Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

Avec Gamoniac, jouez à prix réduit + 3 abonnements découverte à gagner

J’ai été contacté par l’un des fondateurs du site Gamoniac qui souhaitait me présenter son projet. Le principe ? Très simple ! Après l’achat unique...

gamoniac

J’ai été contacté par l’un des fondateurs du site Gamoniac qui souhaitait me présenter son projet. Le principe ? Très simple ! Après l’achat unique d’un jeu à 19€ (directement sur la plateforme), vous souscrivez à un abonnement mensuel de 9,99€ ce qui vous permet d’échanger gratuitement le jeu acquis avec les autres membres du réseau. En gros, vous jouez à tous pleins de jeux vidéo récents cela à prix réduit. Sympa, non ?

Au lieu de tout vous décrire du service, je vous propose l’interview d’un des fondateurs du projet à savoir Sébastien Bouillet qui vous présentera bien mieux que moi son projet. Je vous retranscris notre échange :

WA : Pouvez-vous vous présenter rapidement ?

Nous sommes 2 frères de 24 et 37 ans, l’un passionné de jeux vidéo, l’autre serial entrepreneur du Web. Nous avons décidé de travailler ensemble sur ce projet qui regroupait parfaitement nos motivations respectives. Ainsi nous pensons que la complémentarité de nos compétences peut être un point fort pour le succès de notre site !

WA : Pouvez-vous présenter Gamoniac à ceux qui ne le connaîtrait pas encore ?

Gamoniac est une start’up lancée en novembre dernier. Derrière Gamoniac se trouve l’idée de démocratiser l’usage du jeu vidéo sur consoles en permettant aux joueurs, aussi bien les joueurs occasionnels que les accros, de jouer beaucoup plus en dépensant beaucoup moins !

WA : D’où vient le nom ?

Question plus compliquée qu’il n’y paraît ! Tout d’abord vu l’activité générée par le secteur des jeux vidéo, il y a beaucoup de bons noms qui ne sont pas libres… Une fois cette première barrière franchie, on a cherché un nom qui marque contenant le mot « game ». On a donc cherché une idée « démoniaque » pour révolutionner les habitudes de consommation des joueurs, ce qui nous a tout naturellement guidé vers le nom Gamoniac !

WA : Comment ça fonctionne ?

C’est très simple. Le joueur s’inscrit et achète un premier jeu à prix cassé (19€ quel que soit le jeu). Il reçoit ce jeu par La Poste et y joue autant qu’il le souhaite, sans contrainte de temps. Quand il a envie de changer de jeu, il nous renvoie son jeu avec une enveloppe pré affranchie qu’on lui aura fournie (pas de frais d’envois). Dès qu’on reçoit son jeu, on lui envoie le suivant et ainsi de suite. Pour rémunérer les frais logistiques, le joueur paye un abonnement à partir de 9,99€/mois qui couvre les frais d’envois (enveloppe, assurance sur les jeux, personnel qui met les jeux dans les enveloppes…). Gamoniac, c’est en fait une plateforme de troc où les joueurs s’échangent des jeux via un service logistique clé en main. Ainsi on évite tout litige de paiement, d’envois frauduleux, toute introduction de jeux volés ou piratés.
Derniers avantages : vous pouvez arrêter votre abonnement logistique à Gamoniac d’un clic dès le 3ème mois…. Et quand vous arrêtez, vous gardez le dernier jeu que vous avez chez vous (il vous appartient puisque c’est un système de troc).

WA : Pourquoi et comment une telle idée ?

Les jeux vidéo sont le premier loisir en France mais leurs prix restent extrêmement élevés. Tout le monde ne peut pas se permettre de jouer à 70€ le jeu… Partant de ce constat, nous avons cherché un moyen intelligent de générer des économies pour le joueur tout en lui permettant d’avoir accès à beaucoup plus de jeux. Imaginez-vous achetant un jeu à 70€ que vous finissez en 1 semaine ou qui ne convient pas à vos attentes, cela fait mal au portefeuille. Grâce à Gamoniac vous pourrez non seulement jouer plus mais aussi tester les jeux avant de les acheter. Adieu donc déceptions et vive les bons jeux !

WA : Comment vous rémunérez-vous ?

Le modèle de Gamoniac est basé sur la vente de jeux aux troqueurs puis sur un abonnement logistique qui comprend le traçage de chaque jeu et les envois postaux.

WA : Le service est lancé depuis quelques temps, quelles sont les retours que vous avez eus depuis ?

Le service est très jeune, tout juste 2 mois, mais les retours sont excellents. Tous ceux qui ont accepté de changer leurs habitudes de consommation y voient immédiatement leur intérêt. Nous avons également évalué l’offre avec de nombreux blogueurs qui sont parmi les mieux placés pour juger de la pertinence d’un nouveau modèle sur les jeux vidéo. Tous sans exception ont été emballés, et ceux qui ont souscrit nos abonnements ont même rédigé des articles pour expliquer le concept tellement ils étaient conquis.

WA : Combien de personnes travaillent sur le projet et quelles sont leurs fonctions ?

Aujourd’hui nous sommes une petite structure qui s’articule sur une partie marketing et une partie logistique. Nous avons donc des community managers et des logisticiens majoritairement.

WA : Quelle est votre différence et plus-value par rapport à des services comme leboncoin ?

Vous l’avez parfaitement compris, comme Leboncoin ou un Priceminister, nous mettons en relation des joueurs qui s’échangent les jeux.
Tout d’abord, nous sommes spécialisés sur les jeux vidéo, c’est un marché particulier en perpétuelle innovation et il est important d’y avoir une expertise pour répondre aux interrogations des gamers. Et comme pour entrer dans le système Gamoniac, on demande à nos membres d’acheter une nouveauté, notre système de troc permet d’avoir toujours les derniers jeux … et les éditeurs sont contents car nous leur achetons beaucoup de jeux neufs en particuliers lors des grosses sorties.
D’autre part, nous intervenons comme tiers de confiance sur les paiements et la logistique. Chez nous il n’y a pas de risque de tomber sur une arnaque, quelqu’un qui ne respecte pas ses engagements. On sait exactement où est le jeu, qui l’a eu avant vous, qui l’a eu après. Cette garantie est un gros plus par rapport à d’autres sites de troc ou de petites annonces. En plus comme on fournit les enveloppes d’envoi et retour, pas de queue à faire à La Poste.
Enfin, dernier point, pour simplifier au maximum les échanges au sein de la communauté, chez nous un jeu = un jeu, il n’y a pas de question de valeur ou de points nécessaires pour pouvoir échanger des jeux. Simplicité, efficacité !

WA : Quels sont vos projets à courts termes ? Long terme ?

A court terme, nous allons lancer un site www.gaminstore.fr, un site de vente de jeux d’occasion qui aura comme modèle de vous garantir le rachat des jeux préalablement achetés sur Gaminstore à 80 % de leur valeur du jour. Aujourd’hui vous pouvez revendre vos jeux sur Internet ou en boutique où on vous les reprend pour 50 % de leur valeur en général. Demain, grâce à Gaminstore, vous aurez la garantie de pouvoir les revendre à 80 % de leur valeur ! C’était une demande de nos clients qui achètent occasionnellement des jeux et qui sont moins intéressés par les nouveautés mais plus par la bonne affaire.

WA : Avez-vous quelque chose à ajouter ?

Le service proposé par Gamoniac est un changement dans les habitudes de consommation des joueurs et comme toute rupture, elle est difficile à expliquer. Grâce à votre site, vous donnez l’opportunité à vos lecteurs de bien comprendre qu’avec Gamoniac ils peuvent faire de très grosses économies en jouant beaucoup plus à toutes les nouveautés. Merci à vous !

Je remercie en tout cas Sébastien de s’être prêté au jeu de l’interview. Je trouve leur concept vraiment intéressant et très prometteur. Pour 19€ + 9,9€/mois je peux jouer à tout pleins de jeux. C’est quand même pas mal même si bien évidemment leur nerf de la guerre se trouve sur le changement des habitudes des joueurs qui désormais ne possèdent plus le jeu mais ça je pense qu’ils l’ont compris. En tout cas bravo à eux et je leur souhaite une très bonne continuation !

Concours

De plus, Sébastien a souhaité vous offrir 3 abonnements gratuits. Pour cela, rien de plus simple, je vais vous demander de répondre à cette simple question et de nous laisser votre avis sur le concept en commentaire. Voici la question fatidique :

« Avec la formule découverte, combien cela vous coûte de jouer à 12 jeux/an ? »

Bien évidement vous pouvez partager l’article sur les différents réseaux sociaux (twitter/facebook/autre) pour augmenter vos chances. Le concour se terminera dimanche à 20h00 et les gagnants seront tirés au sort grâce au site Random.org.

Bonne chance à tous !

Afficher les commentaires (8)

Commentaires

  • discostu

    Pour info, okajeux propose ce système depuis 5 ans.

    • Anonyme

      Effectivement 🙂 Je ne connaissais pas, je ne suis pas un grand joueur. Les deux semblent très proches!

    • Gamoniac

      Effectivement, Okajeux propose un système très proche néanmoins il existe quelques différences. Chez Gamoniac, vous allez pouvoir garder le ou les derniers jeux en votre possession si vous décidez d’interrompre votre abonnement, et nous avons mis en place une option VIP, qui permet de garantir à 100% l’obtention des vos priorités 1. Option qui n’existe pas chez Okajeux.

      En tout cas, c’est une opportunité pour les clients de pouvoir avoir le choix !

  • Sadlig

    Achat du jeu initial : 29€
    Abonnement mensuel: 9,99€
    Donc pour un an l’abonnement découverte coutera 148,88€

    Le concept est intéressant et ravira à mon avis bon nombre de gamers, je me pose quand même la question de la disponibilité des jeux, notamment les gros titres qui seront sans doute très convoités

  • Adrien Voisin

    Avec la formule découverte, combien cela vous coûte de jouer à 12 jeux/an ?

    148,88 euros si mes calculs sont exacts !

    Concept très sympa et ça permettrait d’attirer pas mal de nouveaux joueurs puisque, avouons-le, les jeux vidéos restent un passe temps qui coûtent très cher ! Donc j’aime beaucoup l’idée et espère pouvoir essayer le concept… 🙂

  • Delphisready

    Il est vrai qu’il y a Okajeux et également Gamelok qui proposent les mêmes services avec Gamelok qui permet également de garder son jeux en cas de désabonnement. La question que je me pose c’est qu’elle est la durée de vie de ce genre de site avec des jeux qui vont vers la dématérialisation et cela de façon très avancé. Voir sujet :

    Nouvelle petite (r)évolution dans le monde de la distribution spécialisée traditionnelle : le géant européen GAME, qui revendique environ 200 points de ventes en France, annonce avoir signé un accord avec Microsoft, pour assurer la vente de jeux « dématérialisés » en magasin, ainsi que leurs éventuels contenus additionnels.

    L’opération, communiquée par le siège de la société en Grande-Bretagne, devrait permettre aux joueurs de s’offrir des jeux préchargés sur des cartes, vendues sur les linéaires. Pour l’heure, le partenariat ne concerne que 40 boutiques outre-Manche, destinées à tester la demande sur le contenu. En France, aucun responsable de GAME n’était joignable ce matin pour détailler si une arrivée des DLCs sur cartes était envisagée, ou non.

  • Mazam Ali Khan

    Concept a découvrir et intéressant vu le prix de l’abonnement annuel.

  • Amine

    148,88€, facile.
    Moi, ce que je voudrais savoir c’est les avantages par rapport à okajeux ?

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Une PS3 Slim 320 Go et une PS3 Slim blanche arrivent au Japon

Le Japon s’apprête à voir débarquer une version blanche de la console de Sony. Celle-ci sera équipé d’un disque dur 160 Go et sera disponible dès le 29 Juillet...

Publié le par Team WebActus
Webmarketing

iPhone : comment préserver la batterie de votre smartphone

Si les iPhone sont généralement de bons smartphones, le plus gros défaut de ces appareils, selon leurs utilisateurs, reste la batterie. Voici nos conseils...

Publié le par Clement Kolodziejczak