Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

Quel avenir pour Apple ?

Hier Steve Jobs, patron emblématique d’Apple Inc, a annoncé qu’il s’absenterait quelques temps de son entreprise pour des raisons de santé et laissera sa place à...

Publié par Team WebActus

Steve Jobs

Hier Steve Jobs, patron emblématique d’Apple Inc, a annoncé qu’il s’absenterait quelques temps de son entreprise pour des raisons de santé et laissera sa place à son second Tim Cook. Ce n’est pas la première fois que le patron de la firme de Cupertino annonce cela et comme toujours cela s’est fait ressentir sur la santé boursière de l’entreprise puisque l’entreprise a perdu 6 % de sa valeur à la Bourse de Francfort.

Alors pourquoi Francfort ? Tout simplement car Steve Jobs a annoncé son retrait le 17 janvier, ce qui correspond à un jour férié (Martin Luther King Day) aux USA, jour où Wall Street est fermé. Bien évidement cela n’est pas anodin puisqu’Apple avait déjà expérimenté une baisse de 2,1 % il y a quelques années lors de la greffe de reins sur Steve Jobs.

Du coup en annonçant cela un jour férié, Apple espère éviter de voir son action chutée immédiatement et se laisse une journée pour rassurer les financiers. Cependant la bourse de Francfort comprend des valeurs boursières américains et étant ouvert hier, l’action Apple a perdu 6 %. Il faudra attendre cet après midi pour savoir de combien l’action va être réellement impactée.

Du coup, Steve Jobs a souhaité s’exprimé à travers une lettre sur le sujet de ce retrait temporaire :

Team,

At my request, the board of directors has granted me a medical leave of absence so I can focus on my health. I will continue as CEO and be involved in major strategic decisions for the company.

I have asked Tim Cook to be responsible for all of Apple’s day to day operations. I have great confidence that Tim and the rest of the executive management team will do a terrific job executing the exciting plans we have in place for 2011.

I love Apple so much and hope to be back as soon as I can. In the meantime, my family and I would deeply appreciate respect for our privacy.

Steve

Il explique dans ce courrier que la décision sur son départ a été validé par le conseil d’administration. Il ajoute aussi qu’il restera toujours le patron d’Apple surtout pour les décisions stratégiques de l’entreprise. C’est d’ailleurs dans ce domaine que Steve Jobs est très fort. Outre ses qualités orales qui en font un orateur redoutable, Steve Jobs a toujours su comment développer ses produits pour qu’il crée et soit complètement dans ce nouveau marché. C’est d’ailleurs sur ce point que le départ de Steve Jobs fait peur !

Tim Cook n’est bien évidemment pas un âne et a prouvé par le passé qu’il pouvait être responsable de l’entreprise. Cependant Steve Jobs est un dirigeant très emblématique aussi bien sur les décisions qu’il prend que sur les conférences qu’il donne. Il est très performant et malheureusement l’image d’Apple est complètement lié à ce dirigeant.

La première chose qu’on nous apprend lorsque l’on devient dirigeant, c’est d’arriver à se dissocier de son entreprise. L’erreur classique est vraiment de se confondre avec sa boite et de la résumé à ses actions. En gros, c’est ma boite, c’est moi qui l’ait monté, c’est grâce à moi qu’elle fonctionne… en oubliant presque qu’il existe d’autres personnes qui participent au fonctionnement de l’entreprise. Au final avec Apple, on se retrouve un peu dans ce schéma. Steve Jobs, c’est un peu le sauveur (vis à vis des difficultés que l’entreprise a connu) et il a su fédérer toute une communauté autour de lui. Difficile donc de changer cela et ça les financiers l’ont bien compris. Par exemple, changer le dirigeant d’IBM ou HP est plus « facile » puisque ces personnes ne sont présentes « que pour diriger ».

Avec le départ de Steve Jobs (il le faudra bien jour), l’image d’Apple devrait diminuer et ne plus avoir le même rayonnement qu’actuellement. Il va falloir que son second (Tim Cook) arrive à légitimer sa position de leader et ça ce n’est pas aussi facile que de le dire. A voir donc quel plan Apple va mettre en oeuvre (sur un plan de communication) pour remplacer petit à petit son leader actuel (chose qui j’en suis sûr a déjà été pensé et acté par l’entreprise).

En tout cas, je me demande ce que cette annonce va impliquer en termes de valorisation boursière de l’action. Au final, cela devrait donner lieu à un cas d’école complet et très enrichissant sur tous les plans à savoir financier ou encore communication, stratégie de direction d’entreprise…

Afficher les commentaires (2)

Commentaires

  • Grosbug

    Billet sans interet, l’auteur ne livre aucune info exclusive et ne prend aucun risque quant au futur d’Apple, s’est écrire pour écrire.
    Excusez ma mauvaise humeur mais depuis 2 jours je lis les mêmes choses sur le sujet, et je commence sérieusement a fatiguer de voir tout le monde s’étonner que le destin d’Apple est intimement lié à celui de Steve Jobs, c’est le cofondateur Apple est son Bébé il est l’âme de cette boîte depuis son retour au sein de la compagnie à la fin des années 90 à été comme une renaissance pour Apple et depuis ses résultats financier sont affolant c’est la boîte high tech la plus apprécié de ses utilisateurs, la plus novatrice et forcément la plus copié. ça me semble tout à fait normal que les marchés s’affolent à l’annonce d’un arrêt maladie de quelqu’un comme lui.

    • Anonyme

      Je trouve votre première phrase plutôt dure! Ce n’est pas un exercice facile
      mais bon passons! On est bien d’accord sur la finalité de la chose (il va
      falloir qu’Apple trouve un remplaçant digne de se ce nom et aussi fédérateur
      sous peine de perdre son côté communautaire et innovant. Le pire serait
      qu’il se transforme en grosse structure type IBM ou Microsoft) mais comme
      vous, je trouve que vous ne vous mouillez pas plus! J’aurais bien aimé
      discuter avec vous de votre vision!

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Content marketing : 40 outils et conseils pour la rédaction web

Écrire des contenus web de qualité n’est pas une mince affaire : trouver les bons mots, structurer son texte, trouver le bon dosage entre promotion et...

Publié le par Leo Chatillon
Webmarketing

Snapchat lance sa Snap Map sur le web et propose une fonctionnalité Embed pour l’intégrer

En juin dernier, Snapchat lançait la Snap Map pour que les utilisateurs aient une vision globale des snaps envoyés dans le monde entier, et pas uniquement par leur...

Publié le par Fabian Ropars