Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

Google buzz et la vie privée, le début des plaintes

Alors que le service n’est accessible que depuis quelques jours (6 jours exactement), la nouvelle application de Google, Google Buzz, connaît ses premières plaintes. En...

Google Buzz

Alors que le service n’est accessible que depuis quelques jours (6 jours exactement), la nouvelle application de Google, Google Buzz, connaît ses premières plaintes. En effet le service a été pour ainsi dire attaqué par ses utilisateurs lui reprochant une gestion de la vie privée trop superficielle. J’avais d’ailleurs évoquer ces quelques soucis dans mon analyse sur les avantages et les inconvénients d’une telle application. Suite aux mécontentements de ses utilisateurs, Google a réagit rapidement et a modifié quelques règles de fonctionnement du service visant à protéger la vie privée de ses utilisateurs.

Google vient effectivement de modifier quelques points de fonctionnement de son service suite aux plaintes de ses utilisateurs sur une gestion trop superficielle de la vie privée mais aussi suite à des personnes malveillantes qui s’abonnaient à différents comptes pour récupérer les adresses emails. Cela leur permet derrière de pouvoir spammer ses adresses. Du coup, Google a régit rapidement.

Désormais vous n’êtes plus automatiquement abonné avec ceux que vous correspondez le plus. En effet, ce n’est pas parce que vous discuter souvent via email avec telle ou telle personne que vous voulez qu’elle vous suive automatiquement (et vice versa). Un exemple très simple. Vous correspondez beaucoup avec un PDG et vous ne souhaitez pas qu’il vous suive pour autant. Google Buzz utilise désormais une liste de suggestion d’utilisateurs avec qui vous avez l’habitude de correspondre.Vous pourrez les suivre en un clic.

Google Buzz publiait automatiquement la liste des personnes auxquelles vous étiez abonnées et celles qui vous suivez, maintenant il vous laisse le choix. Ainsi vous pouvez choisir de laisser afficher ou pas votre liste de followings/followers (analogie à twitter).

D’autres modifications plus mineures mais toutes aussi importantes sont intervenues :

  • Vous pouvez bloquer une personne simplement avec un seul clic. Vous pouvez aussi la bloquer dès qu’elle vous suit. Cela évite d’aller vérifier quotidiennement qui vous suit.
  • Vous pouvez avoir rapidement des informations sur une personne qui vous suit. Il suffit d’afficher son profil pour tout récupérer.
  • Vous pouvez maintenant désactivé Google buzz si vous ne souhaitez pas l’utiliser ou vous pouvez le retirer de votre Gmail directement dans les paramètres de votre compte Gmail. Dans ce dernier cas, Google Buzz sera toujours accessible via l’application mobile (qui possède sa propre interface) et si vous avez branché des services dessus (Twitter/FlickR/picasa), ils continueront à publier dessus.
  • Les services comme Picasa ou Google Reader ne sont plus automatiquement branchés à votre compte Google Buzz

Le service est jeune et essuie des plaintes assez graves mais Google  plaide l’indulgence : « il est encore tôt, et nous avons une longue liste d’améliorations en cours ». « Nous allons continuer à améliorer Buzz en gardant la transparence et le contrôle par les utilisateurs en tête de nos priorité ». En tout cas on peut souligner la rapidité avec laquelle Google a modifié son service pour qu’il s’accorde avec ses utilisateurs. Cela montre qu’au final Google écoute ses membres et n’hésites pas à modifier son application pour leur correspondre.

Source : LePoint

Afficher les commentaires (1)

Commentaires

  • Google dévoile son concurrent Facebook, Google + : Dans les coulisses d'une agence Web

    […] nous avait habitué à sortir des versions bruts sans forcément prendre de suite les retours (bad buzz avec Google Buzz). Il devrait être plus prudent avec ce nouveau service pour éviter les derniers flops comme […]

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Instagram : l’utilisation de #ad pour marquer un message sponsorisé a quasiment doublé

Le nombre de postes sponsorisés au 1er semestre 2019 a atteint les 1,7 million, soit une augmentation de 90 % par rapport à l’année...

Publié le par Cyrielle Maurice
Webmarketing

PrestaShop et Paypal lancent PrestaShop Checkout, une solution de paiement simplifiée

PrestaShop, la plateforme e-commerce leader en Europe et en Amérique Latine en ligne et Paypal, le leader du paiement en ligne, se sont associés pour proposer...

Publié le par Flavien Chantrel