Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

Google Ads : comment empêcher vos concurrents de se positionner sur votre marque ?

Après une longue et fructueuse campagne AdWords, vous vous réveillez un matin et et consultez les analyses de trafic de votre site web. Vous découvrez avec effroi « un peu moins...

Publié par Sebastien Turbe

Après une longue et fructueuse campagne AdWords, vous vous réveillez un matin et et consultez les analyses de trafic de votre site web. Vous découvrez avec effroi « un peu moins de trafic que d’habitude ».

Vous Googlez le nom de votre marque et surprise ! Un autre site web se trouve en haut des résultats de recherche payants pour votre marque.

Ce concurrent ne peut pas enchérir sur votre marque… Si ? Si.

En fait, voici les mots de Google : « Google ne mènera pas d’enquête et ne limitera pas la sélection de marques comme mots-clés, même si nous recevons une plainte pour violation de marque. »

Cela signifie essentiellement que vous ne pouvez pas revendiquer des mots-clés comme étant les vôtres. Si un concurrent veut surenchérir sur votre propre marque, il est plus que bienvenu chez Google. Bien sûr, vous pouvez faire la même chose si vous le souhaitez. Mais cela ne rend pas votre matinée plus agréable. Nous allons voir ce que vous pouvez faire, mais commençons par distinguer les 3 cas possibles :

  • Si le nom d’une marque est utilisé dans l’annonce concurrente, l’annonceur peut faire une réclamation auprès de Google, via un formulaire en ligne.
  • Si le contenu de l’annonce est préjudiciable pour la marque en question ou si l’annonce porte à confusion sur la nature de l’annonceur, un recours est possible pour contrefaçon de marques, captation de clientèle ou parasitisme.
  • Si c’est un simple achat de mot-clé qui contient votre nom, sans mentionner ce mot dans l’annonce, c’est parfaitement légal.

Quel que soit le cas dans lequel vous vous trouvez, il existe des mesures à mettre en place pour limiter ce genre de déconvenues, au maximum.

concurrent postitionné sur votre marque Google Ads

En parler à votre concurrent

Avant d’agir, vous devez contacter le concurrent qui a acheté le mot-clé de votre marque, pour lui demander de supprimer ces annonces.

Dans votre esprit, cela peut être une perte de temps car il est peu probable que votre concurrent se conforme à cette demande.

Vous avez sans doute raison, mais c’est pas mal de commencer par la voie diplomatique, de sorte que lorsque les choses commencent à s’envenimer entre vous à coup d’annonces « concurrentes », vous aurez votre conscience pour vous en vous disant que vous avez essayé de déminer la situation de manière intelligente.

Vous pouvez adopter un ton amical : même si la guerre commerciale fait rage, conserver de bonnes relations avec ses concurrents est possible et souvent préférable.

« Hé, [nom] !

Je m’appelle [nom] et je suis de [entreprise]. On est fans de ce que vous faites sur [leur site web], mais j’ai récemment remarqué que vous visez les mots-clés de notre marque avec une campagne AdWords.

Vous faites même du bon travail !

[Afficher une capture d’écran de leur position de numéro un]

Nous n’avons rien contre une concurrence amicale… mais je me demandais si vous seriez prêt à cibler d’autres mots-clés que notre marque ?

Vous n’y êtes pas obligé légalement, mais nous vous en serions reconnaissants !

Sinon, nous mettrons nous aussi un peu d’argent sur vos propres mots-clés 😉 »

Dans certains cas, votre concurrent ne sait même pas qu’il est placé sur votre marque, surtout si ce travail est confié à une agence qui n’a pas révélé qu’elle utilisait cette tactique pour améliorer le classement dans les moteurs de recherche.

S’il est au courant il se dira simplement « oops ! Grillé » et choisira de les retirer quand même. Voyons maintenant ce que vous pouvez faire s’il continue.

Enchérir sur votre marque

Il ne semble pas toujours opportun d’enchérir sur votre marque, mais c’est un bon moyen de se protéger et de regagner les clics que vous avez perdus lorsque les annonces d’un concurrent apparaissent sur votre marque.

Votre concurrent a probablement vu que personne (même pas vous) ne faisait d’offre sur votre marque, il a donc profité de l’occasion pour détourner des prospects précieux de votre entreprise.

Lorsque quelqu’un d’autre achète votre marque, il n’est pas là pour publier des annonces bénéficieront à votre entreprise.

C’est pourquoi ça vaut la peine de surenchérir sur votre marque, de manière à contrôler le message en repositionnant votre entreprise en haut de la liste.

Voilà une bonne chose de faite ! Mais, ça ne l’arrête toujours pas. Que faire ensuite ?

 

Enchérir sur le nom de votre concurrent

Vous l’aviez prévenu ! Il est temps de partir en guerre.

Si les actions ci-dessus échouent, vous pouvez enchérir sur la marque concurrente. Votre CPC est plus élevé lorsque vous enchérissez sur une autre marque, mais certains avantages pourraient l’emporter sur ces coûts.

Avant d’enchérir, faites une recherche sur le volume de trafic généré par ce concurrent en fonction des termes qu’ils utilisent. Un outil comme SEMrush est idéal pour ce type de recherche, il vous permet de saisir le nom de la marque de votre concurrent et d’accéder à une liste de mots clés afin de voir sur quels mots clés il fait une offre.

voir les mots clés SEA des concurrents SEMrush

En ciblant le concurrent qui a acheté votre marque, vous pourriez forcer ses CPC à augmenter, à conquérir une partie de ses leads et éventuellement le forcer à arrêter d’enchérir sur votre nom de marque.

Attention
N’oubliez pas que vous ne pouvez pas utiliser le nom de marque d’un concurrent dans vos textes publicitaires, vous devrez donc faire preuve d’intelligence et de créativité lors de la création de vos publicités.

 

En parler à Google

Bon, je sais que j’ai dit que vous ne pourrez pas obtenir de Google qu’il vous aide à vous débarrasser de la concurrence. Mais ce n’est pas toujours vrai.

Cela dépend en fait de ce que fait la concurrence. S’il ne fait qu’enchérir sur votre marque sans qu’il n’y ait de contrefaçon, alors vous ne pouvez rien faire.

Cela dit, s’il utilise le nom (ou le slogan) de votre marque dans leur texte publicitaire, il s’agit bien d’une violation et vous avez un motif légitime pour le signaler à Google, et même à Bing.

réclamation relative à une marque Google Ads

 

Conclusion

Lorsqu’un concurrent achète sur votre marque, vous devez prendre des mesures pour enrayer la fuite de vos leads : si vous ne parvenez pas à le convaincre d’arrêter, commencez par enchérir sur votre marque et, en dernier recours, enchérissez sur ses mots clés.

Si la bataille dépasse la ligne rouge et que les campagnes de votre concurrent utilisent votre marque dans ses textes, signalez-le à Google.

Votre stratégie SEA ne décolle pas malgré votre investissement ? Des consultants professionnels experts de Google Ads son sur Codeur.com pour vous aider. Postez votre projet gratuitement pour recevoir les devis de nombreuses agences et freelances.

5
/
5
(
1

vote

)
Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Le guide complet sur la communication événementielle

Vous participez à un événement ? Vous en créez un ? Il est essentiel d’organiser votre communication afin de maximiser les retombées de l’événement. Cette communication...

Publié le par Gaelle Kurtz
Webmarketing

Feiliao (Flipchat) : ByteDance, l’éditeur de TikTok, lance une application de messagerie

ByteDance, le créateur de TikTok, continue sa stratégie de conquête face à WeChat, avec le lancement d’une application de messagerie (Feiliao)....

Publié le par Yelena Uzan