Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

Qu’est-ce que la traduction assistée par ordinateur (TAO) ?

Lorsque vous confiez votre traduction à un traducteur professionnel, il n’est pas impossible que ce dernier utilise la traduction assistée par ordinateur, autrement appelée la...

Publié par Elodie

Lorsque vous confiez votre traduction à un traducteur professionnel, il n’est pas impossible que ce dernier utilise la traduction assistée par ordinateur, autrement appelée la TAO. Cela permet de produire plus rapidement une traduction et de réduire les coups.

Cependant, le traducteur doit le signaler sur le contrat qui vous lie. Alors avant de signer, nous allons vous expliquer ce que c’est pour que vous puissiez faire un choix éclairé.

Qu’est-ce que que la traduction assistée par ordinateur ?

 

La traduction assistée par ordinateur ne doit pas être confondue avec la traduction automatique. En effet, pour cette dernière, il ne s’agit que de laisser un logiciel produire une traduction, sur la base des dictionnaires initiaux qui lui auront été implantés.

En général, ces traductions ne sont pas performantes car elles font de la traduction littérale. Or, la traduction assistée par ordinateur est bien plus performante puisqu’il s’agit non pas de confier la traduction à une machine, mais de ne lui confier que le premier jet.

Puis il s’agit de tirer parti des différentes traductions en les comparant à une base de données contenant les documents déjà traduits. Ainsi l’outil met en avant des groupes de mots dont l’occurrence a déjà été traduite auparavant.

L’utilisation de cet outil nécessite une bonne connaissance en traduction puisque le traducteur vient valider ensuite la proposition et doit traduire tous les autres éléments.

 

Quels sont les avantages et les inconvénients de la traduction assistée par ordinateur ?

 

Si les textes traduits sont des textes comportant des grandes similarités, il est possible que l’outil permette de réduire la quantité de travail de façon considérable. Cela implique que le traducteur va pouvoir travail plus vite et sur des plus gros volumes. Imaginez par exemple un traducteur qui se spécialiserait dans la traduction de recette de cuisine.

Grâce à cet outil, il n’aurait plus besoin de traduire les occurrences de « 2 cuillères à soupe » ou « montez les blancs en neige ». Sans dire que toutes les recettes de cuisine se ressemblent, on peut repérer des éléments qui se traduiront toujours de la même façon.

Ces éléments ne seront pas retraduits et ne seront pas facturés.

Le petit plus ? Lorsque vous faites traduire un document vous pouvez demander la transmission des mémoires de traduction associées à votre projet de traduction afin de pouvoir le transmettre à un prochain traducteur. Cela vous fera gagner du temps et de l’argent et garantira l’harmonie des choix de traductions dans vos différents documents.

Le seul inconvénient réside non pas dans la qualité du travail (car le traducteur supervise toujours ce que fait l’outil) mais dans la prise en main de l’outil qui n’est pas toujours facile à maîtriser. Cela peut prendre du temps au début alors que le but était d’en gagner.

 

Quels logiciels choisir ?

 

En fonction de vos besoins, vous pourriez utiliser différents logiciels. Chacun ayant ses habitudes de travail, le logiciel parfait n’existe pas. Voici quelques exemples de logiciels parmi ceux que nous trouvons les plus pertinents.

SDL TRADOS

SDL TRADOS est sûrement le logiciel le plus connu. C’est le leader mondial du marché et il propose une suite de logiciels très performants et complets. On le retrouve dans la plupart des agences de traducteurs.

DéjàVu

Déjà Vu est un traducteur concurrent tout aussi performant que Trados. Il est idéal pour la gestion de projet très poussé. Il permet la gestion de mémoire de traduction ce qui vous permettra de conserver les éléments de vos traductions et de les partager.

À cet effet, une version gratuite est disponible pour faciliter le travail en équipe et le transfert d’information. De plus, les éditeurs ont fait le choix de laisser un peu de place au « machine learning » ce qui fait que la traduction s’enrichit avec les différents utilisateurs.

Wordfast

Wordfast est un outil assez similaire qui possède une version professionnelle très sophistiquée et une version classique bien distincte. L’une est onéreuse et difficile à prendre en main mais très complète, tandis que l’autre est adaptée pour les traducteurs qui débutent ou ayant peu de demande.

L’outil reste tout de même, dans sa version classique, l’outil de traduction assisté par ordinateur le moins cher du marché actuel. Pensez à la version d’essai avant achat pour voir s’il vous convient.

 

 

Notre conseil

La traduction assistée par ordinateur est une solution pratique qui permet de gagner du temps mais elle ne suffit pas pour optimiser la qualité de vos traductions. C’est pourquoi nous vous recommandons de faire appel à un traducteur professionnel sur Traduc.com.

5
/
5
(
1

vote

)
Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Bing Maps un concurrent sérieux à Google Maps ?

Bon je suis clairement en retard sur la news mais Bing a sorti une nouvelle application nommée Maps et vient concurrencer son rivale Google Maps. Mais le concurrencer à quel...

Publié le par Team WebActus
Webmarketing

Meta Tags : pour générer facilement des balises meta et Open Graph

Certaines propriétés des pages web sont obligatoires ou fortement recommandées. Ce sont les balises title, meta title, description et toute la...

Publié le par Thomas Coeffe