Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

[Infographie] – Vers une nouvelle bulle internet

Au début des années 2000 (je suis un peu trop jeune pour m’en rappeler vraiment), les spécialistes d’internet ont connu la crevaison de la « bulle Internet »...

Vers une nouvelle bulle internet

Au début des années 2000 (je suis un peu trop jeune pour m’en rappeler vraiment), les spécialistes d’internet ont connu la crevaison de la « bulle Internet » engendrant ensuite quelques années de disette. Il s’agit en fait de mauvais investissements financiers, faits dans des services qui étaient loins d’être performants. Cela a logiquement entrainé un état de crise pour un bon nombre de startups des années suivantes (plus personne ne voulait investir). Mais cela semble résolu puisque depuis peu nous faisons fasse à des montants d’investissements/valorisation énormes avec le dernier en date celui de LinkedIn. Alors serait-on en train de récréer une nouvelle bulle Internet ?

Je vous laisse découvrir l’infographie dans son intégralité. On se rend compte que les montants sont astronomiques. Ceux qui sont les polémiques sont la valorisation de Delicious, valorisé entre 15 et 30 millions alors que le service ne génère aucun revenu depuis quelques années… ou encore celle de Color à 41 millions alors que le service est vraiment tout jeune ! Si investisseur il y avait et qu’ils décidaient de mettre des billes dedans, comment ces entreprises arriveraient-elles à les rembourser ? Malheureusement il n’y a pas de réponse toute faite à cette épineuse question.

Alors même si on peut légitiment se demander si l’on ne court pas à la catastrophe, on voit vite que la majorité des acteurs présentés dans l’infographie sont des « géants du web » et pour la majorité sont des services connus et éprouvés (sauf color). On comprend donc un peu pourquoi les investisseurs veulent une part du gâteaux. Cependant, je vois passer certaines valorisations ou investissements sur des services qui ne sont pas (encore) réellement développés et je me demande des fois comment on peut autant investir d’argent dans des services si jeunes.

Enfin on peut comprendre les investisseurs… ils se mordraient les doigts d’être passé à coté du prochain facebook ! ! !

Source : VincentAbry

Afficher les commentaires (1)

Commentaires

  • |_þ Social Wars : l’Empire contre-attaque ? | On Prend Un Café ? Agence de Réputation en ligne et de community management

    […] Mais place à présent, comme dit auparavant, à l’internaute. Celui qui chaque jour, midi et/ou soir, se connecte à Facebook ou Google et navigue sur la Toile. À travers toutes ces annonces, toutes ces nouveautés, la finalité reste fondamentalement la même : l’internaute. En ce sens, la concurrence à présent avérée entre Facebook et Google, depuis maintenant plusieurs mois (et pas seulement depuis cette semaine!), est une concurrence saine qui a toujours poussé ces 2 géants à créer, inventer, innover, toujours au service des internautes. Cette « bataille créatrice » est une réelle contribution, sur le long terme, à conserver ce cycle d’innovation et de créativité dans lequel est le Web aujourd’hui (à tel point que l’on parle d’ores et déjà d’une nouvelle bulle spéculatrice de l’Internet)… […]

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

SMS Marketing : les choses à faire et à ne pas faire dans votre campagne

Avec le succès des téléphones mobiles, le SMS s’est rendu incontournable dans la communication. De plus en plus d’entreprises l’utilisent...

Publié le par Celine Albarracin
Webmarketing

Les habitudes du consommateur chinois [Étude]

Par le biais d’un site web, d’une application mobile ou d’autres outil digitaux, il est possible d’adresser des millions d’autres personnes, à...

Publié le par Thomas Lazzaroni