Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

Il pirate Facebook pour se faire embaucher

Chris Putnam voulait vraiment travailler chez Facebook. Malheureusement la voie classique (Lettre de motivation, CV et autres tests) ne semblait pas s’adapter à ce futur...

Logo Facebook

Chris Putnam voulait vraiment travailler chez Facebook. Malheureusement la voie classique (Lettre de motivation, CV et autres tests) ne semblait pas s’adapter à ce futur employé. Il a préféré du coup une méthode peu orthodoxe. En effet, il a choisi de créer un virus informatique très contagieux dont le but était de modifier les profils des personnes infectées en profil MySpace. Désormais il travaille pour le géant des réseaux sociaux et pour son plus grand plaisir !

Chris Putnam, à l’aide de deux amis, a donc créer un virus qui exploite les très nombreuses et sensibles failles XSS. Le virus s’est alors propagé dans tout le réseau sans s’arrêter. Bien évidemment l’intention de Chris Putnam n’était pas de nuir mais bel et bien de se faire remarquer par Facebook. Car au final cela aurait pu être plus désagréable dans le sens où le jeune hacker avait quand même accès à toutes les données (privées) ainsi que les messages. Imaginez tout cela dans de mauvaises mains !

Le virus se propageait par demande d’amis et comme maintenant, on accepte facilement ces personnes que l’on ne semble pas connaître, cela a été très facile pour le virus de se propager rapidement. Le co-fondateur du réseau, Dustin Moskovitz, a alors contacté Chris Putnam avec qui il s’est lié d’amitié au fur et à mesure de leurs échanges et son final resté en contact.

Au final et après quelques péripéties et inquiétudes, Chris Putnam a pu réaliser son rêve à savoir travailler pour le réseau social sans passer par la voie classique. J’imagine même pas la réputation de folie qu’il doit avoir dans la boîte maintenant ! Attention néanmoins, cela ne se passe pas toujours comme ça non plus. C’est à double tranchant ! Il faut savoir que dans de nombreux cas, cela fini au poste de police quand même avec une plainte des dirigeants. Ce qui l’a sauvé ici, c’est le lien qu’il avait déjà tissé avec le co-fondateur. Alalala qu’est ce qu’on aime quand même ces success story ! ça vend du rêve, non ?

Source : Yahoo ! (via Vanessa)

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Les tendances et les défis du marketing d’influence en 2018

Le marketing d’influence fait maintenant partie de la stratégie de nombreuses entreprises, particulièrement en B2C. Et cette pratique, qui consiste à...

Publié le par Leo Chatillon
Webmarketing

Quand Sony critique Microsoft et Nintendo

Dans la série de la guerre des consoles, cette fois c’est Sony qui s’y colle et critique ses deux concurrents, Microsoft et Nintendo. Dans un premier temps Sony a...

Publié le par Team WebActus