Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

Que doit comporter le devis d’un graphiste ?

Établir un devis est une étape primordiale au moment de conclure un contrat. Ce document est aussi important pour le client que pour le graphiste. Il permet...

Publié par Camille

Établir un devis est une étape primordiale au moment de conclure un contrat. Ce document est aussi important pour le client que pour le graphiste. Il permet d’encadrer précisément la prestation et assure à chaque partie d’être protégée.

Le devis aide le graphiste à lister toutes les étapes du projet pour en évaluer au mieux le coût et permet au client d’être rassuré sur le professionnalisme du prestataire.

Alors, comment l’élaborer au mieux, sans oublier les mentions les plus importantes ?

 

Les mentions obligatoires

Tout d’abord, peu importe la prestation proposée, le devis se doit de contenir des informations obligatoires :

  • La mention « Devis »
  • Le nom du graphiste et l’adresse de sa société
  • Le numéro de Siret
  • Les coordonnées du client (nom, prénom, adresse)
  • La date de validité du devis
  • Le taux de TVA et les montants HT et TTC (si vous êtes auto-entrepreneur, vous devrez faire figurer la mention « Non Assujetti à la TVA »)

Par ailleurs, il est recommandé au graphiste d’ajouter aussi son adresse email et son numéro de téléphone, afin que le client puisse facilement le contacter en cas de questions ou de remarques.

 

Les étapes de réalisation du projet

Parmi les mentions obligatoires, un devis de graphiste doit comporter l’intitulé de chaque prestation effectuée.

Vous devez être le plus précis possible et rédiger une ligne par mission : création de logo, modernisation de charte graphique, création d’une couverture Facebook, conception d’une page de garde, mise en page d’une brochure, etc.

signer un devis avec un graphiste Freelance

Il faut éviter d’indiquer un forfait général ! Cela vous permet de mieux calculer le temps nécessaire à la réalisation des travaux du client et donc d’évaluer précisément le tarif.

Par ailleurs, cela officialise aux yeux du porteur de projet la compréhension de ses attentes. N’hésitez pas à rédiger une brève description pour chaque mission, pour détailler ce que vous allez fournir exactement.

Par exemple :

  • Mise en page d’une brochure A4
  • Brochure de 2 pages recto-verso
  • Contenu texte fourni par le client
  • Remise en format .psd et .pdf
  • Acceptation de deux retours en correction maximum…

 

Le nombre d’heures par étape et le coût horaire

Généralement, la facturation de la prestation se fait en heures. Plus simple pour calculer votre rémunération, mais cela justifie également le tarif auprès du client.

Indiquez le nombre d’heures nécessaires à côté de chaque mission et le coût horaire. Le logiciel que vous aurez choisi pour rédiger le devis fera le calcul total.

 

Le délai de réalisation totale

Parmi les mentions à prévoir sur votre devis de graphiste, pensez à indiquer un délai de livraison.

Vous pouvez soit le faire par document, si vous devez réaliser plusieurs tâches, ou alors donner une date butoir pour la commande globale.

Notre conseil
Cela permet ensuite de planifier vos actions, mais aussi d’éviter que le client vous téléphone tous les 5 minutes pour savoir où vous en êtes. Prévoyez toujours quelques jours de plus en cas d’imprévu ! Mieux vaut rendre le projet en avance, qu’en retard.

Il est également préférable d’indiquer une date de validité sur le devis. En l’envoyant au client, vous pouvez lui faire une proposition et vous engagez à la respecter s’il signe le devis.

Tant que porteur de projet n’a pas signé le devis, ce dernier n’a aucun valeur contractuelle et n’est qu’une proposition. Une fois signé, vous êtes obligé de respecter vos engagements.

 

Les conditions de paiement

Il est important de toujours préciser les moyens de paiement acceptés.

faire un contrat devis payant graphiste Freelance

Cela permet d’être au clair avec le client dès le début et il n’aura pas d’excuse pour faire traîner le règlement de la facture. Pensez aussi à l’acompte !

Si vous travaillez avec ce client pour la première fois et que la mission est assez longue, il est conseillé de demander un acompte d’au moins 30 % pour protéger votre travail.

Dans tous les cas, il faudra bien le préciser sur votre devis, ainsi que le délai de paiement de la facture correspondante à la livraison totale du projet.

Bon à savoir
Sachez que le devis signé a une valeur de contrat. Plus il sera détaillé, plus il vous protégera contre les mauvais payeurs, mais aussi la mauvaise foi de certains clients.

De plus, cela permet au porteur de projet de juger votre professionnalisme et aussi de vérifier que vous avez compris l’ampleur de vos missions.

 

Les cessions de droit prévues

L’exploitation des droits du projet en question doit obligatoirement faire l’objet d’un contrat de cession.

Le contrat d’édition vous permet de céder au porteur de projet le droit de fabriquer des exemplaires de l’œuvre et de la réaliser sous forme numérique. Le porteur de projet doit en retour en assurer la publication et la diffusion.

La cession globale des droits d’exploitation d’une oeuvre future est interdite. Néanmoins, vous pouvez accorder un droit de préférence au porteur de projet pour un nombre d’ouvrages et une durée déterminés.

La cession des droits d’auteur doit obligatoirement être constatée par écrit. Le contrat de cession doit impérativement mentionner :

  • Le type de droit cédé (reproduction, représentation, adaptation, diffusion notamment)
  • L’étendue, la destination, le lieu et la durée d’exploitation du droit cédé
  • Les modalités de calcul et de paiement du droit céd

Le contrat d’édition doit expressément indiquer les conditions d’exploitation numérique du droit cédé.

Bon à savoir
Lorsque le droit d’exploitation de l’œuvre porte sur une forme encore non prévisible ou non prévue au jour de la signature du contrat, une clause doit obligatoirement l’indiquer et en préciser l’étendue.

 

Et vous, quelles sont vos bonnes pratiques pour la rédaction d’un devis ?rendez vous sur Facture.net logiciel de facturation gratuit

Besoin d’un bon logiciel qui transforme les devis en factures et qui gère également les avoirs ? Rendez-vous vite sur Facture.net : un outil 100 % gratuit, qui vous permet de gérer facilement vos devis et vos factures.

Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Graphisme

7 règles d’or pour maîtriser la typographie

Dans la construction d’un visuel, le texte est bien souvent indissociable de l’image, même s’il est présent en faible quantité. Pour des...

Publié le par Leo Chatillon
Graphisme

Inspiration : 10 bannières originales pour votre site

Sur Internet, il est facile de trouver de l’inspiration pour concevoir des bannières web, mais il est difficile de trouver du temps pour dénicher des...

Publié le par Emeline