Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

Comment réussir la charte graphique de votre marque ?

Document clé contenant l’ensemble des règles d’utilisation des éléments graphiques d’une entreprise, la charte graphique est garante de la cohérence de l’identité visuelle d’une...

Publié par Jerome Dajoux

Document clé contenant l’ensemble des règles d’utilisation des éléments graphiques d’une entreprise, la charte graphique est garante de la cohérence de l’identité visuelle d’une marque entre ses différents supports de communication, mais aussi dans le temps.

Pour être certain que votre marque soit correctement représentée, vous devez veiller à bien concevoir votre charte graphique, ce qui ne s’avère pas toujours très simple.

Voilà pourquoi nous avons décidé de vous proposer un petit guide en 5 étapes pour vous aider à réussir la charte graphique de votre marque.

1. L’indispensable définition de votre marque

charte graphique graphiste freelance realisation
Réalisation par Vitalie Savin sur Graphiste.com

Avant de vous lancer dans la création de la charte graphique de votre marque, il est fondamental que vous ayez clairement défini votre marque autour de 5 grands axes  :

  • La mission, autrement dit, pourquoi votre marque existe.
  • Sa vision, c’est-à-dire ce vers quoi votre marque s’oriente.
  • La cible, c’est-à-dire qui sont les clients visés.
  • Une personnalité définie par 4 ou 5 objectifs la décrivant.
  • Des valeurs.

Ses éléments devront assurément être transposés en design dans les étapes suivantes.

À lire aussi : 3 conseils pour choisir votre nom de marque

2. Un brainstorming géant sur la perception de la marque

Maintenant que les grandes lignes de la marque sont clairement posées, il est pertinent de réunir vos équipes et de les inviter à se prononcer sur la manière dont ils perçoivent la marque.

Mettez par exemple à leur disposition un maximum d’images et laissez-les choisir celles qui, selon eux, représentent le mieux ou le moins bien votre marque.

charte graphique déclinaison brainstorming couleurs graphiste freelance
Réalisation par Jean-charles sur Graphiste.com

N’hésitez pas à faire intervenir les salariés de l’entreprise n’évoluant pas au cœur du département marketing de la société, leurs avis — donnés sans « déformation professionnelle » — étant probablement plus proches de ceux de votre cible.

Cette étape doit être inspirante et vous aider à vous faire une meilleure idée de ce que vous allez demander au graphiste chargé de penser l’identité visuelle de votre marque.

3. La conception des éléments clés de la charte graphique

La charte graphique de votre marque repose généralement sur 6 éléments qui peuvent déjà exister ou non selon le projet  :

L’histoire de la marque

Un petit résumé basé sur les 5 grands axes de définition de celle-ci (à savoir mission, vision, cible, personnalité et valeurs) doit aider à la comprendre aisément et à utiliser ses éléments en respectant son « esprit ».

C’est aussi l’occasion pour le graphiste de rappeler l’ancienne charte graphique de l’entreprise afin de faire un parallèle avec sa proposition juste après. Cela contribuera à mieux comprendre les changements et ainsi faciliter les choix du graphiste.

À lire aussi : Top 5 des meilleurs rebranding de marque pour vous inspirer

Le logo

Conçu par votre graphiste selon le cahier des charges fourni, il ne pourra pas être utilisé n’importe comment sur les supports de communication de la marque.

La charte graphique fixe ainsi ses dimensions minimums, les marges à respecter autour de lui, les éventuelles déclinaisons autorisées (et les situations dans lesquelles il est possible d’y recourir), mais aussi les pratiques interdites.

La palette de couleurs

palette de couleurs charte graphique

Afin que votre marque soit toujours représentée dans ses bonnes couleurs, prenez soin de faire apparaître dans votre charte graphique la palette des couleurs utilisable en indiquant nom, pantone, CMJN, RVB et code HEX.

Généralement, les marques retiennent les 3 principales couleurs de leur logo et une déclinaison (plus claire ou plus foncée) de la couleur principale du logo afin d’offrir une alternative.

À lire aussi : 7 astuces pour trouver la parfaite combinaison de couleurs

La typographie

Il est recommandé de sélectionner au moins deux polices de caractères différentes puisque celle du logo doit, dans l’idéal, être différente de celle retenue pour les contenus textuels.

Mais vous pouvez en choisir bien davantage si vous le voulez, il faudra juste alors préciser quelle typographie correspond à quelle situation. Des informations sur l’alignement et l’espacement sont aussi à communiquer dans la charte graphique.

Les images

Votre charte graphique peut inclure quelques images qui peuvent être utilisées dans le cadre de la communication autour de votre marque.

Vous pouvez aussi laisser davantage de liberté en définissant simplement le sentiment que doivent véhiculer les illustrations associées à votre marque.

À lire aussi : Le guide pour utiliser des images en toute légalité

Le ton

Votre charte graphique peut inclure quelques adjectifs définissant le ton à utiliser pour évoquer votre marque. Elle peut aussi proposer des concepts que vous ne voulez pas voir associer à votre marque.

Si vous changez totalement d’identité visuelle, comme le logo, le ton que vous employez peut radicalement changer. En effet, si l’on prend l’exemple de Glamour, média axé sur les tendances nouvelles, leur image de marque a complètement changé grâce à cette refonte.

En passant d’un rose flashy à un logo beaucoup plus sobre et beaucoup plus déclinable vers leurs différentes productions, Glamour s’est repositionné comme un acteur jeune, apportant du renouveau et souhaitant s’exporter vers d’autres contenus, notamment avec d’autres marques.

4. L’adaptation de votre charte graphique à vos besoins spécifiques

Puisque vous avez déterminé les principaux éléments qui doivent constituer votre charte graphique, il est désormais temps de l’adapter aux spécificités de votre entreprise.

charte graphique et déclinaison web
Création de la charte graphique et du site internet du cabinet DBL par Deconinck sur Graphiste.com

À lire aussi : Comment la cover d’un album de musique influence les ventes  ?

Si vous êtes, par exemple, une société digitale travaillant uniquement sur le web, toute votre charte graphique va devoir être pensée pour assurer la cohérence de votre marque sur Internet.

habillage réseaux sociaux avec charte graphique blog freelance
Habillage pour réseaux sociaux par Lucie Archambault sur Graphiste.com

Les réseaux sociaux risquent ainsi d’être un canal de communication privilégié et il sera alors sûrement nécessaire de s’attarder davantage sur les images utilisables pour représenter votre marque.

En effet, vos besoins en visuels seront probablement plus nombreux et vous devrez donc « driver » ceux qui auront entre leurs mains les éléments de votre marque.

Au contraire, si vous vendez des produits emballés, il vous faudra mettre l’accent sur l’utilisation du logo, des typographies ou encore des couleurs sur les emballages de vos articles. À vous d’orienter votre charte graphique en fonction des besoins spécifiques auxquels vous faites face !

5. La diffusion de votre charte graphique

Dès lors que votre charte graphique vous semble suffisamment claire et explicite pour être transmise aux personnes à qui elle peut s’avérer utile, diffusez-la !

Source : Eugene MT – Dribbble

Assurez-vous toutefois qu’elle soit lisible par tous et veillez à la fournir en format texte et en format PDF.

Ne perdez également pas de vue que la charte graphique est un document évolutif. Pensez bien à en diffuser la dernière version dès lors que vous procédez à des changements. Dans le cas contraire, il est possible que la cohérence de votre marque soit quelque peu remise en cause.

À lire aussi : Impression : 6 conseils pour préparer un fichier petit format

Notre astuce pour votre charte graphique

Afin de réussir la création de votre charte graphique, il y a avant tout une règle  : ne rien laisser au hasard. En effet, si vous désirez vous montrer strict quant aux règles d’utilisation des éléments de la marque, n’hésitez pas à le faire, mais stipulez avec précision ce qui est autorisé et ce qui ne l’est pas.

Eh oui ! Il sera plus simple de garantir la cohérence de l’identité visuelle de votre marque si vous avez considérablement restreint les libertés d’utilisation de ses éléments constitutifs.

Faites appel à un graphiste freelance professionnel sur Graphiste.com pour concevoir ensemble votre nouvelle charte graphique !

L’article Comment réussir la charte graphique de votre marque ? est apparu en premier sur Graphiste.com.

Lire la suite de l'article

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Graphisme

Le guide complet pour réaliser un flyer créatif

Le flyer est un support de communication particulièrement intéressant lorsqu’il est question de conduire une campagne de promotion à...

Publié le par Jerome Dajoux
Graphisme

10 astuces pour réaliser votre web série d’entreprise

La web série d’entreprise est le format idéal pour transmettre un message à une audience ciblée. Elle retient l’attention du public, dynamise votre communication...

Publié le par Thomas