Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

Le Code-barres a 47 ans !

Le code-barres à 47 ans ! Tellement présent dans la vie qu'on n'y fait plus attention. Malgré l'arrivée des étiquettes RFID, le code-barres devraient se maintenir avec les...

Publié par Team WebActus

Google nous rappelle le 47ème anniversaire des codes-barres. Le premier brevet ayant été déposé le 7 octobre 1952 par Joseph Woodland et Bernard Silver.

Premier brevet par Joseph Woodland et Bernard Silver

Les codes-barres… tellement présents partout qu’on n’y fait même plus attention ! ;-)

A noter que les premiers codes-barres étaient circulaires pour pouvoir être scannés dans tous les sens…

Si le premier brevet date de 1952, c’est grâce à George Laurer que les codes barres se sont réellement répandus à partir de 1970.

Il fallait en effet non seulement appliquer une méthode technique simple et fiable (les premiers essais à l’encre lisible en ultra-violet était inutilisable commercialement), disposer de lecteurs optiques « abordables », mais aussi utiliser un code standard (il n’était pas pensable que chaque marque ou magasin utilise son propre système de code-barres).

George Laurer a ainsi mis au point le standard UPC :

Le Code Universel des produits (UPC) ne contient que des chiffres et est formé de95 bits en tout

Il a ensuite étendu ce code pour donner le code EAN :

le code EAN est dérivé du code universel des produits développé dans les années 1970 par George Laurer

Et le futur ?

On parle beaucoup d’étiquettes RFID, détectable à courte distance, sans contact, sans scanner optique. Certaines étiquettes RFID peuvent être écrites à distance et ainsi mémoriser de l’information.

Les radio-étiquettes comprennent une antenne associée à une puce électronique qui leur permet de recevoir et de répondre aux requêtes radio émises depuis l’émetteur-récepteur
photo Wikipedia GNU Free Documentation License

Il est certain que ces étiquettes RFID vont se répandre. Malgré tout, les codes-barres gardent bien des avantages !

Les codes-barres sont moins cher à produire, car souvent imprimés à même l’emballage du produit.
De nouveaux types de codes-barres ont été développés. Ils sont maintenant en 2D et contiennent bien plus d’informations.

Parmi ceux-ci, le QR Code, très utilisé au Japon, mais qui commence à se répandre en Europe. Ces codes 2D (matriciel) ont l’avantage sur les codes RFID de pouvoir être imprimés sur tout support, diffusés à la TV, sur le Net… et « copiable ».

Par exemple, une campagne publicitaire affiche en grand un QR Code, et les gens intéressés photographient simplement ce QR Code avec leur mobile, et ils sont mis en relation directement avec la page Web parlant de ce produit, de ce concourt ou de ces émissions TV.

Il a l'avantage de pouvoir stocker beaucoup d'informations tout en étant petit et rapide à scanner
photo Wikipedia licence Creative Commons BY-NC.

Même possibilité dans les rayons des magasins (Fnac, Carrefour) où ce genre de QR Code donnerait directement accès à des informations du fabriquant, promotions, compatibilités et utilisations pour les produits High Tech, etc.  ;-)

Le Code-Barres n’est pas mort. Il ne sera pas remplacé par le RFID. Leurs applications sont en fait complémentaires. Je pense que les étiquettes RFID vont se répandre en même temps que les Codes-Barres 2D matriciels, tel que le QR-Code.

Je vous conseille la lecture (en anglais) de cette article sur l’Histoire des Bar-codes.
Pour une fois, je ne vous conseille pas l’article de Wikipedia car il est vraiment très incomplet, ou alors l’article de Wikipedia (en).

Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Facebook : des règles plus strictes pour les chatbots

Facebook a décidé de modifier ses règles de génération de messages automatiques par chatbot pour les pages professionnelles. Une mise à...

Publié le par Clement Kolodziejczak
Webmarketing

Firefox Ad-free Internet, le navigateur premium de Mozilla à 5 dollars par mois

Cette offre devrait dans un premier temps concerner uniquement les sites médias. The post Firefox Ad-free Internet, le navigateur premium de Mozilla à 5 dollars par...

Publié le par Cyrielle Maurice