Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

Spotify présente son API pour iOS

C’est hier soir que Spotify a officialisé et ouvert son API pour iOS (système d’exploitation mobile d’Apple) à destination de tous les développeurs du monde...

Publié par Team WebActus

Logo Spotify

C’est hier soir que Spotify a officialisé et ouvert son API pour iOS (système d’exploitation mobile d’Apple) à destination de tous les développeurs du monde entier à condition d’avoir un compte premium sur le service (nécessaire pour récupérer les clés d’autorisation). Ainsi, si vous avez une idée de développement à base de musique, vous pourrez la développer autour de Spotify et ainsi vous basé sur son infrastructure et surtout son catalogue. Intéressant, non ?

L’idée est bien évidemment de développer de nouvelles expériences et applications à la place de Spotify qui n’a pas forcément le temps, l’argent ou l’envie. Pour le développeur, l’avantage est clairement de pouvoir bénéficier de l’accès aux 15 millions de titres et surtout d’être facilement accessible depuis de nombreux pays où le service est disponible (pas trop de souci de droits). La librairie est disponible pour les développeurs sous Windows, Mac ou encore Linux (cross-plateforme).

Ainsi, on devrait voir dans un futur proche des alternatives et des applications intéressantes basées sur ce système. Ce qui m’étonne un peu, c’est de ne voir que les développeurs iOS courtisés. Je suis sûr que l’annonce et l’API aurait été aussi bien reçue, si ce n’est mieux, par la communauté Android. Je trouver ça dommage que Spotify se limite… d’autant plus que si l’on en crois la rumeur, Spotify devrait permettre à Facebook de créer une plateforme musicale ce qui signifierait que d’autres API sont de la partie et notamment web.

J’ai hâte de voir quels seront les prochains coups de Spotify vis à vis de son API.

Source : Mashable

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Google ne souhaite plus supporter les vieux navigateurs

A compter du 1 mars 2010, les services Google Apps n’assureront plus le support des vieux navigateurs. En effet, Google estime que le monde de l’internet évolue...

Publié le par Team WebActus
Webmarketing

Le cloud Amazon au profit du crackage de mots de passe

Le cloud computing n’a pas que des bons côtés malheureusement et pour le coup, cette technologie peut s’avérer dangereuse suivant l’utilisation que l’on en...

Publié le par Team WebActus