Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

Champ lexical SEO : diversifiez vos mots-clés

Pour booster votre référencement, il est essentiel de travailler le champ lexical SEO de vos contenus web. Mais de quoi s’agit-il réellement ? Pourquoi est-il important de le...

Publié par Florian

Pour booster votre référencement, il est essentiel de travailler le champ lexical SEO de vos contenus web.

Mais de quoi s’agit-il réellement ? Pourquoi est-il important de le varier ? Et en pratique, que faire pour le diversifier et quels outils utiliser ?

Découvrez tous nos conseils à ce sujet dans cet article !

 

Champ lexical SEO : de quoi s’agit-il ?

Découvrez-en davantage sur la définition du champ lexical, mais aussi sa différence avec le champ sémantique ci-dessous. Deux notions majeures du référencement, souvent confondues !

Définition du champ lexical en référencement naturel

Le champ lexical regroupe l’ensemble des mots appartenant à un thème commun. Par exemple, celui de la nature pourrait être : bois, forêt, clairière, rivière, sentier, herbe, feuille, chêne, pin, plante…

En SEO, il est essentiel de déterminer le champ lexical du mot-clé sur lequel on souhaite se positionner. En employant toute une variété de mots connexes et de synonymes, vous faites comprendre précisément à Google le sujet de votre page. Et de ce fait, vous optimisez grandement vos chances d’être positionné sur le mot-clé ciblé !

mot clé jouet enfant sémantique outils tPE PME entreprise

Différence entre les termes « lexical » et « sémantique »

Pour bien positionner son site web sur la SERP, le champ lexical SEO ne suffit pas. Il est également nécessaire de travailler la sémantique, autrement dit le sens des mots.

Un même mot peut avoir des significations différentes, selon le contexte. Par exemple, « Avocat » peut désigner un fruit, mais aussi une profession. Et comment Google peut-il savoir si votre site web propose des recettes de guacamole ou les services d’un spécialiste du droit ? Grâce aux champs lexicaux et sémantiques !

 

Champ lexical SEO : pourquoi faut-il le varier ?

Avoir un champ lexical SEO varié est essentiel pour un bon référencement, mais pas que ! Cela permet par ailleurs d’améliorer la conversion du site web et de se démarquer de la concurrence. Explications ci-dessous.

Du Keyword Stuffing à un champ lexical SEO varié

Au tout début d’internet, il était très facile de plaire à Google. Il suffisait de répéter les mots-clés ciblés encore et encore : on parlait de Keyword Stuffing, ou bourrage de mots-clés.

Cette pratique est désormais révolue. Elle est même sanctionnée par Google : les sites web qui y ont recours sont pénalisés et disparaissent de la SERP (page de résultats des moteurs de recherches).

Visant la qualité, Google a mis au point des algorithmes perfectionnés au fil des ans, tels que :

  • Panda et Phantom (« Quality »), pénalisant les sites au contenu de mauvaise qualité (duplicate content, keyword stuffing…) ;
  • Colibri (Hummingbird), visant à comprendre l’intention de recherche et proposer des résultats encore plus pertinents (notamment avec les requêtes de longue traîne) ;

Il ne se limite plus à analyser chaque mot-clé séparément : il étudie dorénavant le sens des mots. Pour cela, il prête attention à l’ensemble de la page web :

  • Localisation du mot-clé ciblé ;
  • Champ lexical SEO ;
  • Champ sémantique ;
  • Arborescence et place de la page dans le site ;
  • Présence de cocon sémantique, ou bien de silo SEO.

Pour réussir à bien se positionner sur la SERP, il est donc indispensable d’employer un champ lexical riche et varié, en prêtant attention à l’aspect sémantique. Plus vous utiliserez des expressions connexes pour enrichir votre texte, meilleur sera l’impact en termes de trafic.

L’importance du champ lexical SEO pour la conversion

Utiliser un champ lexical SEO pertinent est essentiel pour bien se positionner sur les moteurs de recherche, mais pas que ! Cela permet également d’attirer la cible qui nous intéresse.

En effet, attirer l’attention de l’internaute est une chose, mais le convertir en client en est une autre. Une fois arrivé sur la page, il va commencer à en lire le contenu. Pour garder son attention et espérer qu’il continue sa visite (plutôt que d’augmenter le taux de rebond), les mots employés ont aussi leur importance.

Par exemple, utiliser les termes appropriés au secteur montre que le site web comprend la problématique de l’internaute et peut y répondre.

Travailler l’aspect sémantique et répondre à l’intention de recherche de l’internaute visent aussi à satisfaire notre cible. Les intentions peuvent être informatives, commerciales, transactionnelles ou encore navigationnelles. Il est essentiel d’étudier cela en amont de la rédaction dans un objectif de conversion.

Le champ lexical SEO pour se démarquer de la concurrence

Pour les entreprises évoluant dans un secteur concurrentiel, travailler son champ lexical SEO est primordial. Cela va leur permettre de se démarquer des sites web concurrents.

Prenons l’exemple d’un plombier nouvellement installé à Paris. Comme bon nombre d’entreprises, celui-ci aimerait se retrouver en première page lorsqu’on recherche « plombier Paris ». Le souci, c’est qu’il s’agit d’une requête particulièrement concurrentielle…

Alors, plutôt que de viser le top 3 sur « Plombier Paris » directement, il va falloir travailler son champ lexical SEO :

  • En créant différentes pages optimisées pour le référencement local : « Plombier Paris 75001 », « Artisan Plombier 75002 », « Artisan Plombier Paris 75003 », etc. ;
  • En rédigeant des articles de blogs pour se positionner sur des requêtes de longue traîne. Cela peut être des pages spécifiques au métier (ex : « Quel est le tarif d’un plombier ? »). Mais aussi, des conseils pratiques (ex : « Comment éliminer les odeurs de canalisations ? »).

Associées au maillage interne et au netlinking, ces différentes pages vont permettre de référencer le site sur de nombreuses requêtes. Cela va attirer du trafic et de potentiels clients. Petit à petit, reconnu comme un expert de son domaine, le site se positionnera de mieux en mieux au fil des mois… A terme, Google le placera peut-être même en première place sur « Plombier Paris » !

 

Nos conseils pour créer un champ lexical SEO diversifié

Pour créer un champ lexical SEO diversifié, il existe plusieurs bonnes pratiques. Suivez nos conseils ci-dessous.

#1 : S’inspirer de Google

Avant de vous lancer tête baissée dans la rédaction de vos articles, il est essentiel de prendre le temps de chercher les centres d’intérêt de votre cible. Quelles questions se pose-t-elle ? Quelles sont ses problématiques ?

Pour cela, n’hésitez pas à faire un tour sur Google. Tapez le mot-clé sur lequel vous aimeriez référencer votre site, puis jetez un œil aux :

  • Recherches associées, qui sont les autres mots-clés recherchés par les internautes sur cette thématique ;
  • « People Also Ask » (PAA), ou  « Autres questions posées », vous donnant les questions que se posent les internautes (très utiles en SEO vocal).

#2 : Utiliser des outils SEO

Pour créer un champ lexical SEO varié, pensez à utiliser des outils dédiés au référencement. Cela vous permettra notamment :

  • D’en apprendre plus sur les sujets recherchés par votre cible et de rester en veille constante sur les dernières tendances ;
  • De connaître les mots-clés les plus recherchés sur les moteurs de recherche ;
  • De vérifier leur volume de recherche pour avoir une idée approximative du trafic qu’ils pourraient générer sur votre site internet ;
  • D’évaluer l’importance de leur utilisation chez la concurrence ;
  • De mettre en place un cocon sémantique.

Il existe des outils gratuits, tels que :

  • Google Keyword Planner : pour trouver de nouvelles idées de mots-clés et connaître leur volume de recherche ;
  • Google Trends : pour étudier la tendance de recherche d’un mot-clé ;
  • Answer The Public : pour connaître les expressions et questions les plus recherchées par les internautes ;
  • Synonymo : pour trouver les synonymes et antonymes d’un mot, et donc d’enrichir la sémantique de votre contenu.

Ainsi que des outils payants, tels que :

1.fr : pour optimiser vos textes et obtenir un champ lexical SEO diversifié ;

  • Textfocus : pour vérifier l’optimisation du contenu et obtenir des expressions proches sémantiquement ;
  • SEMRush : pour vérifier la pertinence du mot-clé ciblé, s’il est concurrentiel ou particulièrement recherché ;
  • Buzzsumo : pour connaître les sujets à la mode et obtenir des idées de contenus ;
  • Yooda Insight : pour connaître la stratégie des concurrents et récupérer leurs cocons sémantiques ;
  • Coggle : pour élaborer le mind mapping de votre cocon sémantique.

#3 : Mettre en place une stratégie de contenu SEO

Après avoir identifié les mots-clés sur lesquels vous aimeriez vous positionner, il faut mettre au point votre stratégie de contenu. Pour cela, il faut penser à de nombreux paramètres, tels que :

  • L’arborescence du site web. Cela passe notamment par la création de cocon sémantique (topic cluster) permettant de mettre en avant votre page pilier en reliant différents contenus entre eux. Il est aussi possible de recourir au silo SEO pour un maillage vertical selon les thématiques (ex : pages de ventes) ;
  • La ligne éditoriale. Vous devez définir le ton à employer pour capter l’attention de votre cible et la convaincre ;
  • Le calendrier rédactionnel. Vous allez définir à l’avance les contenus à publier, de manière à avoir une longueur d’avance sur vos concurrents ;
  • La rédaction des contenus. Vous devez penser au champ lexical SEO, à la sémantique, aux termes techniques employés par votre cible ;
  • a mesure des résultats. Pour finir, il vous faut analyser les résultats de votre stratégie éditoriale, de manière à pouvoir l’optimiser si besoin.

 

Notre astuce pour diversifier votre champ lexical SEO

En résumé, adopter un champ lexical SEO diversifié est indispensable pour un bon référencement. Le Keyword Stuffing ne suffit plus ! Pour bien vous positionner et attirer du trafic qualifié, tout en vous démarquant de la concurrence, il vous faut mettre en place une véritable stratégie de contenu.

Mais pour cela, il faut connaître les bonnes pratiques du référencement, un domaine particulièrement complexe. N’hésitez pas à vous faire accompagner par des experts SEO pour vos projets. Décollage de trafic garanti !

Lire la suite de l'article

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Digitalisation : comment la technologie renforce l’humain au cœur des réseaux commerciaux

Les innovations numériques ont tendance à améliorer le quotidien des professionnels dans de nombreux secteurs d’activité, qu’en est-il pour...

Publié le par Ludwig Herve
Webmarketing

Mozilla Developer Network lance sa chaîne YouTube pour les développeurs

Le Mozilla Developer Network, ou MDN, vient de lancer sa chaîne YouTube pour offrir des conseils aux développeurs. The post Mozilla Developer Network lance sa...

Publié le par Flavien Chantrel