Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

[Rédacteur Invité] – L’avenir de l’achat groupé

L’achat groupé est à mon sens la tendance internet 2011 en France et le secteur internet dont l’évolution va être la plus forte. L’achat groupé n’est pas un phénomène de mode,...

Achat Groupé

L’achat groupé est à mon sens la tendance internet 2011 en France et le secteur internet dont l’évolution va être la plus forte. L’achat groupé n’est pas un phénomène de mode, c’est l’évolution naturelle du processus d’achat, rendue possible grâce à internet. Le phénomène de l’achat groupé date de la nuit de temps, internet l’a remis au goût du jour en l’amplifiant tant en terme de services proposés qu’en terme departicipants et donc de réductions.

3 points ont cependant catalysé l’émergence et le succès fulgurant de l’achat groupé sur internet :

  1. L’achat groupé est appliqué aux services et non plus (ou moins) aux produits.
  2. La nécessité des commerces locaux à avoir une visibilité sur internet pour acquérir de nouveaux clients
  3. La crise économique (le consommateur est constamment à la recherche de réductions)

L’achat groupé n’en est qu’à ses débuts, il doit encore trouver ses marques, ses marges et ses conditions. Nous ne sommes plus dans une phase de test du modèle mais plutôt dans une phase d’encadrement. On lit en ce moment beaucoup de critiques à l’encontre des pratiques des sites d’achats groupés.

  • Les conditions des deals sont considérées comme abusives par les commerçants
  • Les deals ne sont pas rentables pour les commerçants
  • Il n’y a aucune fidélisation du client
  • Les utilisateurs dénoncent la publicité mensongère

Je tiens à rassurer tout le monde en disant qu’on devrait assister, dans les mois qui viennent, à un encadrement et à une uniformisation des pratiques. La pérennité du modèle en dépend car l’enjeumajeur reste et demeure la promotion des commerces locaux sur internet et la satisfaction desconsommateurs. En attendant je conseille aux commerçants de lire l’article suivant : 8 conseils avant d’utiliser Groupon.

On peut donc logiquement s’attendre 3 choses :

  • Baisse de marges de la part des sites d’achat groupé et donc augmentation des bénéfices pour les commerces
  • Réglementation des conditions des contrats
  • Nouveaux modèles de deals visant à la fidélisation

Une fois ces changements effectués, on pourra bel et bien parler d’un système WIN-WIN-WIN commerces, sites d’achats groupés et consommateurs.

Le concept de l’achat groupé est donc viable. Mais qu’en est-il des acteurs ?

Ce qui est fascinant c’est que ce secteur est encore très jeune et déjà terriblement concurrentiel. On compte plus d’une trentaine de sites d’achat groupé en France. On peut donc légitimement sequestionner quant à leur avenir et leur viabilité.

A mon sens le marché est encore en pleine expansion. Le potentiel du marché du commerce local en ligne est si important que tout le monde veut sa part du gâteau. Alors que l’on aurait pu s’attendre à une contraction rapide du marché (rachat ou disparition des petits acteurs), on assiste plus à unphénomène d’expansion (levée de fond des petits acteurs, arrivée sur le marché des grands groupes, développement de marchés de niche).

Certes certains petits sites d’achat groupé sans moyens disparaissent, mais c’est pour mieux laisser la place à de nouveaux acteurs.

La phase de contraction à proprement parler n’est donc pas encore d’actualité dans la mesure où les grands groupes internet veulent se positionner sur cette poule aux œufs d’or. De plus, ils sepositionnent en tant que Pure Players. Google lance Google Offers, Facebook lance FacebookDeals…(je ne vais pas faire un liste exhaustive). On va donc plus assister à une bataille entre géants qu’à un duel David contre Goliath.

De plus, dans la mesure où sur le marché du deal du jour, les moyens financiers (levier d’acquisitionde clients, armada de commerciaux, budget pub et marketing…) priment sur le savoir faire, l’avenir des petits sites sans moyens est compromis (c’est peu probable qu’ils trouvent des acheteurs). Il est donc plus que probable, que les petits sites, sans positionnement de niche ou réels avantagesconcurrentiels disparaissent relativement rapidement face aux rouleaux compresseurs de l’industriedu net.

Les sites positionnés sur des niches peuvent quant à eux tout à fait tirer leur épingle du jeu si tant est qu’ils arrivent à se créer une forte image de marque et une base de clients qualifiés fidèles.Cependant, leur survie me paraît difficile sans levée de fonds.

La pérennité du modèle de l’achat groupé ne semble pas être mise en danger par les critiques récemment entendues. Toutefois, l’émergence de multiples solutions alternatives de promotions online pour commerces offline pourraient le freiner dans sa course.

J’attends vos commentaires avec plaisir. Cet article doit servir de base à un débat.

Ce texte a été rédigé par Bastien Cadeac d’arbaud, jeune entrepreneur de 

25 ans, Msc In Finance et Master in Management de l’Edhec business school. A

près un parcours dans la finance de marché et la valorisation d’entreprise, il rapidement décidé de me reconvertir dans le l’entrepreneuriat sur le Web en lançant une plateforme web et mobile qui regroupe toutes les réductions et promotions des commerces locaux.

Vous pouvez d’ailleurs le retrouver sur son blog.

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

5 podcasts pour les professionnels de l’UX et de l’UI design

Découvrez notre sélection de podcasts francophones et anglophones sur le webdesign. L’article 5 podcasts pour les professionnels de l’UX et de l’UI design a été publié sur...

Publié le par Heloise Famie-Galtier
Webmarketing

6 règles d’or pour élaborer votre projet vidéo

Vous rêvez de devenir vidéaste et de voir vos créations diffusées sur le web  ?  Voici quelques conseils pour élaborer votre...

Publié le par Camille