Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

Quora : Une révolution pour 2011 ?

Il y a quelques jours, le site Quora crée par Q&A fêté sa première année en ligne. La startup Quora a été fondée le 4 janvier 2010 par des anciens employés de...

Publié par Team WebActus

Il y a quelques jours, le site Quora crée par Q&A fêté sa première année en ligne. La startup Quora a été fondée le 4 janvier 2010 par des anciens employés de Facebook, Charlie Cheever et Adam D’Angelo. La petite société emploie déjà 12 personnes et elle à reçu 11 millions de dollars en financement, ce qui la valoriserait donc à 100 millions de dollars (environ la même somme que Webactus :p).

Quora.com permet de créer des questions sur des thématiques verticales (vous avez aussi la possibilité de réponde à des sujets), ces thématiques sont organisées par catégories que vous pouvez décider de suivre. Le suivi se fait à peu près de la même façon que Twitter, vous pouvez suivre (following pour les connaisseurs ^^) ou vous faire suivre (followers). L’intérêt d’un tel outil parait à première vue limitée étant donné qu’il existe de nombreux sites de questions-réponses, mais là ou se différencie Quora c’est sur le fait que sa communauté est réduite, ce qui permet donc d’avoir un contenu de qualité. En effet, vous ne pouvez pas vous inscrire sur le réseau, sans au préalable avoir reçu une invitation.

Techrunch US voit en Quora un futur Twitter avec une explosion de sa base de membres en 2011 (le réseau compte déjà plus de 500 000 abonnés !).  Le site fait parler de lui en ce moment car tous les grands influenceurs US y sont depuis Noël.

Cependant, le passage d’une communauté high-tech/geek à un grand public engendrera surement une baisse de la qualité des sujets abordés sur Quora, et celui-ci risque donc de devenir un simple site de questions/réponses, incapable de préserver son image actuelle, car, si une personne souhaite étaler son « ignorance » sur un sujet auquel vous êtes inscrit, vous n’aurez pas la possibilité de  l’exclure du sujet…

La start-up devra donc repenser en profondeur son modèle et sa structure avant de s’ouvrir au grand public.

[Source]

Afficher les commentaires (1)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

LinkedIn, nouveau repaire des trolls politiques ?

Devant les diverses actions menées par Facebook et Twitter pour les chasser de leurs plateformes, trolls et partisans politiques extrêmes semblent trouver refuge vers...

Publié le par Cyrielle Maurice
Webmarketing

[Infographie] – Facebook, aspirateur de talents

Les réseaux sociaux sont partout et Facebook en tant que leader draine pas mal de monde. Il compte depuis peu pas loin de 700 millions de membres. Du coup, avec cette image de...

Publié le par Team WebActus