateurs et sites. Je suis donc triste de voir que celui qui trinque c’est le consommateur. Surtout que ses équipements sont loin d’être bon marché.

Source : Logiciel

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Google officialise la fermeture de Google Play Music

Google vient d’annoncer que son service Google Play Music allait fermer dans le courant de l’année 2020. L’article Google officialise la fermeture de...

Publié le par Estelle Raffin
Webmarketing

LinkedIn : 40 conseils pour booster votre visibilité et accroître votre activité

Avec plus de 500 millions d’utilisateurs, LinkedIn s’impose petit à petit comme le réseau social idéal pour mener des actions marketing et...

Publié le par Charlotte Chollat